Partagez | .
 

 Brazava ♦ Long time no see...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


thunderbolts + fry those bitches
avatar
MESSAGES : 413
it's a revolution, i suppose
thunderbolts + fry those bitches
Voir le profil de l'utilisateur http://age-of-heroes.forumactif.org/t2467-braiden-like-a-puppet-

Long time no see
Ava, Zach & Braiden



« T'es sur de ton coup boss ? » Braiden écarquilla les yeux et se retourna rapidement vers Glenn, croisant les bras sur son torse. Il observa un moment son acolyte, un sourire aux lèvres et prit finalement la parole sur un ton doucereux. « T'inquiète mon vieux, je gère. » Le regard de Glenn s'assombrit et il prit une grande inspiration sous le regard perplexe de Braiden.
« Je veux dire. Je comprends que tu veuilles les revoir mais... Je le sens pas. » Braiden éclata de rire et vint poser une main sur l'épaule de Glenn, son sourire s'étirant un peu plus. « Ça va aller. Je vais m'en sortir. Tu peux y aller. »
Glenn fronça les sourcils et ouvrit la bouche pour répondre mais Braiden serra un peu plus sa prise sur son épaule, son sourire se faisant plus carnassier. « Tu peux y aller. » Le jeune homme acquiesça et quitta rapidement la pièce, laissant son supérieur seul dans le hangar désaffecté.
Il voulait rester seul pour ces retrouvailles. Il savait que ses anciens coéquipiers seraient sur la défensive et ne voulait pas risquer que la situation dégénère si Glenn restait là. Il leur avait bien dit de venir seuls et se devait donc d'être seul lui aussi.

Braiden déambula tranquillement dans le hangar, les mains enfoncées dans les poches, observant les alentours, cherchant le meilleur endroit pour s'installer en attendant l'arrivée de ses "amis". Son regard se posa sur un tas de gravas, face à la porte d'entrée et il s'y dirigea pour s'asseoir dessus.
Il s'alluma une cigarette, le regard toujours braqué sur la porte et s'installa plus confortablement, un sourire en coin.
Ils n'allaient pas tarder...
Il leur avait envoyé un message codé et les connaissant, il savait qu'ils comprendraient immédiatement qu'il venait de lui.

Ça faisait tellement longtemps qu'ils ne s'étaient plus vus.
Deux ans...
Il avait l'impression que ça faisait une éternité. La dernière fois qu'il avait vu Ava et Zach, ils s'étaient quittés en bons termes. Ils ne savaient pas encore qu'il était un agent infiltré, mais à présent... Il savait qu'il avait été fiché comme traître par le SHIELD. Ouais, ils devaient être au courant.

Le bruit de la porte le tira de ses pensées et il braqua son regard sur l'ouverture avec un grand sourire. Il se releva rapidement et sauta au pied de la pile de gravas, les bras écartés.
« Ava ! Zach ! Vous êtes venus ! » Il fit quelques pas dans leur direction, son sourire s'agrandissant un peu plus. « Ça fait une paye ! » Il n'en donnait pas l'impression, mais il restait sur ses gardes. Il savait parfaitement de quoi Ava et Zach étaient capables et se doutait bien qu'ils n'hésiteraient pas à lui mettre une balle.
Braiden joignit ses mains devant lui, son sourire ne diminuant pas. « Je suis tellement content de vous voir. » L'agent de l'HYDRA restait alerte, prêt à utiliser son pouvoir au moindre mouvement de l'un de ses amis. Il ne voulait pas arriver là mais si l'un deux faisait mine de vouloir l'attaquer, il n'hésiterait pas.

Il se rapprocha encore un peu plus, s'arrêtant au niveau de la table qu'il avait ramenée. Il observa un moment les chaises disposées autour ainsi que la bouteille de whisky et les trois verres posés dessus. Ce n'était pas parce qu'ils étaient ennemis qu'ils ne pouvaient s'asseoir et discuter calmement autour d'un verre si ?

Braiden attrapa délicatement l'arme rangée dans son holster, la prenant entre son pouce et son index et la posa doucement sur la table avant de reprendre sur un ton plus sérieux. « Vous voyez ? » Il écarta légèrement les bras. « Je n'ai aucune intention de m'en prendre à vous. Donc est ce qu'on peut discuter calmement ? » Il désigna les chaises d'un mouvement de main, lançant un regard presque gêné à ses anciens amis.

_________________

I'm Only Joking
I'm Just A-Fucking With Your Head


Dernière édition par Braiden Richardson le Dim 10 Avr - 23:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 280
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t225-ava-i-want-to-learn-to-

long time no see
Braiden, Zachariah & Ava


we have to open that bottle.
Ava resta un moment à fixer l’écran de son téléphone, la mâchoire crispée. Les doigts tremblants sous la colère, elle hésita à appeler le numéro et à tout simplement lui dire d’aller se faire foutre. Braiden n’était pas stupide à ce point, c’était forcément un piège. Et pourtant, c’était peut-être l’occasion de lui faire payer sa trahison. Réalisant qu’elle n’était probablement pas la seule à avoir reçu ce message, la jeune femme pâlit. Si elle pouvait l’ignorer, Zachariah ne le ferait pas, elle le savait. Elle jeta un regard à James qui était en train de terminer son repas devant la télévision et ferma le message pour chercher le numéro de Zach dans son répertoire. Sans plus attendre, elle l’appela tout en se dirigeant dans sa chambre, refermant la porte derrière elle. Lorsqu’il répondit, la voix moins assurée que d’habitude, elle comprit qu’elle ne s’était pas trompée. « J’arrive dans dix minutes, tu ne bouges pas, tu ne fais rien de stupide, » siffla-t-elle entre ses dents avant de raccrocher tout aussi vite.
Elle fourra son téléphone dans sa poche et ouvrit son placard. Ava s’empara de son holster qu’elle enfila avant d’y glisser un ICER, puis elle saisit une autre arme, vérifia qu’elle était bien chargée et la passa à l’arrière de son pantalon. Enfin, elle saisit sa veste et l’enfila rapidement avant de ressortir de sa chambre, pour trouver James tourné vers elle, les sourcils froncés. « J’ai un truc à faire, » fit-elle sèchement, plus qu’elle ne l’aurait souhaité. Elle se figea, sembla hésiter un moment, puis fouilla dans un tiroir pour en tirer un autre téléphone qu’elle alluma. « Si je ne t’ai pas donné de nouvelles dans trois heures, appelle Phil. » Elle lui tendit le téléphone, plongeant son regard dans le sien. Elle le vit prêt à protester et esquissa un mince sourire. « J’te mêlerai pas à tout ça Barnes, c’est hors de question. » Elle se pencha vers lui et déposa un baiser sur ses lèvres. « Pour la chance ! » s’exclama-t-elle avant de quitter l’appartement.

Le cœur battant la chamade et le cerveau en ébullition, elle vit à peine le trajet jusqu’à l’appartement de Zachariah. Une fois arrivée, elle tambourina contre la porte jusqu’à ce qu’il vienne ouvrir et elle ne fut pas surprise de le trouver aussi équipé qu’elle. « C’est probablement un piège, » dirent-ils au même moment et cela eut au moins le mérite de les faire rire un peu. Ava inspira profondément. « C’est stupide, on devrait prévenir le SHIELD. Mais j’peux pas m’empêcher de me dire que c’est à nous de le faire. » Zachariah hocha la tête. « S’il prend le contrôle, tu sais quoi faire. » Elle serra les dents, ferma les yeux une seconde, s’imaginant devoir neutraliser Zach. « Pareil pour moi, » répondit-elle, la voix rauque.

________________________________


Ava lança un regard en coin à Zachariah, son arme fermement serrée dans son poing. Il ne dit rien, mais la détermination sur son visage acheva de la convaincre. Alors elle poussa la porte et repéra bien vite du mouvement. « Ava ! Zach ! Vous êtes venus ! » Le simple fait d’entendre sa voix lui donna envie de vider son chargeur dans sa sale tronche de traître, mais la jeune femme se contenta de grincer des dents. Il s’avança vers eux et elle leva son arme, prête à tirer s’il venait à trop s’approcher. « Ça fait une paye ! » Ah parce qu’il avait décidé de jouer au con, en plus ? « Je suis tellement content de vous voir. » Il se figea enfin et Ava repéra la table sur laquelle trônait la bouteille de whisky qu’ils s’étaient promis de boire s’ils se tiraient d’une mission qui avait particulièrement mal tourné. Il n’avait jamais eu l’occasion de le faire, puisque Braiden s’était avéré être le plus gros fils de pute que la terre ait jamais portée.
Il bougea, tirant une arme de son holster et Ava cessa de respirer. Mais il se contenta de la déposer sur la table. « Vous voyez ? » fit-il, parfaitement sérieux. « Je n'ai aucune intention de m'en prendre à vous. Donc est ce qu'on peut discuter calmement ? » Elle ne baissa pas son arme pour autant, se contentant de lui lancer un regard noir.
« Tu veux discuter ? Mais je t’en prie, Richardson, parle. Donne-moi une raison de plus d’avoir envie de repeindre le sol avec ta cervelle. » La mâchoire crispée, elle le fixait comme s’il n’était rien de plus qu’un insecte, un déchet.

Ava détestait être prise pour une conne. Et elle détestait encore plus se rendre compte qu’elle avait donné sa confiance à une personne qui ne le méritait pas. Mais surtout, elle détestait réaliser que toute cette histoire lui faisait encore mal.

_________________

i will share your road
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

long time no see
Braiden, Zachariah & Ava


we have to open that bottle.
Zachariah sentit ses mains trembler, les rythmes de son cœur s’accélérer alors qu’il lisait en boucle ce message. Ce fameux message qu’il avait reçu il y a dix minutes. Franchement, il ne savait pas quoi faire. Il avait envie de hurler, de crier, de pleurer aussi – pleurer sur cette relation, sur le fait qu’il s’était fait avoir comme un bleu et qu’il avait eu ces foutus sentiments pour une personne qui ne l’avait pas mérité, qui avait joué avec lui. Après tout, tout cela avait été une opération d’infiltration, rien de plus. Zach se dit ça depuis deux ans pour oublier, pour arrêter de penser à lui, à ce foutu mec qui a remis en question tout ce qu’il a toujours connu, le seul qu’il ait aimé. Sûrement le seul qu’il aimera jamais… Mais là, devant ce message, même si son cœur s’accélère, même si ses mains deviennent moites, tout ce à quoi il pense c’est la trahison et cette haine viscérale qui se mélange avec l’amour qu’il a eu pour Braiden. Car tout a changé maintenant. Plus rien ne sera jamais comme avant et il ne peut pas voir ce message sans penser à tout ce qu’ils ont vécu ensemble. Il repense à cette fameuse bouteille qu’ils avaient achetée et s’étaient promis de boire ensemble, Braiden, Ava et lui, après une mission particulièrement difficile – même tradition qu’il a avec Lewis. Promesse qu’ils n’avaient jamais pu tenir, finalement.

Pendant un instant, après que le choc soit passé, il a envie de tout détruire dans son appartement, de pouvoir exprimer toute cette colère qu’il n’avait pu extérioriser face à Braiden. Mais il reste figé son canapé, sa bière sur la table basse et la télé allumée en fond passant une rediffusion d’un match qu’il n’avait pas pu voir étant, encore, en mission. Finalement, il se lève, d’un coup et se dirige d’un pas pressant vers sa chambre, là où toutes ses armes sont là. Il les récupère, mettant son couteau dans la poche prévu à cet effet au niveau de sa cheville avant d’entendre son portable sonné dans le salon. Il se fige. Etait-ce encore Braiden ? Il revient devant le canapé avant d’attraper d’une main tremblante sans vérifier le nom et répond d’une voix faible. « J’arrive dans dix minutes, tu ne bouges pas, tu ne fais rien de stupide, » siffle-t-elle entre ses dents avant de raccrocher tout aussi vite. Bon, au moins, le message est clair. Il sent son cœur ralentir doucement, rassuré de savoir qu’il n’allait pas affronter l’homme seul. Ava avait été là quand tout ça s’était passé. Elle avait dû soutenir Zach durant cette période difficile et celui-ci est sûr qu’il n’aurait pas réussi à s’en sortir aussi bien sans elle. Tout cela les avait rapproché, bien plus qu’ils ne l’auraient pensé.

Alors qu’il a à peine fini de se préparer, il peut entendre quelqu’un tambouriner à sa porte. Ava. A peine devant la porte, il l’ouvre d’un coup et voit la jeune femme aussi équipée que lui. Au moins, ils avaient eu la même idée : ils ne sont pas naïfs au point de croire que toute cette histoire n’est pas un piège – Zach ne l’est plus en tout cas. « C’est probablement un piège, » disent-ils au même moment et cela a au moins le mérite de les faire rire un peu. Le Gordon se détendit tout de suite. La présence de la jeune femme le rassure tout de suite et il lui sourit doucement, la remerciant d’être là, car il a bien conscience que si elle est venue, si elle accepte de se rendre à ce rendez-vous, c’est pour lui. Il ne peut pas ignorer ce message. Il n’en a pas la force car il n’a jamais eu les explications de Braiden. Il ne l’a jamais regardé dans les yeux pour mettre les choses au clair – même si c’est pour se foutre sur la gueule. Ava inspire profondément avant de prendre la parole. « C’est stupide, on devrait prévenir le SHIELD. Mais j’peux pas m’empêcher de me dire que c’est à nous de le faire. » Zachariah hoche la tête. Bien sûr que c’est à eux de s’occuper de Braiden. C’est à eux de s’occuper de cette histoire, et l’agent ne peut pas s’empêcher de penser que c’est à lui spécifiquement de l’arrêter. Il se sent responsable de ne pas avoir vu les signes, de ne pas avoir réagi avant. Il était censé être la personne la plus proche lui, mais il n’avait rien vu. Il ferme les yeux, se replongeant dans ses souvenirs et ses regrets avant que de prendre la parole. « S’il prend le contrôle, tu sais quoi faire. » Il voit la mâchoire de la jeune femme se serrer d’un coup avant de fermer les yeux une seconde. Elle garde le silence pendant quelques instants avant de prendre la parole. « Pareil pour moi, » répondit-elle, la voix rauque.

________________________________


Zachariah resserre sa main autour de son arme et il voit Ava faire de même du coin de l’œil. Elle lui jette un coup d’œil et ils n’ont pas besoin de mot pour se comprendre : ils sont prêts, depuis longtemps sûrement. Elle pousse la porte et Zach se met directement sur ses gardes, prêt à toute attaque. Mais Braiden ne se cache pas, bien au contraire, il est là assis sur une espèce de trône. Tellement lui… Toujours obligé de faire les choses en grand ou plutôt de manière démesurée. A leur vu, il se lève. « Ava ! Zach ! Vous êtes venus ! » L’agent voit Ava serrer les dents, se retenant sûrement de l’envoyer chier mais lui, ce n’est pas pareil. Il sent son corps réagir à sa voix : main moite, cœur qui s’accélère et cette amertume, ce fichu sentiment qui lui serre les entrailles et lui met la boule au fond de la gorge. Bordel… Il n’a pas changé, il est toujours le même mais, malgré tout, plus rien n’est le même. Leur relation n’est plus qu’un lointain souvenir et ça fait si mal de le voir être si insouciant par rapport à tout ce qui s’est passé.

Il s’avance vers eux et Ava lève son arme, prêt à tirer et Zachariah la suit. Il ne laissera pas ses sentiments le perturber. Il ne les laissera le contrôler et l’empêcher de lui tirer car, bien que ses sentiments se bousculent à l’intérieur de lui, il peut sentir son doigt qui le démange. Il a envie d’appuyer sur la détente, de voir son sang couler, et de voir la souffrance sur ce visage désinvolte. Il veut le faire souffrir comme lui a souffert de sa trahison. Il a l’air si heureux de les voir : comme s’il revenait d’une mission pour le SHIELD et qu’il les retrouvait après un mois d’absence. Deux putain d’années… Deux années qu’il l’attend, qu’il attend cette confrontation et il se sent comme le premier jour où il apprit sa trahison : triste, mal et énervé. Il veut lâcher son arme, l’envoyer bouler par terre avant de lui foncer dessus pour enlever ce fichu sourire de ce visage. Putain… Il veut lui faire tellement mal…

Braiden reprend la parole, comme si de rien n’était, comme si deux armes n’étaient pas pointées sur lui, prêtes à tirer à n’importe quel moment. « Ça fait une paye ! » Ouais, on pouvait dire ça… « Je suis tellement content de vous voir. » Il se fige : a-t-il enfin remarqué les armes ? Il s’arrête devant une table où se trouve la fameuse bouteille, qu’ils s’étaient promis de boire ensemble. Quel gâchis… Zachariah serre les dents et c’est devant cette foutue bouteille qu’il réagit enfin. Il ne doit pas s’apitoyer sur son sort. Tout cela est de l’histoire ancienne. Il doit lui botter le cul et lui faire comprendre qu’il n’aura plus jamais d’influence sur lui. Cet époque est finie maintenant, bien finie. L’agent se reconcentre sur Braiden qui tire son arme de son holster et Zach resserre sa prise sur son arme, prêt à le canarder s’il tente quelque chose. Mais il se content de la déposer sur la table. « Vous voyez ? » fit-il, parfaitement sérieux. « Je n'ai aucune intention de m'en prendre à vous. Donc est ce qu'on peut discuter calmement ? » Ni Ava, ni lui ne baissent leur arme. Il pensait vraiment que ça allait marcher ? On se pose autour d’une table et on partage un verre et, bim, tout est terminé ? Non, l’ex-agent n’est pas aussi naïf. Alors que prépare-t-il ? Appuyer sur la détente le démange encore : il peut sentir son doigt se crisper dessus, prêt à réagir à n’importe lequel de ses ordres. Ce serait si simple, là, tout de suite, de le tuer. Une seule et simple balle dans le crâne et tout est fini. Mais Zachariah ne peut pas. Car s’il fait cela, il n’aura jamais ce fameux face à face qu’il a attendu durant ces dernières années. Alors, il respire doucement afin de se calmer et de décrisper son doigt tremblant.

Ava prend la parole et, heureusement, car Zach peut encore sentir sa gorge serrée. Il lui faut un certain temps pour s’habituer au fait que Braiden est bien là, devant lui. « Tu veux discuter ? Mais je t’en prie, Richardson, parle. Donne-moi une raison de plus d’avoir envie de repeindre le sol avec ta cervelle. » Le regard de la jeune femme est sans équivoque : elle le méprise plus que n’importe quelle personne. Il n’est plus qu’un insecte, un déchet pour elle. L’agent ne peut qu’être d’accord avec elle pour le coup. « C’est toi qui nous a fait venir ici. Alors, racontes tes putains de conneries et, après, on s’occupera de toi. » Zachariah est presque fier de lui. Il n’a pas laissé sa voix trembler une seule fois, alors qu’il pouvait sentir sa gorge se serrer un peu plus à chaque mot prononcé. Il aurait voulu être insensible. Il aurait voulu pouvoir se dire que tout ça était derrière lui mais ce serait mentir. Et l’agent se détestait pour ça. « Tu aurais pu être tranquille, dans ton coin, personne ne savait où tu étais mais nan. Nan, ça t’a pas suffi… » Zach secoue la tête. « Il fallait que tu reviennes. Tu pouvais pas t’en empêcher, hein ? Qu’est-ce qu’il y a ? T’as pas assez foutu la merde ? Tout ça ne t’a pas suffi ? » Il peut sentir ses mains trembler. Non. Il ne doit pas perdre la face, pas face à lui, pas face à Braiden. « Qu’est-ce que tu nous veux Braiden, bordel de merde ? » Il aimerait pouvoir cracher son prénom, cracher toute la haine qu’il a pour lui à travers ce simple mot mais c’est une grande lassitude qui ressort et regrette tellement d’être si pathétique face à lui. Il aimerait juste rentrer chez lui, boire une bonne bière devant un match avec Ava et oublier jusqu’à la moindre particule d’existence de l’homme en face de lui.  
Revenir en haut Aller en bas


thunderbolts + fry those bitches
avatar
MESSAGES : 413
it's a revolution, i suppose
thunderbolts + fry those bitches
Voir le profil de l'utilisateur http://age-of-heroes.forumactif.org/t2467-braiden-like-a-puppet-

Long time no see
Ava, Zach & Braiden



L'équipe était enfin réunie et Braiden était aux anges. Ils étaient enfin là, face à lui, après tout ce temps. Il avait envie de les prendre dans ses bras, comme au bon vieux temps mais à voir leurs têtes et la façon dont ils lui braquaient leurs armes dessus, ça n'était pas vraiment une bonne idée.

Ava fut la première à prendre la parole, gardant son arme pointée sur sa tête. « Tu veux discuter ? Mais je t’en prie, Richardson, parle. Donne-moi une raison de plus d’avoir envie de repeindre le sol avec ta cervelle. » Braiden nota la façon dont elle le fixait et haussa les sourcils, affichant une moue désolée. Bon... Ce n'était pas comme s'il ne s'y attendait pas, mais visiblement l'humeur n'était pas à la fête.
« C’est toi qui nous a fait venir ici. Alors, racontes tes putains de conneries et, après, on s’occupera de toi. » Braiden posa son regard sur Zach, un faible sourire se dessinant sur ses lèvres. « Tu aurais pu être tranquille, dans ton coin, personne ne savait où tu étais mais nan. Nan, ça t’a pas suffi… » Et bien... Non. Il n'était pas du genre à se planquer, à rester dans son coin. « Il fallait que tu reviennes. Tu pouvais pas t’en empêcher, hein ? Qu’est-ce qu’il y a ? T’as pas assez foutu la merde ? Tout ça ne t’a pas suffi ? » Non plus. Il avait besoin de se montrer et de refaire surface.

« Qu’est-ce que tu nous veux Braiden, bordel de merde ? » Braiden fronça les sourcils en réalisant que le ton de Zach s'était fait plus las, comme s'il était dépité. Alors quoi ? Il n'avait toujours pas passé le cap de leur rupture ? Il avait bien sentit que son ami était fébrile et mal à l'aise lors de son arrivée. Mais à ce point ? Ça lui faisait presque mal de voir Zach dans cet état.
Il se doutait bien qu'il devait se sentir encore plus trahis par ce qu'il avait fait, qu'il croyait que Braiden avait joué avec lui et ses sentiments mais c'était faux.

Braiden poussa un soupir las, haussant les épaules tout en se massant la nuque. Il avait vraiment espéré que ces retrouvailles se passeraient mieux que ça. Mais là, s'il faisait un seul faux pas, s'il prononçait un seul mot de travers, ils n'hésiteraient pas à l'abattre.
Il allait devoir faire très attention...
Il attrapa la chaise la plus proche, la retournant et s'installa dessus, les bras croisés sur le dossier. Il leva brièvement ses mains, leur montrant qu'il s'excusait. « Ok... Visiblement on est parti du mauvais pied. » Il posa son regard sur Zach avant de reprendre. « Et Zach. Tu me connais non ? Tu sais très bien que je ne pouvais pas rester les bras croisés, planqué dans mon coin. Je suis resté trop longtemps à l'ombre, il fallait que je me... Révèle au grand jour ? » Il avait toujours été comme ça. Il fallait qu'il reste sous les projecteurs, qu'on puisse le voir. Est ce que ça faisait de lui une sorte de diva ? Probablement. Mais il adorait ça.

Le traître posa son regard tour à tour sur Zach et Ava, leur lançant un sourire. « Et... J'ai pas de raisons particulières de vous avoir fait venir ici. Je voulais juste... » Son sourire s'étira un peu plus. « Discuter un peu et voir si vous alliez bien. » Il haussa les épaules. « C'est tout. »
C'était vrai, il n'avait vraiment pas réfléchis à ce qu'il allait faire ou leur dire. Il avait vraiment voulu les revoir, s'assurer qu'ils allaient bien. Ça lui faisait mal qu'ils pensent qu'il avait préparé un piège, mais il ne pouvait pas leur en vouloir de penser ça, il les comprenait. Il était un traître après tout.
« En fait... Non. Y a bien une raison. » Il fronça les sourcils. « Si je vous ai fait venir c'était pour mettre les choses au point. Crever l'abcès en quelque sorte. » Ils le considéraient comme un traître, à juste titre, mais il voulait leur expliquer ses raisons, qu'ils comprennent pourquoi il avait fait ça.

Braiden attrapa la bouteille de whisky et remplit les trois verres, en faisant glisser deux de l'autre côté de la table avant d'attraper le sien, le faisant lentement tourner entre ses doigts pour en admirer la couleur. Il releva les yeux vers ses amis, les observant longuement, son sourire s’effaçant au fur et à mesure. « Euh par contre... Vous voulez vraiment pas ranger vos flingues ? Non parce que si vous aviez vraiment voulu me buter, vous l'auriez fait dès votre entrée. » Il but une gorgée de whisky et afficha une moue satisfaite. Ouais, il l'avait bien choisi celui là. Dommage qu'ils aient à le boire dans de telles conditions. « Et puis, ça m'emmerderait d'avoir à vous forcer à les lâcher. » Il ne savait pas s'ils étaient au courant pour son pouvoir, après tout il ne l'avait jamais dévoilé du temps où il était infiltré au SHIELD, mais ils allaient très certainement prendre ça pour une provocation et ce n'était pas vraiment ce qu'il souhaitait. Il ne voulait pas avoir à les affronter.

_________________

I'm Only Joking
I'm Just A-Fucking With Your Head


Dernière édition par Braiden Richardson le Dim 10 Avr - 23:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 280
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t225-ava-i-want-to-learn-to-

long time no see
Braiden, Zachariah & Ava


Elle pouvait sentir la tension qui émanait de Zachariah. Si elle avait très mal pris la trahison de Braiden, elle savait que ça avait été plus dur encore pour lui. Après tout, même s’ils n’avaient jamais été du genre à faire dans les grandes démonstrations, elle savait que son ami avait aimé Braiden. Et elle avait sincèrement pensé que le Richardson retournait ses sentiments, à force de l’observer et de le voir agir quand il se tenait près de lui. Mais tout ça n’avait été qu’une triste farce, n’est-ce pas ? Puisqu’il n’avait pas hésité à les trahir, puisqu’il était en réalité un agent d’HYDRA, tout ce qu’ils avaient vécu ensemble n’avait été qu’un horrible mensonge. Ava se sentait trahie, mais elle était surtout énervée pour Zach. Lui qui avait toujours été aussi sincère, lui qu’elle avait vu se refermer sur lui-même après cette sale histoire. L’agent ne le montrait pas, mais elle savait que ça le touchait encore. Qu’il avait été plus blessé qu’il ne voulait bien le montrer. « C’est toi qui nous a fait venir ici. Alors, racontes tes putains de conneries et, après, on s’occupera de toi. » Le ton ferme et assuré de Zach tira un minuscule sourire à Ava. Il luttait. Elle le savait, il luttait contre les émotions qui l’envahissaient réellement, de toutes ses forces. Et elle aurait souhaité qu’il n’ait pas à le faire. Que tout ceci ne se soit jamais passé. « Tu aurais pu être tranquille, dans ton coin, personne ne savait où tu étais mais nan. Nan, ça t’a pas suffi… » Bien sûr que non. Ce qu’ils avaient pris pour de l’excentricité n’était en réalité que de la folie. « Il fallait que tu reviennes. Tu pouvais pas t’en empêcher, hein ? Qu’est-ce qu’il y a ? T’as pas assez foutu la merde ? Tout ça ne t’a pas suffi ? » La jeune femme voulut saisir la main de Zachariah et la serrer fort, fort, pour lui rappeler qu’elle était là, qu’il n’était pas seul.
Mais son meilleur ami luttait pour montrer qu’il était fort et elle n’avait pas l’intention de ruiner tout cela. Alors elle se contenta de se rapprocher de lui, jusqu’à ce que son épaule frôle la sienne. « Qu’est-ce que tu nous veux Braiden, bordel de merde ? » Il ne pouvait pas être aussi haineux qu’elle, il n’y arrivait pas et Ava détestait le voir ainsi. Ils auraient mieux fait de ne pas venir. Mais elle savait qu’elle n’aurait jamais réussi à convaincre Zach de rester en arrière. Et venir seule aurait été complètement stupide. Elle se raidit en voyant Braiden lever la main, mais il se contenta de se masser la nuque d’un air las. D’un œil attentif, elle continua de l’observer tandis qu’il attrapait une chaise pour s’y asseoir, les bras croisés sur le dossier. « Ok... Visiblement on est parti du mauvais pied. » Elle ne put s’empêcher d’arquer un sourcil, à cela. Partis du mauvais pied ? Elle allait lui faire sauter les dents. Une par une. « Et Zach. Tu me connais non ? Tu sais très bien que je ne pouvais pas rester les bras croisés, planqué dans mon coin. Je suis resté trop longtemps à l'ombre, il fallait que je me... Révèle au grand jour ? » Il aurait mieux fait de rester dans son coin.

Et d’y pourrir, putain. Il n’imaginait même pas à quel point elle avait la haine. A quel point elle se contrôlait pour ne pas tout simplement presser la détente et l’achever d’une balle en pleine tête. Pourquoi prendre le risque d’attendre, après tout ? Pourquoi le laisser parler alors qu’il ne pourrait rien dire qui arrange tout ceci ? « Et... J'ai pas de raisons particulières de vous avoir fait venir ici. Je voulais juste... Discuter un peu et voir si vous alliez bien. C'est tout. » Elle lâcha un rire nasal qui n’avait rien de sincère. Voir s’ils allaient bien ? Braiden était encore plus fou qu’elle l’avait pensé. « En fait... Non. Y a bien une raison. Si je vous ai fait venir c'était pour mettre les choses au point. Crever l'abcès en quelque sorte. » Oh elle allait crever l’abcès, il pouvait compter sur elle pour ça.
Il attrapa la bouteille de whisky et l’ouvrit avant de remplir les trois verres. Il en fit glisser deux vers eux et prit le dernier avant de faire tournoyer le liquide ambré, l’observant avec attention. « Euh par contre... Vous voulez vraiment pas ranger vos flingues ? Non parce que si vous aviez vraiment voulu me buter, vous l'auriez fait dès votre entrée. » Ava serra les dents. Ouais, elle aurait mieux fait de lui tirer une balle en pleine tête en arrivant. A présent, Braiden était sur ses gardes. « Et puis, ça m'emmerderait d'avoir à vous forcer à les lâcher. » Le regard de la jeune femme s’assombrit. Il le ferait, elle le savait. Cet enfoiré n’hésiterait pas à utiliser ses pouvoirs sur eux. Okay, il voulait jouer ? Ils allaient jouer. Elle lança un regard en coin à Zach et hocha la tête avant de baisser lentement son arme. Calmement, elle la fit glisser dans son holster et attrapa une chaise pour s’asseoir en face de Richardson. Elle ne toucha pas au verre qu’il avait poussé vers eux et plongea son regard dans celui de Braiden.

S’il faisait le moindre geste suspect, elle n’hésiterait pas à se servir du petit gadget mis au point par Fitz. Un dispositif très pratique, qui émettait une lumière si vive une fois activé, qu’il pouvait aveugler tout le monde dans un rayon plutôt impressionnant. Et elle n’avait qu’à presser le bouton de sa montre pour ça. Que Braiden fasse un peu trop le malin et tente de contrôler l’un d’eux, elle l’attendait. « Avant tout chose, Richardson, » commença-t-elle d’un ton doucereux. « Qu’importe ce que tu diras, le temps et les efforts que ça me prendra, je vais te tuer. » Elle esquissa un sourire et s’enfonça dans sa chaise avant de poser lourdement ses pieds sur la table, croisant ses chevilles dans une position faussement détendue. « Je voulais que tu saches, me montrer honnête. » Son sourire disparut, remplacé par une mine sombre. « Vas-y, fais ta mise au point, » fit-elle sèchement.  

_________________

i will share your road
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

long time no see
Braiden, Zachariah & Ava


Malgré la lassitude qui le prend, il assure sa prise autour de l'arme, ne voulant pas baisser la garde un seul instant devant Braiden. Il ne peut pas. Il ne veut pas. Son regard se durcit quand l'homme en face lui lève la main mais elle ne fait que se masser la nuque d'un air las. Ses yeux restes polaires malgré tout. Ne jamais se fier à son aspect innocent, presque normal, son vis-à-vis est dangereux. Il en a été témoin de nombreuses fois durant les missions qu'il a effectué avec lui pour le SHIELD. D'un geste, d'une pensée, il peut les immobiliser, même les forcer à retourner leur arme contre eux afin de se faire sauter le caisson et l'idée n'est pas vraiment pour lui plaire. Alors il observe chaque geste, chaque mouvement que fait Braiden tandis qu'il attrape et la retourne afin de s'y asseoir, les bras croisés sur le dossier comme s'ils ont une discussion normale entre amis et que l'ambiance est légère - mensonge. « Ok... Visiblement on est parti du mauvais pied. » Un rire sarcastique passe la barrière des lèvres de Zach. Nan, vraiment ? À qui la faute ? Se retient difficilement de balancer au visage de l'agent d'HYDRA. Il les a trahis, les a infiltré tel le cafard qu'il est et a profité de l'affection et de l'amitié qu'ils avaient pour lui. Alors, ouais, « partir du mauvais pied » est une façon gentille de dire les choses.

Sa gâchette le démange furieusement. Il a envie d'appuyer sur la détente et d'en finir maintenant. Mais il se retient, attend la suite du discours car il ne peut pas s'empêcher de vouloir des explications. Putain, il est si pathétique... Il a toujours l'espoir que Braiden leur explique que tout cela n'est qu'une blague, qu'il est en fait du côté du SHIELD et qu'il s'est infiltré dans l'organisation ennemie mais qu'il ne pouvait rien leur dire. Pathétique. Il doit arrêter de vivre dans un monde idyllique : le Richardson est un putain de traître. Point. Il ne faut pas chercher midi à quatorze heures quand la vérité vous éclate au visage. Ne dit-on pas « si vous entendez un bruit de sabots, pensez à des chevaux, pas à des zèbres » ? Cette métaphore ne lui a jamais paru aussi claire que maintenant. Puis, Braiden attire son attention en s'adressant à lui directement. « Et Zach. Tu me connais non ? Tu sais très bien que je ne pouvais pas rester les bras croisés, planqué dans mon coin. Je suis resté trop longtemps à l'ombre, il fallait que je me... Révèle au grand jour ? » Le Gordon fronce les sourcils et se retient de dire qu'il aurait pu rester là où il était : ça ne l'aurait pas dérangé. Bien au contraire.

Zachariah l'observe, le scrute et se pose la question de pourquoi Ava et lui l'écoute. Franchement, il suffit juste d'un geste, d'une pression sur la détente et bye bye Braiden. Mais ils l'écoutent religieusement. Sûrement car ils souhaitent des réponses à son comportement, à sa trahison. Mais ils n'en auront jamais et ils le savent, au fond. « Et... J'ai pas de raisons particulières de vous avoir fait venir ici. Je voulais juste... Discuter un peu et voir si vous alliez bien. C'est tout. » Le cœur de Zach a un sursaut face à cette confession - qui n'est sûrement qu'un mensonge - mais il ne peut pas s'en empêcher. À l'idée que l'homme s'inquiète pour eux - pour lui - cela lui fait quelque chose et putain qu'il se hait pour ça. L'agent du SHIELD jette un regard en coin à Ava qui a un rire nasal, pas sincère. Elle doit le prendre pour un fou et elle a probablement raison. C'est pour cela qu'ils doivent rester sur leur garde.  « En fait... Non. Y a bien une raison. Si je vous ai fait venir c'était pour mettre les choses au point. Crever l'abcès en quelque sorte. » Crever l'abcès ? Cette fois, c'est Zachariah qui a un rire sarcastique. Ouais, les choses sont claires pourtant : c'est un traître, ils vont le buter ou l'arrêter - il ne sait pas encore quelle solution lui plaît le plus - et ça mettra fin à tout ça. Point. Il n'y a pas besoin de crever l'abcès : peu importe ce que lui dira son ex-amant, ça ne changera pas la situation. Par contre, si Braiden veut crever tout court et a besoin d'aide, Zach est là.

Finalement, l'agent d'HYDRA attrape la bouteille de whisky, l'ouvrit avant de remplir les trois verres présents en face de lui et en fit glisser deux vers eux. Reposant la bouteille d'une main, de l'autre il prend le dernier verre et fait tournoyer le liquide ambré tout en l'observant, comme s'il n'est pas pointé par deux flingues. Le Gordon fronce les sourcils et a envie de lui cracher au visage de ne pas les sous-estimer. Mais, avant qu'il n'ait pu ouvrir la bouche, il est interrompu par son vis-à-vis. « Euh par contre... Vous voulez vraiment pas ranger vos flingues ? Non parce que si vous aviez vraiment voulu me buter, vous l'auriez fait dès votre entrée. » Ouais, bien sur. Être sans flingue face à un putain de traître avec des pouvoirs. Super idée Braiden, merci mais non merci. Alors la position de Zachariah s'affirme sur ses jambes et se raidit, prêt à ce que l'homme l'attaque à n'importe quel moment, même s'il s'y attend maintenant. « Et puis, ça m'emmerderait d'avoir à vous forcer à les lâcher. » Zach fronce les sourcils. Ouais, ils auraient dû tirer quand ils en avaient l'occasion... Mais maintenant, c'était trop tard car l'enfoiré n'hésiterait pas un seul instant à utiliser ses pouvoirs.

Ava lui jette un regard en coin et Zach sait ce qu'elle va faire. Car il la connaît depuis longtemps. Il voit son corps se détendre et baisser lentement son arme. Sûrement par habitude, l'agent du SHIELD l'imite. Il sait qu'il peut faire confiance à la jeune femme. Il pourrait lui confier sa vie et il le fait tous les jours en mission. Et là, c'est exactement pareil. Il remet son arme dans son holster au niveau de sa hanche, ne le fermant pas malgré tout : on ne sait jamais. Ava attrape une chaise afin de s'asseoir en face de Braiden, sans pour autant toucher au verre qu'il a poussé vers eux mais son regard plonge dans celui de son vis-à-vis avant de prendre la parole. « Avant tout chose, Richardson, » commence-t-elle d’un ton doucereux. « Qu’importe ce que tu diras, le temps et les efforts que ça me prendra, je vais te tuer. » Elle esquisse un sourire et Zach ne peut pas s'empêcher de lâcher un petit rire. Ava n'a jamais été délicate et ce qui a toujours plu au Gordon. C'est d'ailleurs ce qui leur a permis d'être tout de suite amis. Ils ont un profond respect l'un pour l'autre. Mais ils n'hésitaient pas un seul instant à s'envoyer des fions dans la tronche. Les pieds de la jeune femme viennent se poser sur la table, croisant ses chevilles dans une position faussement détendue comme si elle était chez elle. Prenant la dernière chaise à sa disposition, Zachariah adopte la même attitude que Braiden, posant ses avant-bras sur ses cuisses, près de son arme, sait-on jamais. « Je voulais que tu saches, me montrer honnête. » Le sourire d'Ava finit par disparaître, remplacé par une mine sombre, sérieuse. « Vas-y, fais ta mise au point, » Son ton est sec mais ça n'étonne pas son compagnon d'arme. La jeune femme a été tout aussi blessée que le Gordon suite à la trahison de leur ex-ami mais surtout, voir l'état de Zach après tout ça... Ça avait touché la Moriarty bien plus qu'il ne le pensait et il s'en rend compte maintenant. Depuis ce jour-là, Ava a été beaucoup plus protectrice et méfiante envers les personnes qui l'approchaient et sûrement avec raison.

Poussant un soupir avant qu'un rire un peu hystérique commence à le prendre, Zach baisse la tête remontant ses mains afin de prendre son visage en coupe. Ça dure quelques secondes avant qu'il ne tourne son visage vers Braiden, prenant la parole. « Franchement, Braiden, qu'est-ce qu'on fout là ? T'en as rien à battre de comment on va. » Son visage redevient sérieux et il tend le bras afin d'avaler cul-sec le verre qu'il lui a servi et de s'en resservir un autre. Il ne devrait pas, il sait. Il doit garder toutes ses capacités à son maximum afin de pouvoir réagir face à l'homme mais il sait qu'un ou deux verres ne va pas altérer ses réflexes. « T'es juste un putain de cinglé sadique qui veut voir le résultat de son œuvre. » Zachariah écarte ses bras dans un geste brusque, renversant quasiment tout son whisky par terre - et sûrement un peu sur Ava mais il ne le remarque pas. « Félicitations, connard ! T'as réussi à nous faire du mal, wouhou ! » Un autre petit rire le prend avant qu'il ne boit les quelques gouttes qui n'ont pas échoué par terre ou sur la jeune femme. Il repose son verre sur la table dans un bruit sec qui résonne dans l'entrepôt. « Mais ce que tu as pas prévu, c'est que ça nous rendrait plus fort et surtout, surtout, que ça nous donnerait envie de nous dépasser pour te trouver et pour te défoncer la gueule. » Il plonge son regard dans celui de Braiden, lui montrant sa colère mais surtout le froid polaire qui y règne. « Déjà quand on est obligé de faire une mission, on est les meilleurs mais là... Là, on est  volontaire pour tout ça, prêt à te retrouver et à te faire payer. » Sa mâchoire se serre après son petit speech et, en même temps, il a l'impression de se sentir soulagé. Il a enfin réussi à dire tout ce qu'il avait sur le cœur à Braiden et, putain, ce que ça fait du bien ! Il n'est pas sûr de s'en sortir de cette confrontation mais il ferait tout pour que l'agent de l'HYDRA ne le fasse pas non plus...

 
Revenir en haut Aller en bas


thunderbolts + fry those bitches
avatar
MESSAGES : 413
it's a revolution, i suppose
thunderbolts + fry those bitches
Voir le profil de l'utilisateur http://age-of-heroes.forumactif.org/t2467-braiden-like-a-puppet-

Long time no see
Ava, Zach & Braiden



Ça allait péter. Il y avait forcément un moment où ça allait péter entre eux et Braiden attendait ça avec impatience.
Bon. Avant tout il voulait essayer de discuter calmement avec eux et s'expliquer mais il avait hâte que la situation dégénère. Pourquoi ? Parce que ça allait sûrement se révéler très amusant.

Ava fut la première à réagir à se demande de ranger leurs armes et elle s'exécuta avant de tirer une chaise et s'y installer, suivit rapidement par Zach. « Avant tout chose, Richardson, » L'intéressé pencha la tête sur le côté, les sourcils froncés face à son ton doucereux. Elle allait lui en mettre pleine la tronche. Il la connaissait trop bien pour savoir que quand elle employait ce ton c'était pour bien montrer qu'elle bouillait de rage. « Qu’importe ce que tu diras, le temps et les efforts que ça me prendra, je vais te tuer. » Elle posa lourdement ses pieds sur la table, croisant les chevilles tout en esquissant un sourire. Braiden répondit à son geste en faisant semblant de frissonner de peur avant de sourire à pleines dents mais la laissa continuer sans l'interrompre. « Je voulais que tu saches, me montrer honnête. » Son regard s'assombrit brusquement, accentuant le sourire du Richardson. « Vas-y, fais ta mise au point, » Bien, au moins elle était honnête. C'était déjà un bon point, il savait à quoi s'attendre.

Le Richardson s'ébroua, prêt à prendre la parole mais Zach poussa un soupir, ce qui attira l'attention du blond qui tourna son regard vers lui, effaçant son sourire au moment où son ex éclata de rire. « Franchement, Braiden, qu'est-ce qu'on fout là ? T'en as rien à battre de comment on va. » Braiden fronça les sourcils mais resta silencieux. Comment est ce qu'il pouvait oser dire ça ? Le juger aussi rapidement ? C'était quoi, toujours cette histoire de rupture qu'il n'avait pas supporté parce qu'il avait brisé son petit cœur ? Parce que lui n'avait pas souffert peut être ? Il ne savait pas ce qu'il ressentait. Il n'en avait aucune idée alors il n'avait aucun droit de le juger de cette manière.

Le blond poussa un soupir dédaigneux et secoua doucement la tête alors que Zach vidait son verre d'une traite avant de s'en resservir un dans la foulée, le regard de Braiden se faisant plus mauvais. « T'es juste un putain de cinglé sadique qui veut voir le résultat de son œuvre. » Aoutch. Ce coup là, il devait bien avouer qu'il ne s'y était pas attendu. L'agent du SHIELD écarta brusquement les bras, renversant le contenu de son verre par terre et sur Ava sous l’œil effaré de Braiden. Non ! Il n'avait pas le droit de renverser un whisky pareil ! Non mais il savait combien elle lui avait coûté cette bouteille ?

« Félicitations, connard ! T'as réussi à nous faire du mal, wouhou ! » Il ponctua sa phrase par un nouveau rire et vida le fond de son verre avant de le reposer bruyamment sur la table. « Mais ce que tu as pas prévu, c'est que ça nous rendrait plus fort et surtout, surtout, que ça nous donnerait envie de nous dépasser pour te trouver et pour te défoncer la gueule. » Il plongea son regard dans celui de Braiden qui le soutint sans sourciller. « Déjà quand on est obligé de faire une mission, on est les meilleurs mais là... Là, on est volontaire pour tout ça, prêt à te retrouver et à te faire payer. » Ok... Ils commençaient à atteindre le point critique. Ses explications allaient devoir vite arriver sinon il risquait fort de ne pas avoir le temps de s'expliquer.

Braiden hocha silencieusement la tête pendant quelques secondes et vida son verre d'une traite, grimaçant en sentant l'alcool lui brûler la gorge au moment de la descente. Ouais, il l'avait vraiment bien choisit. Il passa nerveusement sa main dans ses cheveux, sentant son énervement monter petit à petit.
Il fit passer son regard d'Ava à Zach, plusieurs fois et reprit finalement la parole, pointant son amant du doigt. « Déjà Zach... » Un sourire crispé étira ses lèvres pendant une fraction de seconde. « Que tu me traites de cinglé ou de sadique, passe encore. Je le mérite. Probablement. » Son regard s'assombrit soudainement, se faisant plus dur avant qu'il ne reprenne. « Mais je ne tolérerai pas que tu me dises que je n'en ai rien à battre de vous. » Le ton de sa voix se fit plus agressif à mesure qu'il continuait de parler, gardant son regard braqué dans celui de Zach. « Tu peux me cracher à la gueule, m'insulter autant que tu le souhaite ou me cogner mais ne me dis pas que j'en ai rien à foutre ! » Il parvint à se calmer légèrement et secoua la tête.

Son regard se reposa sur Ava alors qu'il reprenait. « Je vous ai fait du mal ? Vous avez souffert à cause de moi ? Parce que vous croyez que j'ai aimé faire ça ou que j'en ai tiré le moindre plaisir ?! J'ai pas eu le choix putain ! » Sa voix était rapidement repartie crescendo mais il ne chercha pas à la calmer. Il voulait mettre les choses au point et peut importe si ça impliquait qu'il pète un câble. « Vous auriez fait exactement la même chose à ma place. Vous n'avez aucune idée. Absolument aucune idée de ce que j'ai enduré quand j'étais là bas. » Est ce qu'il était en train de leur mentir ? Oui et non. Il ne s'était pas fait laver le cerveau comme d'autres types qu'il avait pu croiser du temps de sa formation mais d'un autre côté, il ne pouvait pas dire qu'il n'avait pas souffert pendant ses années passées avec l'HYDRA.
C'était surtout un moyen de voir la réaction de ses anciens coéquipiers. Il savait que Hawkeye avait subi une sorte de lavage de cerveau et qu'il était assez proche d'Ava. Il avait hâte de voir la réaction de la blonde.

Il se servit un nouveau verre de whisky et le vida d'une traite, poussant un bref grognement. Bien, il était temps de jouer la carte de la pitié à fond.
Il hocha les épaules, prenant un air dépité. « Vous êtes les meilleurs ? C'est bien ce que t'as dit Zach hein ? Vous allez vous dépasser pour me faire payer ? » Il écarta les bras tout en passant son regard de l'un à l'autre. « Allez-y, je vous en empêcherai pas. Mais quand tu rentreras au SHIELD... » Il posa son regard sur la blonde. « Pense à mettre une bastos dans le crâne de Barton au passage. » Il baissa les bras, penchant légèrement la tête tout en faisant mine de réfléchir. « Parce que si on suit votre raisonnement il mérite autant de crever que moi non ? D'autant plus que j'ai entendu dire qu'il t'avait laissée entre la vie et la mort Ava. Même moi j'étais pas allé jusque là. »

Il jubilait tellement intérieurement qu'il en avait mal au crâne à force de se concentrer pour ne pas éclater de rire. Il fallait qu'il reste impassible et qu'il continue à jouer le jeu. Ça vaudrait forcément le coup.

_________________

I'm Only Joking
I'm Just A-Fucking With Your Head
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
avatar
MESSAGES : 280
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t225-ava-i-want-to-learn-to-

long time no see
Braiden, Zachariah & Ava


« Franchement, Braiden, qu'est-ce qu'on fout là ? T'en as rien à battre de comment on va. » Ava grimaça, surtout quand elle le vit descendre son verre cul-sec et s’en servir un autre. L’alcool et Zachariah énervé ne faisaient pas bon ménage. « T'es juste un putain de cinglé sadique qui veut voir le résultat de son œuvre. » Il écarta brusquement les bras, renversant la moitié de son verre sur le sol et l’autre sur elle, ce qui lui valut un regard sombre de la part de la jeune femme. « Félicitations, connard ! T'as réussi à nous faire du mal, wouhou ! » Oh il l’avait surtout mise en colère. C’était de loin Zach qui avait le plus souffert de cette histoire – après tout, ils étaient ensemble, à ce moment-là – elle était simplement profondément énervée. Elle ne voulait pas se sentir blessée, c’était lui accorder beaucoup trop d’importance. Une importance qu’il ne méritait pas. « Mais ce que tu as pas prévu, c'est que ça nous rendrait plus fort et surtout, surtout, que ça nous donnerait envie de nous dépasser pour te trouver et pour te défoncer la gueule. Déjà quand on est obligé de faire une mission, on est les meilleurs mais là... Là, on est  volontaire pour tout ça, prêt à te retrouver et à te faire payer. » La jeune femme afficha un sourire mauvais à cela. Braiden n’avait aucune idée de ce qu’ils étaient capables de faire, réellement énervés.
« Déjà Zach... Que tu me traites de cinglé ou de sadique, passe encore. Je le mérite. Probablement. » Probablement ? La jeune femme leva les yeux au ciel. Elle ne voulait même pas commenter cela, ça n’en valait pas la peine. « Mais je ne tolérerai pas que tu me dises que je n'en ai rien à battre de vous. Tu peux me cracher à la gueule, m'insulter autant que tu le souhaite ou me cogner mais ne me dis pas que j'en ai rien à foutre ! » Elle arqua un sourcil, presque intriguée. Ah parce qu’il en avait vraiment quelque chose à foutre ? C’était pour cela qu’il avait descendu toute son équipe avant de les trahir pour HYDRA ? Ça avait du sens, parfaitement, oui.

Putain ce qu’elle voulait lui coller une bastos. « Je vous ai fait du mal ? Vous avez souffert à cause de moi ? Parce que vous croyez que j'ai aimé faire ça ou que j'en ai tiré le moindre plaisir ?! J'ai pas eu le choix putain !  Vous auriez fait exactement la même chose à ma place. Vous n'avez aucune idée.Absolument aucune idée de ce que j'ai enduré quand j'étais là-bas. » Oh, elle allait pleurer. Une grimace de dégoût se dessina sur les traits de la blonde. Il cherchait quoi, là ? A faire pitié ? Elle n’avait plus de place pour ça. « Vous êtes les meilleurs ? C'est bien ce que t'as dit Zach hein ? Vous allez vous dépasser pour me faire payer ? » Elle plissa les yeux, souhaitant presque le mettre en garde de surtout fermer sa gueule. « Allez-y, je vous en empêcherai pas. Mais quand tu rentreras au SHIELD... Pense à mettre une bastos dans le crâne de Barton au passage. » Oh non. Oh il venait pas d’oser.

« Parce que si on suit votre raisonnement il mérite autant de crever que moi non ? D'autant plus que j'ai entendu dire qu'il t'avait laissée entre la vie et la mort Ava. Même moi j'étais pas allé jusque-là. » Elle se leva d’un bond, attrapa le rebord de la table et Zach eut à peine le temps de se pencher pour attraper la bouteille de whisky au vol quand elle la renversa. Ava saisit son arme, s’approcha d’un pas et plaqua le canon contre le front de Braiden, entre ses yeux. Son pied vint se placer sur la chaise, entre les deux jambes du traître et elle approcha son visage du sien. « Vas-y Braiden, empire ton cas, » siffla-t-elle entre ses dents. « Compare ton cas à celui de Clint et donne-moi une autre bonne raison de t’éviscérer. » Il osait vraiment comparer ce qu’il lui était arrivé à ce qu’Hawkeye avait été forcé de faire ? Clint n’avait pas eu le choix. Vraiment.
James ne l’avait pas eu non plus. Et ce chien osait dire qu’il avait souffert ? Il osait se plaindre, dire que ce n’était pas de sa faute ? Elle retira la sécurité de son arme, appuya un peu plus le canon contre son front. « T’as souffert ? Pauvre petite chose, tu veux que je chiale ? » se moqua-t-elle avec un sourire mauvais.

« T’avais le choix, Braiden. T’aurais pu venir nous en parler, t’aurais pu avoir des couilles. Mais t’as choisi d’être une merde et de trahir ceux qui avaient confiance en toi, » cracha-t-elle amèrement. « Ceux qui t’aimaient, » rajouta-t-elle, non sans penser à Zach. Et elle ne pouvait pas s'empêcher de s'inclure elle aussi, dans tout ça.

_________________

i will share your road
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Brazava ♦ Long time no see...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Brazava ♦ Long time no see...
» long time no see. ➢ CRASHWOOD. {pv. crash}
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps abandonnés-