Partagez
 

 Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Anonymous
it's a revolution, i suppose
Invité
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty


    C’était définitivement une mauvaise idée, mais c’était tout ce qu’il était parvenu à concocter pour pouvoir l’approcher. Soupirant pour la énième fois, il rentra dans le parking et se gara. Il aurait du être franc, mais il avait inventé un mensonge. Seulement, entre son entrevue avec Melinda et celle avec Fitz, il ne savait pas si la vérité était toujours aussi bien que cela. Pour May si, définitivement, mais au vu de la réaction de Leopold, il ne savait pas si Jemma l’enverrait aussi balader ou pas. Donc, il fallait qu’il vienne la voir par lui-même. Il n’avait pas appelé avant, pour être certain qu’elle ne puisse pas savoir qu’il allait venir. De plus, connaître Stark avait un avantage pour savoir si la scientifique serait là ou non. Sortant de son véhicule, il le ferma derrière lui et prit l’ascenseur pour aller à l’accueil du bâtiment et prendre un nouvel ascenseur pour se rendre à l’étage où travaillait Jemma. Une fois les portes de l’ascenseur ouvertes, il soupira et avança dans les couloirs. Saluant quelques personnes au passage, il continua de marcher avant de voir la jeune femme de dos à la grande baie vitrée. Les bureaux étaient toujours aussi lumineux, il s’en souvenait depuis la dernière fois qu’il y avait mis les pieds. Seulement, il se stoppa au beau milieu du couloir, restant la fixer. Il aurait vraiment du venir pour dire la vérité tout de suite, mais il se reprit, plia les doigts de sa nouvelle prothèse et avança jusqu’au laboratoire et ouvrit la porte.

    Docteur Simmons.

    Titre professionnel, il valait peut-être mieux commencer ainsi. Il l’avait toujours appelé ainsi ou par son nom de famille. Très peu par son prénom, même s’il était tenté. Mais il n’en fit rien, avançant plutôt dans le labo et allant vers elle.

    J’ai besoin de votre aide. Le S.H.I.E.L.D. fait face à un mystère et comme personne ne parvient à le résoudre, j’ai décidé de me tourner vers la meilleure.

    Restant malgré tout à distance au cas ou, il resta la fixer. Quelque chose avait changé chez elle, mais il ne saurait dire quoi. A la place, il montra un dossier, mais ne le lui donna pas.

    Vous auriez un peu de temps à m’accorder ?

Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Jemma Simmons
MESSAGES : 589
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty
good to see you again


Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Tumblr_nd3vl6ZLqh1tl69qho2_250
Ça lui faisait une impression étrange à chaque fois, de croiser son reflet dans la glace avec la même blouse blanche, mais pas avec le même logo. Elle avait travaillé pour le Shield depuis la fin de ses études. Le logo de Stark Industries lui paraissait ne pas être à sa place juste à côté de son nom. Et son badge aussi lui donnait un certain sentiment d'inconfort. Cette photo d'elle, son nouveau poste flamboyant écrit en gros… Elle n'arrivait pas à s'y habituer. Elle évita son reflet dans le miroir des toilettes et se lava les mains avant de retourner dans son laboratoire. Certains de ses collègues s'affairaient ici et là, mais il lui manquait toujours une sorte de … présence. Elle était entourée par une vingtaine d'autres scientifiques, dont elle était la supérieure, mais elle ne s'était jamais sentie aussi seule. Pourtant, elle était dans son élément. Elle avait toute la technologie de pointe, les employés faisaient partis des meilleurs scientifiques avec lesquels elle avait jamais travaillé, et les tâches qu'on lui confiait étaient vraiment intéressantes. Mais tout ne semblait pas être à sa place. C'était un sentiment qui la rongeait un peu plus tous les jours, mais dont elle ne parlait à personne. Elle n'avait personne à qui parler, très franchement, à part le psychologue qu'elle continuait de voir pour travailler sur son stress post-traumatique. Alors elle se contentait de refouler ce sentiment de malaise du mieux qu'elle pouvait, pour avancer. Il fallait qu'elle avance. Fitz voulait avancer, du moins c'est ce qu'elle avait interprété. Ceux qui avaient fait partie de son équipe au Shield ne pouvaient pas l'attendre éternellement. Elle avait besoin de temps, mais ils ne pouvaient pas lui courir après, ils ne pouvaient pas l'attendre pour avancer. Il avait raison. C'était d'ailleurs ce qu'elle se disait depuis le début. Il fallait qu'ils continuent leur vies, sans elle. Parce que la Jemma qu'ils aimaient avait changé, elle s'était envolée au moment où elle avait reposé les pieds sur terre après son expérience de plusieurs mois sur une planète alien. Ils ne connaissaient pas tous les détails. Ses amnésies si grandes, ces visions qui peuplaient ses jours et ses nuits. Incapable de se reconcentrer sur son expérience actuelle, elle se posta face aux grandes fenêtres du bâtiment, à contempler New-York. Le soleil brillait, ironiquement, sur cette ville détruite, pleine de conflits. Un mouvement derrière elle la mit sur ses gardes. La porte s'ouvrit sur le directeur Coulson, à la plus grande surprise de la scientifique. « Docteur Simmons. » La jeune femme ne put s'empêcher de lui envoyer un petit sourire. Cette familiarité, dans ce titre,  et dans sa voix… C'était quelque chose qui la ramenait à de bons souvenirs, malgré tout. « J'ai besoin de votre aide. Le Shield fait face à un mystère et comme personne ne parvient à le résoudre, j'ai décidé de me tourner vers la meilleure. » Nouveau sourire de la part de Jemma. Elle haussa les sourcils. Il la considérait toujours comme la meilleure, elle appréciait ce compliment, vraiment. Elle reprit en une seconde un peu de confiance. « J'ai besoin de votre aide. Le Shield fait face à un mystère et comme personne ne parvient à le résoudre, j'ai décidé de me tourner vers la meilleure. » Il mit un dossier sous ses yeux, sans pour autant le lui tendre. « Vous auriez du temps à m'accorder ? » Elle acquiesça, sans hésitation. « Vous me connaissez assez pour savoir que je ne recule jamais devant un mystère que le commun des mortels ne parvient pas à résoudre. » Elle a essayé de faire un peu d'humour, mais elle se sentit soudain un peu mal en se souvenant que désormais, elle ne faisait littéralement plus partie du commun des mortels. Elle était devenue autre chose. Mais elle essaya de garder son sourire. Comme elle l'avait fait les quelques semaines après son retour, avant de quitter le Shield. Elle tendit une main en direction de Coulson, afin qu'il lui donne le dossier, et posa les yeux sur sa main. Ses yeux s'arrondirent légèrement et elle ne put s'empêcher de se rapprocher pour observer le prodige. « Cette prothèse… Elle est magnifique. » Elle esquissa un geste dans sa direction « Je peux ? » fit-elle en approchant un doigt de la prothèse. Son esprit scientifique mourrait d'envie d'observer la texture, le point de liaison avec le moignon. Mais elle ne voulut pas non plus paraître envahissante. « Je ne sais pas comment vous avez fait pour créer quelque chose d'aussi avancé, c'est époustouflant. » C'était dans ces moments que Jemma était la plus proche de la Jemma que l'équipe connaissait. À s'émerveiller devant la science. Elle oubliait toujours tout ce qui la tracassait, et il n'y avait plus que de la fascination.

_________________

   - the future is female -
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Anonymous
it's a revolution, i suppose
Invité
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty


    Il y avait tellement de relations que Phil avait laissé en plan, qu’il ne savait plus vraiment comment s’y prendre. Mais aujourd’hui, il avait besoin d’une personne en qui il avait une totale confiance. Il venait sous un faux prétexte, mais il ne comptait pas laisser Jemma ne pas donner de nouvelles. Sa façon de reprendre contact était peut-être un peu mauvaise, mais c’était sa façon de parvenir à ce qu’elle lui parle. Il prit le temps de respirer pour se calmer, avant d’entrer dans la salle où elle se trouvait et il en vint directement au fait. La voir sourire, même légèrement lui fit du bien, mais il ne le montra pas. Continuant d’expliquer la fausse situation qu’il avait pris le soin de répéter, il apprécia de l’entendre dire qu’elle avait un peu de temps pour lui, mais de façon plus complexe. Souriant à ses paroles, il hocha la tête. Oui, il se souvenait parfaitement de toutes les expériences qu’elle menait lors des missions. De l’excitation pour certaines qui semblaient plus complexes que les autres. De bons souvenirs, mais uniquement des souvenirs. En la voyant tendre la main pour prendre le dossier, il allait dire quelque chose avant qu’elle ne puisse le prendre, avant de la fixer en la voyant changer d’expression. Fronçant les sourcils, il ne comprit pas tout de suite ce qui se passait, avant qu’elle ne prenne la parole à nouveau.

    Baissant les yeux sur sa main, il devait en effet que c’était magnifique. Ca ressemblait à une vraie main, même couleur et presque même texture. Mais, ça n’était pas sa main. Non, celle-ci était toujours enfermé dans une boîte dans un des laboratoires du S.H.I.E.L.D. pour analyse et à chaque fois qu’il passait devant, il était déstabilisé. Pourtant cela faisait plusieurs mois que tout cela s’était produit, mais parfois il se demandait ce qui se serait passé si Mack ne lui avait pas coupé la main. Après tout, il avait eu un sérum Kree en lui, alors il était peut-être immunisé contre le tératogène Inhumains. Il ne pouvait pas en être sûr, mais il aurait voulu savoir, surtout si ça lui avait permis de garder sa main, celle qu’il avait depuis sa naissance. Malgré les améliorations faites à sa prothèse, psychologiquement ça serait toujours difficile. En l’entendant demander si elle pouvait toucher, il écouta d’abord ce qu’elle avait à dire, avant de hocher la tête.

    Allez-y.

    Il tendit la main vers elle, avant de rester la fixer.

    Je n’ai rien fait, tout cela a été possible grâce à Fitz.

    En parlant de lui, il n’était pas certain que ça soit une bonne chose, mais il disait la vérité. C’était Leopold qui était parvenu à lui créer une telle main. Mais, il préféra donc garder le dossier contre lui, ne voulant pas qu’elle change de sujet ou qu’elle comprenne qu’il était là sous un faux prétexte, avec un dossier contenant ses états de service quand elle était encore scientifiques au sein du S.H.I.E.L.D.. Il ne voulait pas qu’elle le prenne mal, donc il préférait le serrer contre lui.

    Je ne sais pas comment il s’y est pris, mais physiquement j’apprécie déjà plus la couleur et que les regards ne soient plus bloqués sur ma main en permanence.
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Jemma Simmons
MESSAGES : 589
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty
good to see you again


Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Tumblr_nd3vl6ZLqh1tl69qho2_250
« Allez-y » fit Coulson en tendant la main vers elle. Délicatement, elle observa les lignes, tourna la prothèse dans sa propre main pour en saisir toutes les spécificités. « Je n’ai rien fait, tout cela a été possible grâce à Fitz. » Fitz. Bien sûr. Il n'y avait que Fitz pour réaliser un prodige pareil. Au fond, elle le savait avant même de s'extasier dessus. Elle avait passé de très longues années auprès de l'ingénieur, et elle n'avait pas de mal à reconnaître son travail. C'était même comme si les prototypes et œuvres de Fitz avaient une aura particulière qu'elle sentait immédiatement. Elle se contenta de sourire, ne laissant rien paraître de son trouble, de son cœur qui avait manqué un battement à l'entente de ce nom. Elle garda les yeux rivés sur la fausse main, pour s'assurer que Coulson ne pourrait rien lire dans ses yeux.Oh, bien sûr, il ne lisait pas aussi clairement en elle que Fitz ou ses parents, mais il la connaissait assez pour la comprendre, malgré les changements qui s'étaient opérés sur elle. Sans compter que la jeune femme était un livre ouvert, même après tout ce qui lui était arrivé. « Je ne sais pas comment il s’y est pris, mais physiquement j’apprécie déjà plus la couleur et que les regards ne soient plus bloqués sur ma main en permanence. » Jemma lança à son ancien directeur un regard entendu. Elle comprenait bien tout ça. Elle se souvenait parfaitement de la première prothèse que Fitz avait conçu pour lui. Elle ne passait pas inaperçue, malgré de belles fonctionnalités. Aujourd'hui, seul un œil scientifique pourrait faire la différence entre une véritable main et cette prothèse.

Jemma finit par laisser retomber la main de Coulson. La curiosité scientifique retomba un peu et elle releva les yeux vers son ancien supérieur. Il garda le dossier contre lui, visiblement pas encore prêt à lui donner. Elle comprit qu'elle n'allait pas échapper à un peu de conversation, et elle ne sut pas trop si c'était une bonne ou une mauvaise chose. Une part d'elle avait envie de se concentrer le plus tôt possible sur la tâche qu'il allait lui donner à accomplir, et une autre part d'elle était tout de même ravie qu'il soit là, et avait envie qu'ils renouent un peu le lien qu'ils avaient perdu pendant ces longues semaines. Ils lui manquaient, tous. Cette entrevue avec Coulson lui rappelait celles qu'ils avaient pu avoir quand elle était sous couverture chez Hydra. Mais cette fois, elle n'était pas partie sous les ordres de son directeur. Elle était partie de son propre chef. « Je peux vous offrir un café le temps que je planche sur votre dossier ? Ou alors vous passez juste en coup de vent ? » fit-elle par politesse. « Je suppose que vous n'avez pas beaucoup de temps, avec toutes ces responsabilités… Je comprendrai si vous devez repartir. » fit-elle avec un sourire rassurant. Oh, elle faisait de son mieux pour paraître la plus normale possible, faire comme si elle n'avait pas changé. Comme si elle était heureuse de sa situation. « à moins que suite à mes conseils, vous soyez passé au thé, qui est bien meilleur pour l'organisme. » ajouta-t-elle. Parler de choses simples. Faire comme si tout allait bien. Comme si tout était facile.

_________________

   - the future is female -
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Anonymous
it's a revolution, i suppose
Invité
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty


    Il avait encore du mal avec sa main, surtout quand on venait à la dévisager, mais il savait qu’avec Jemma, c’était purement scientifique. Elle voulait juste savoir comment il avait une main qui ressemblait vraiment à une main et ce qui avait été utilisé pour la rendre ainsi. Tendant la main vers elle, il la laissa faire, tout en expliquant que la personne qui était parvenu à faire une telle chose était Fitz. Il ne savait pas ce qu’elle allait penser de cela. Mais, il n’ajouta rien, préférant plutôt parler de ce qu’il ressentait avec cette main et ce qu’elle représentait pour lui. Seulement, il fallait qu’il explique sa venue, mais la scientifique prit la parole, mais il n’eut pas le temps de répondre. Elle enchaînait les paroles et il attendit simplement qu’elle finisse, avant qu’il secoue la tête.

    Le thé, je vous le laisse à vous, Fitz et May.

    Cette dernière aussi préférait largement le thé. En même temps, il se souvenait de l’académie où il lui avait offert un café, qu’elle l’avait acceptée et qu’il n’avait pas voulu l’ennuyer alors il était partit, mais en se tournant, il l’avait vu mettre le café à la poubelle. Il avait pensé qu’elle n’était pas intéressée par lui, mais en fait, il avait appris qu’elle ne buvait pas de café. Elle n’aimait pas ça et il avait été rassuré, en partie. Mais quand ils faisaient encore tous partie de la même équipe, il n’y avait que eux trois qui buvaient exclusivement du thé. Lui était plus café et il le resterait sans doute toujours.

    J’ai souvent suivit vos conseils Jemma, mais je vais rester sur le café. Merci.

    Oh il avait déjà bu du thé et il aimait bien ça, mais un café serait meilleur cette fois-ci.

    Pour ce qui est du temps, j’en ai devant moi. Assez pour que l’on puisse parler du dossier.

    Montrant ce dernier, il le posa sur la table la plus proche, mais garda sa main dessus.

    Puis, le poste de directeur adjoint me donne des responsabilités, mais moins qu’en étant directeur.

    Dans un sens c’était agréable, mais en même temps, certains aspects de son ancien emploi lui manquaient. Evidemment Maria lui laissait certaines tâches identiques, car il les maitrisait mieux, mais il aurait aimé en garder d’autres. Cependant, il n’avait pas son mot à dire, car ça n’était plus à lui d’avoir de telles fonctions.

    Pour en revenir au mystère dont je vous ai parlé à mon arrivée, je préfère vous prévenir que c’est assez complexe.

    Cette fois-ci, il déplaça le dossier vers la jeune femme et la laissa le consulter. En effet, dans ce dernier, il y avait tout concernant la carrière de la jeune femme, depuis qu’elle avait été recrutée par le S.H.I.E.L.D.. Il savait qu’elle comprendrait qu’il était là pour essayer de la faire revenir à l’agence. Elle comprendrait qu’il lui avait mentit depuis qu’il était entré dans la pièce, mais il en prenait le risque. Alors, il resta silencieux, attendant qu’elle regarde le tout par elle-même et attendant de voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Jemma Simmons
MESSAGES : 589
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty
good to see you again


Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Tumblr_nd3vl6ZLqh1tl69qho2_250
« Le thé, je vous le laisse à vous, Fitz et May. » fait Coulson, ce qui fait légèrement sourire Jemma. Elle ne peut s'empêcher d'afficher un petit air mélancolique quand elle se remémore toutes ces soirées à partager un thé avec Fitz, dans le laboratoire, dans sa chambre, dans le salon qu'ils partageaient tous dans la base, et avant ça, dans le Bus. « J'ai souvent suivi vos conseils, Jemma, mais je vais rester sur le café, merci. » Elle esquisse un nouveau petit sourire. Finalement, ça ne la surprend pas beaucoup de la part de Coulson. Il est très attaché à son café, presque autant qu'elle est attachée à son thé. Et c'est dire ! « Pour ce qui est du temps, j'en ai devant moi. Assez pour qu'on puisse parler du dossier. » Jemma acquiesce et s'apprête à se diriger vers la machine à café quand Coulson pose le dossier à côté d'elle, sur la palette la plus proche. Mais il garde une main dessus, ce qui intrigue bien entendu la jeune scientifique. « Puis, le poste de directeur adjoint me donne des responsabilités, mais moins qu'en étant directeur. » ajoute Coulson. Jemma penche la tête sur le côté. C'est vrai qu'il n'est plus que directeur adjoint. C'est difficile à imaginer pour la jeune femme, pour qui il restera toujours le directeur. Elle a du mal à croire qu'il soit redescendu en grade. Mais peut-être que ce n'est pas plus mal. Peut-être son nouveau poste lui donne-t-il l'occasion de davantage aller sur le terrain, une chose qu'elle sait qu'il aime beaucoup, et qui a du beaucoup lui manquer pendant sa période en tant que directeur. « Pour en revenir au mystère dont je vous ai parlé à mon arrivée, je préfère vous prévenir que c'est assez complexe. » annonce Coulson. Jemma acquiesce et baisse les yeux sur le dossier qu'il rapproche de sa position.

Quand elle ouvre, elle ne met pas longtemps à comprendre de quoi il s'agit. Il y a d'abord une fiche générale, qui rassemble les informations essentielles la concernant. Elle relève légèrement les yeux vers son ancien directeur, avant de continuer à observer ce qui compose le dossier. Il y a une liste de missions, toutes reliées à des rapports spécifiques. Tous les souvenirs la frappent de plein fouet. Elle lit des choses concernant la fois où elle a failli mourir, au tout début de leurs expériences sur le terrain avec Fitz, quand ils ont eu affaire au masque Chitauri. Ce sont des choses qui sont devenues floues dans son esprit, après son passage sur la planète alien. Ses pertes de mémoire ne concernent pas seulement sa vie sur cette étrange planète, mais bel et bien sa vie avant ça, aussi. Certains pans de sa vie ont été presque totalement effacés. D'autres sont plus clairs que jamais. Mais le pire est sûrement qu'elle n'arrive pas à ordonner tous ces souvenirs dans un bon ordre chronologique. C'est ce qui a rendu son retour dans le monde réel si difficile, et ses contacts avec les membres de l'équipe parfois pénibles. Surtout avec Fitz. Comment pouvait-elle discuter avec lui et faire comme si tout allait bien, alors qu'elle ne savait pas mettre en ordre les moments importants de leur vie ensemble, notamment quelques moments sensibles ? Elle parcourt le dossier du début à la fin, sans prononcer un mot, ne se formalisant pas de la présence de Coulson. Toute son expérience depuis qu'elle est entrée à l'académie est retranscrite dans ce petit dossier. Presque tout une vie, en fin de compte. Finalement, au bout de quelques minutes, elle lâche, avec un petit sourire triste : « Vous n'êtes pas venu pour un problème scientifique complexe, d'après ce que je comprends. » Elle referme le dossier et le repose sur la palette du laboratoire dans lequel elle travaille aujourd'hui. Tout lui semble si étranger autour d'elle, soudain. « Vous n'auriez pas du vous déplacer, je suis sûre que vous avez un tas de choses plus importantes à faire, directeur. » L'appellation est sortie toute seule, par habitude. Elle sourit, et rectifie : « Monsieur Coulson. » Elle se doute bien de la raison de sa présence ici, mais elle décide de jouer l'idiote, pour s'assurer qu'elle ne comprend pas mal. « Pourquoi me ramener ce dossier, Monsieur, alors que je suis partie depuis des mois maintenant ? » demande-t-elle. Elle ne sait pas vraiment quelle réponse elle attend. Elle veut juste mieux comprendre.

_________________

   - the future is female -
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Anonymous
it's a revolution, i suppose
Invité
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty


    La discussion était légère et ça lui faisait se rappeler de bons souvenirs. Il y en avait un tas, comme le jour où ils étaient dans le Bus à jouer au scrabble et que Fitz était arrivé avec le visage recouvert de crème. Une blague qu’il avait attribuée à tout le monde, sauf à la bonne personne qui était May. Des rires, de l’amusement. Mais, il y avait aussi eu des moments plus difficiles, des trahisons, des larmes, mais il n’était pas là pour parler de ça. Non, il était là pour la voir, s’assurer qu’elle allait bien et voir s’il pouvait faire en sorte qu’elle revienne. Grâce à Stark et Pepper, il avait pu garder un œil sur Jemma. Il savait donc quel poste elle occupait et sur quoi elle travaillait. Enfin les grandes lignes, car le reste était la propriété de l’entreprise. En tout cas, il pouvait s’assurer que la scientifique allait bien et c’était le principal à ses yeux. Alors finalement, il entra dans le vif du sujet en lui donnant le dossier qu’il avait compilé et qu’elle parcourait des yeux après l’avoir ouvert. Il aurait pu être plus direct. Il aurait pu lui dire toute la vérité tout de suite. Seulement, il n’était pas certain que c’était une bonne idée. Il n’était pas sûr qu’elle veuille l’entendre dire qu’il voulait son retour au sein du S.H.I.E.L.D.. Quelque part il était un peu envieux, parce qu’il aurait aimé arrêter aussi. Il aurait voulu avoir une vie normale. Ne plus être menacé en personne. Pouvoir dormir sans avoir peur que ses proches ne soient pourchassés. Malheureusement une fois qu’on met les pieds dans l’agence, on n’en sort plus aussi facilement.

    Il l’avait vu au fil du temps. Après sa résurrection, il aurait pu s’éloigner, mais il n’en avait rien fait. Le S.H.I.E.L.D. était devenu toute sa vie. Ses parents étaient mort des années auparavant, il était fils unique et n’avait pas de contact avec le reste de sa famille. Il n’avait donc rien à l’extérieur de son travail. Sa famille était ses proches au sein de l’agence. Maria Hill qu’il connaissait depuis des années. Fury qui l’avait recruté. Ava, Fitz, Simmons, Daisy qu’ils considéraient comme ses enfants. May … avec qui les choses étaient plus compliquées. Mais toutes ses personnes, même Stark était devenu sa famille, ses amis, ses proches. Il y avait donc en quelque sorte une compréhension chez lui envers le comportement de la jeune femme. Il ne pouvait pas savoir que cela avait un lien avec le fait qu’elle avait un pouvoir. Non, lui voyait le fait qu’elle avait travaillé pour l’agence et que même si elle aimait son emploi actuel, elle aurait toujours cette pensée au fond de son esprit qui lui dirait que les autres lui manquent. Il comprenait ça et il voulait s’en assurer. Il voulait voir si elle avait définitivement fait une croix sur sa vie passée. La voyant finalement relever les yeux vers lui, il attendit qu’elle parle et il esquissa un léger sourire.

    Je vous le donne parce que vous êtes un atout. Vous êtes la meilleure scientifique que le S.H.I.E.L.D. ait jamais eu. Je ne doute pas de vos compétences ici également, mais je suis persuadé qu’au fond de vous, ce que vous faisiez chez nous vous manque.

    C’était peut-être être présomptueux, mais il ne pensait pas se tromper.

    Tout le monde a fini éparpillé et l’équipe n’est plus. Chacun a fait sa vie et je sais ce que c’est de vouloir tirer un trait sur une telle vie. Mais, elle nous colle à la peau. Elle ne nous laisse pas nous éloigner.

    Posant sa main sur le dossier qu’elle avait posé sur la palette, il le tapota doucement.

    Ceci est votre dossier chez nous. Il en partie ce que vous êtes. Il est votre passé, mais il n’a pas à être votre futur. Vous pouvez décider de rester ici, si tout cela vous convient. Mais, vous nous manquez Jemma. Vous me manquez.

    Fixant la jeune femme, il sourit en coin en la regardant. Il disait vrai, il aimait bien la voir tous les jours et ça lui manquait.

    Finalement, c’est un problème scientifique complexe. Le problème est que vous semblez vous plaire ici, mais l’équipe vous manque. Ai-je raison ou ai-je tort ? Vous seule avez la réponse à cette question. Mais, si vous revenez, nous serons là pour vous. Vous serez toujours la bienvenue et je serai le premier à faire en sorte que vous soyez à l’aise et heureuse.

    C’était une sacrée promesse, mais il était un homme de parole et il ferait en sorte que ça soit le cas. Par n’importe quel moyen.
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Jemma Simmons
MESSAGES : 589
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty
good to see you again


Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Tumblr_nd3vl6ZLqh1tl69qho2_250
« Je vous le donne parce que vous êtes un atout. Vous êtes la meilleure scientifique que le S.H.I.E.L.D. ait jamais eu. Je ne doute pas de vos compétences ici également, mais je suis persuadé qu’au fond de vous, ce que vous faisiez chez nous vous manque. » Jemma penche la tête un peu sur le côté. Oh, bien sûr, elle est flattée par le compliment. Elle rosit un peu quand il dit qu'elle est la meilleure scientifique que le Shield ait connu, car elle est bien placée pour savoir que de grandes figures de la sciences sont passées par l'organisation avant elle, et être comparée à ces personnes est un sacré honneur pour la jeune femme. Elle ne peut pas contredire Coulson. Elle l'a avoué à Daisy noir sur blanc, que ce qu'elle faisait à Stark Industries était bien plus ennuyeux que ce qu'elle avait l'habitude de faire au Shield. Tout lui manque. L'organisation est une grande part de sa vie, et ne plus en faire partie, ne plus avoir sa place et ses habitudes là-bas c'est... C'est comme ne plus pouvoir aller dans la maison dans laquelle on a grandi. Ne plus avoir sa place là où on a été élevé. C'est déchirant. Coulson la connaît bien, et il est assez perspicace pour savoir qu'elle ne se plaît pas autant ici qu'au Shield. Ça la rassure, d'une certaine manière, de savoir qu'il la connaît assez pour le savoir. Après son retour sur terre, et ses amnésies, elle a eu l'impression que tous les gens autour d'elle étaient des étrangers... Mais avec le temps, elle se rend compte qu'elle a eu tort, et que peut-être, il fallait juste laisser du temps au temps. « Tout le monde a fini éparpillé et l’équipe n’est plus. Chacun a fait sa vie et je sais ce que c’est de vouloir tirer un trait sur une telle vie. Mais, elle nous colle à la peau. Elle ne nous laisse pas nous éloigner. » Jemma baisse les yeux vers le dossier. Elle ne peut pas dire le contraire, encore une fois. Malgré tout ce qui s'est passé, malgré ce qui lui est arrivé, le traumatisme et les bouleversements... Elle a du mal à laisser partir sa vie d'avant, quand bien même elle l'a souhaité. Elle est triste de savoir que l'équipe n'est plus. Les soirées dans le Bus et les missions qu'elle a effectuées avec l'équipe qu'ils étaient à l'époque, ce sont de merveilleux souvenirs, même si la présence de Ward vient ternir le tableau. Ces moments font sûrement partie des meilleurs souvenirs de sa vie.

Coulson pose une main sur le dossier. « Ceci est votre dossier chez nous. Il en partie ce que vous êtes. Il est votre passé, mais il n’a pas à être votre futur. Vous pouvez décider de rester ici, si tout cela vous convient. Mais, vous nous manquez Jemma. Vous me manquez. » Elle relève les yeux vers l'homme, et une vague d'émotion la submerge à ces mots. Venant de lui, elles ont beaucoup de sens. Il a été un modèle, un mentor pour elle, même si leurs domaines d'action sont plutôt éloignés. Au fil des semaines, des mois, Coulson est passé de supérieur à figure paternelle avec tout le petit groupe, et Jemma a beaucoup d'affection pour cet homme qui est passé par de sacrées épreuves, lui aussi. Elle se rappelle de Tahiti, et de toutes ses conséquences. Au final, Coulson a vécu quelque chose de très semblable à elle, sauf qu'il ne s'agissait pas de planète alien. Ils sont tous les deux passés par une épreuve qui les a changés à jamais, et elle se sent presque coupable de ne pas y avoir pensé plus tôt. « Finalement, c’est un problème scientifique complexe. Le problème est que vous semblez vous plaire ici, mais l’équipe vous manque. Ai-je raison ou ai-je tort ? Vous seule avez la réponse à cette question. Mais, si vous revenez, nous serons là pour vous. Vous serez toujours la bienvenue et je serai le premier à faire en sorte que vous soyez à l’aise et heureuse. » Elle penche légèrement la tête sur le côté, et prend une grande inspiration. « Je... Je ne sais pas quoi vous dire. » commence-t-elle, émue. « Je n'aurais jamais imaginé que vous viendriez pour me dire une chose pareille. » avoue-t-elle avec une moue à la fois heureuse et gênée. Elle laisse un petit silence avant de continuer : « Vous avez raison, le Shield me manque. Je ne peux pas vous le cacher. La vie ici est paisible, les travaux sont intéressants mais... Ça n'a rien à voir. » Elle esquisse un petit sourire. « Mon plus grand vœu est de revenir au Shield un jour, monsieur. » dit-elle, presque un peu surprise de sa propre sincérité. « Mais je ne sais pas si je suis prête. » Elle hausse les épaules. « Pensez-vous que mon retour serait bien accueilli par tout le monde? Certains m'en veulent beaucoup d'être partie, et j'ai peur que... » Elle s'interrompt, puis reprend, plus calme. « Est-ce que vous avez pour but de reconstruire notre équipe initiale ? J'ai cru comprendre que Daisy était à la tête de la sienne, désormais. » Elle sourit à cette évocation. Elle est très fière de l'évolution de son amie.

_________________

   - the future is female -
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Anonymous
it's a revolution, i suppose
Invité
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty


    Il n’était pas là pour faire des compliments en espérant qu’elle revienne. Non, il ne faisait que dire la vérité. Jemma est une scientifique de talent. Il l’a vu au fil du temps. A sa sortie de l’académie, jusqu’à aujourd’hui. Elle est brillante et malgré tout ce qui s’est passé, oui, elle lui manque. Ils ont vécu beaucoup de choses avec l’équipe, mais également ensemble. Il se souvenait encore de la véritable peur qu’il avait eu quand elle s’était laissé tomber du Bus parce qu’elle pensait mourir et qu’elle ne voulait pas contaminer les autres. Elle avait fait preuve de courage, mais comme il le lui avait fait remarque ce jour-là, il n’aurait pas pû accepter de la perdre. Simmons était un membre de l’équipe et elle sera un membre important des proches du directeur adjoint. Il vint finalement lui expliquer qu’il tenait à la voir revenir, mais qu’il pouvait aussi comprendre si elle se plaisait chez Stark Industries. Peut-être qu’elle avait totalement changé de vie et elle était vraiment heureuse. Dans ce cas, il ne la forcerait pas à faire quoi que ce soit et il la laisserait même tranquille sur le sujet. Laissant alors la parole à la scientifique, il écouta avec attention. L’entendre dire que l’agence lui manque est un premier pas selon lui, mais il sait aussi qu’elle peut quand même vouloir rester ici. Il est vrai qu’il y a sans doute plus d’action au S.H.I.E.L.D. que la compagnie d’Iron Man. Mais peut-être qu’elle veut un peu plus de calme, ce qu’il peut tout à fait comprendre. Il ne pu s’empêcher de soupirer doucement, soulagé de savoir qu’elle voulait revenir un jour au S.H.I.E.L.D.. C’était une très bonne nouvelle. Hochant la tête quand elle expliqua qu’elle ne se sentait pas prêt, ça il pouvait totalement le comprendre aussi. Beaucoup de choses étaient arrivés, mais il fut surpris par ses interrogations suivantes.

    Oui, elle a sa propre équipe et elle fait tout pour retrouver les Inhumains qui sont en pleines transformations et elle fait en sorte de les aider.

    Hochant la tête, il devait avouer qu’il était content qu’elle s’en sorte aussi bien. Il avait toujours su qu’elle ferait du très bon travail, mais c’était encore plus visible aujourd’hui avec les personnes qu’elle ramenait et dont elle prenait soin.

    Pour ce qui est de notre équipe initiale, je n’en sais rien. Il est vrai que le terrain me manque et que j’aimerai pouvoir tous vous retrouver, mais je ne crois pas que ça soit quelque chose qui se fera. En tout cas, ça n’est pas un projet qui semble pouvoir avoir un intérêt aujourd’hui comparé à la dernière fois où l’équipe avait été mise sur pied.

    Malheureusement, il semblerait que le S.H.I.E.L.D. n’avait pas pour but de reconstruire cette équipe. C’était dur à vivre, mais il n’avait pas son mot à dire. Il devait suivre les ordres comme toujours.

    Concernant votre retour, je ne vois pas pourquoi cela ne serait pas possible. Chacun a vécu votre départ de différente façon. De mon côté, je serai heureux de vous revoir parmi nous. Je pense que ça sera également le cas des agents May et Johnson. Cependant, je ne peux pas parler au nom de Fitz.

    Il se doutait qu’elle voulait surtout parler de lui, mais il ne pouvait pas se prononcer pour lui.

    Je sais qu’il est en colère et qu’il ne comprend pas votre départ, mais également pourquoi j’ai accepté de dissoudre l’équipe. Pour être honnête avec vous, je ne sais pas comment m’y prendre avec lui. Je ne l’ai jamais vu comme ça. Il a tellement de colère en lui, je ne sais même pas comment il faut pour la contenir. J’ai fait en sorte qu’il soit dans une bonne équipe, mais ça ne semble rien changer.
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Jemma Simmons
MESSAGES : 589
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty
good to see you again


Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Tumblr_nd3vl6ZLqh1tl69qho2_250
« Oui, elle a sa propre équipe et elle fait tout pour retrouver les Inhumains qui sont en pleines transformations et elle fait en sorte de les aider. » Jemma sourit, mais au fond, elle a un peu le cœur serré. Elle pense aux visions qu'elle a, et au fait qu'elle n'en a parlé à personne. Daisy aide les inhumains. La scientifique ne sait même pas ce qu'elle est. Inhumaine? Elle a plutôt l'impression, d'après ses tests, que c'est uniquement son ADN qui a été modifié par sa présence prolongée sur la planète alien. « Pour ce qui est de notre équipe initiale, je n’en sais rien. Il est vrai que le terrain me manque et que j’aimerai pouvoir tous vous retrouver, mais je ne crois pas que ça soit quelque chose qui se fera. En tout cas, ça n’est pas un projet qui semble pouvoir avoir un intérêt aujourd’hui comparé à la dernière fois où l’équipe avait été mise sur pied. » Elle acquiesce. C'est peut-être mieux ainsi. Les choses ont bien changé depuis quelques années, et même s'ils essayaient de remettre cette équipe sur pieds, ça ne serait jamais pareil. Depuis que Ward a révélé sa vraie nature, les souvenirs n'ont plus tout à fait la même saveur, il faut l'avouer. Et avoir de nouveau l'équipe sans lui, ce serait devoir accepter ce terrible fantôme qui les hante tous. Il a fait beaucoup de mal à toute l'équipe, de manière personnelle. « Concernant votre retour, je ne vois pas pourquoi cela ne serait pas possible. Chacun a vécu votre départ de différente façon. De mon côté, je serai heureux de vous revoir parmi nous. Je pense que ça sera également le cas des agents May et Johnson. Cependant, je ne peux pas parler au nom de Fitz. » Jemma baisse les yeux et esquisse un sourire gêné. Bien sûr, que c'est Fitz, le problème. Pas tellement les autres, même si elle a aussi peur de leurs regards, peur qu'ils ne la reconnaissent plus. Il a déjà vécu son départ sous couverture pour Hydra, après son coma, comme un abandon. Alors maintenant? Elle n'est pas sûre qu'il pourra la pardonner. Et peut-elle retourner travailler dans un endroit où elle saura qu'il sera là tous les jours mais où ils ne s'adresseront pas la parole ? Supporterait-elle de le voir partir en mission et ne pas pouvoir le serrer dans ses bras parce qu'il ne veut plus d'elle sans sa vie ? Elle n'est pas sûre. C'est pour ça qu'elle n'a pas osé revenir jusqu'à maintenant. Bien sûr qu'elle a regretté son départ, peu de temps après avoir trouvé un appartement et commencé son nouveau travail chez Stark. Mais entre sa détermination à se convaincre que ça valait mieux et le fait qu'elle avait peur qu'on ne lui pardonne pas... Maintenant il est trop tard, elle en est presque persuadée. Elle a l'impression qu'elle ne pourra jamais panser les blessures, jamais totalement retrouver sa place.

« Je sais qu’il est en colère et qu’il ne comprend pas votre départ, mais également pourquoi j’ai accepté de dissoudre l’équipe. Pour être honnête avec vous, je ne sais pas comment m’y prendre avec lui. Je ne l’ai jamais vu comme ça. Il a tellement de colère en lui, je ne sais même pas comment il faut pour la contenir. J’ai fait en sorte qu’il soit dans une bonne équipe, mais ça ne semble rien changer. » Elle penche légèrement la tête sur le côté, après avoir relevé les yeux vers l'ancien directeur. Ça lui fait mal au coeur, mais d'un côté, ça la rassure, de savoir que Fitz n'est pas en colère que contre elle. Que Coulson ne sache pas comment s'y prendre avec l'ingénieur. La jeune femme a toujours été la seule à pouvoir l'atteindre vraiment. Même si Daisy est une amie exemplaire pour Leo, ce n'est pas pareil. Elle a beaucoup de peine, quand même, en pensant au quotidien de son meilleur ami, et ça rajoute au poids de la culpabilité sur ses épaules. Elle pince les lèvres. « Cela ne me surprend pas de Fitz. » dit-elle d'une voix qui se brise un peu à la fin de sa phrase, illustration parfaite de l'émotion qui lui serre les cordes vocales dés qu'on parle de lui. Elle jette un coup d'oeil au laboratoire dans lequel elle travaille actuellement, à mille lieues de l'ancien. Elle prend une grande inspiration. « Je souhaite vraiment revenir mais... » Elle pince légèrement les lèvres. « Beaucoup de choses ont changé. Je suis encore une thérapie, et il y a encore beaucoup que je ne comprends pas. Je ne sais pas si je serais d'une grande aide au Shield. Je sursaute encore au moindre bruit, j'ai des réactions que je ne contrôle pas, parfois. J'aurais peur de... faire des bêtises. » avoue-t-elle, et c'est le plus près qu'elle ait été de la vérité depuis le début. Cependant elle laisse de côté les visions, trop effrayée à l'idée d'en parler. Pourtant, elle sait que Coulson est passé par des choses étranges, lui aussi... Mais elle n'arrive pas. « Je ne pense pas être prête. Il me faut peut-être encore du temps. Je ne sais pas moi-même combien. Je sais que vous ne pouvez m'attendre éternellement, et je comprendrais que vous abandonniez mon cas, Monsieur. »

_________________

   - the future is female -
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Anonymous
it's a revolution, i suppose
Invité
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty


    Parler de chacun amenait de la fierté et en même temps de la nostalgie chez Coulson. Daisy avait sa propre équipe et semblait très bien s’en sortir. Mais à la question de la jeune femme, il ne pouvait pas dire que l’équipe était un projet du futur. Rien ne le montrait en tout cas. Chacun faisait son chemin de son côté, mais il aurait vraiment aimé que Simmons revienne parmi eux. De plus, elle ne lui avait jamais vraiment dit pourquoi elle voulait partir. Enfin si, elle lui avait donné une raison, mais il sentait qu’il y avait quelque chose qu’elle ne disait pas. Il avait toujours pensé que cela concernait sa relation avec Fitz. Il était loin d’imaginer que ça venait du fait qu’elle avait changé au niveau cellulaire. La scientifique voulait ensuite savoir si son retour serait bien vu. De son côté, il n’y aurait aucun souci, c’était en même temps pourquoi il était venu ici aujourd’hui. Il se disait que Melinda et Daisy n’auraient pas non plus de problème. Par contre, pour Fitz, il ne pouvait pas se prononcer. Ce dernier avait clairement changé depuis que l’équipe n’était plus en place. Il s’était renfermé, il était plus dur avec les autres et apparemment lui-même. Bref, il n’était plus du tout le jeune homme plein de vie qu’il avait recruté. En la voyant baisser la tête, il savait que le sujet devait être sensible. Après tout, il voyait bien le lien qui unissait les deux scientifiques. Parfois même il avait l’impression que ces deux là étaient comme Melinda et lui à l’époque de l’académie. Beaucoup de points communs et encore aujourd’hui, vu que May avait eu besoin de s’éloigner du S.H.I.E.L.D. et qu’elle avait besoin de réfléchir à sa vie sans l’agence.

    Concernant Fitz, ce dernier lui en voulait aussi à lui. Il aurait voulu garder l’équipe en vie, tout comme Coulson. Mais ce dernier n’était pas capable de diriger l’équipe. Pas avec la perte de sa main. Evidemment, il aurait pu nommer May en charge ou même quelqu’un d’autre, mais il aurait quand même du partir du groupe, parce qu’il ne se voyait pas être sur le terrain au vu de son état physique et psychologique. Non seulement pour lui, mais également pour ses collègues. Il ne voulait pas les mettre en danger. Se confiant à la jeune femme en lui expliquant qu’il était étonné par le comportement de leur ami, il fronça les sourcils face aux paroles de Jemma. Elle n’était pas étonnée ? Il avait besoin de plus de précision là-dessus. Seulement, elle reprend la parole pour partir sur un autre sujet qui est son possible retour. Secouant la tête face à ce qu’elle finissait de dire, il fixa la jeune femme.

    Je ne vous abandonnerez pas Jemma. Vous êtes des nôtres et même si vous travaillez pour Stark, vous êtes notre scientifique et notre amie.

    Esquissant un sourire en coin, il disait vrai. Elle manquait à beaucoup de monde et il savait qu’elle serait clairement la bienvenue même si elle en doutait.

    Vous savez que je suis du genre patient, donc j’attendrai votre retour et je comprend que vous ayez besoin de temps. Mais je voulais vérifier par moi-même que vous alliez bien et que Stark ne vous maltraitez pas. Si c’est le cas, j’ai une technique qui pourrait fonctionner pour le calmer.

    Il se souvenait parfaitement de la tête que Tony avait fait quand il l’avait menacé des années auparavant, prêt à le laisser baver au sol, s’il venait à le taser.

    Pour ce qui est de vos réactions que vous ne contrôlez pas et tout le reste, je comprend. Je suis passé par là, même si la cause n’en est pas la même. Prenez le temps dont vous avez besoin.

    Le directeur adjoint était en effet prêt à attendre autant qu’il faudrait. Si elle avait besoin de travailler sur elle-même, il pouvait le comprendre parfaitement.

    Si jamais je peux vous aider en quoi que ce soit, n’hésitez pas à demander également.

    Il avait les ressources du S.H.I.E.L.D. et il pouvait simplement être là pour parler si c’était ce dont elle avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas


S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Jemma Simmons
MESSAGES : 589
it's a revolution, i suppose
S.H.I.E.L.D. + hill's bitch
Voir le profil de l'utilisateur
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty
good to see you again


Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Tumblr_nd3vl6ZLqh1tl69qho2_250
Peut-être qu'un jour, elle arrivera à lui parler. Elle l'espère, vraiment. Une part d'elle est persuadée que Coulson serait une bonne oreille, et d'une grande aide. Même s'ils ne sont pas du tout des experts du même domaine, elle a toujours considéré l'homme comme un mentor, tout comme sa meilleure amie Daisy. Mais elle n'est pas prête. Elle n'a même pas toutes les cartes en main. Il y a tant de choses dont elle ne se souvient pas, encore. Peut-être quand ses souvenirs reviendront – se dit-elle. Ça prend du temps, mais plus les jours passent, plus les choses sont plus claires dans sa tête. « Je ne vous abandonnerai pas Jemma. Vous êtes des nôtres et même si vous travaillez pour Stark, vous êtes notre scientifique et notre amie. » Elle sourit. Bien sûr, que ça lui fait chaud au coeur. Elle a bien besoin d'entendre des choses comme ça, pour reprendre confiance. Ça la rassure, que Coulson lui dise tout ça. Elle a comme un espoir de pouvoir revenir au Shield un jour sans que tous ses amis ne lui aient tourné le dos. « Vous savez que je suis du genre patient, donc j’attendrai votre retour et je comprends que vous ayez besoin de temps. Mais je voulais vérifier par moi-même que vous alliez bien et que Stark ne vous maltraitait pas. Si c’est le cas, j’ai une technique qui pourrait fonctionner pour le calmer. » Jemma sourit de plus belle et hausse les sourcils. Elle a eu l'occasion de croiser Tony Stark plusieurs fois, même s'il a laissé la direction de l'entreprise à Virginia Potts. La scientifique passe quelques fois du temps avec Bruce Banner, qui était l'un de ses modèles en grandissant. Elle a encore du mal à croire qu'elle peut travailler et parler science avec un homme aussi brillant que lui. Partager un laboratoire avec le scientifique est un rêve de gamine. Elle aimerait tellement pouvoir partager tout ça avec Fitz. Elle est très surprise par l'attention et la gentillesse dont Coulson fait preuve. Non pas qu'elle ne l'aie pas cru capable d'une telle sympathie… C'est plutôt que pour le moment, c'est un peu compliqué de trouver des gens prêts à l'attendre, et à comprendre son silence, son mutisme à parler de ce qui lui est arrivé et de comment elle se sent. Elle est franchement touchée par son initiative de venir la voir et de vérifier qu'elle allait bien. Elle reprend un peu de poil de la bête, Jemma, grâce à cette visite, elle le sent déjà. « Pour ce qui est de vos réactions que vous ne contrôlez pas et tout le reste, je comprends. Je suis passé par là, même si la cause n’en est pas la même. Prenez le temps dont vous avez besoin. » De nouveau, elle esquisse un sourire, véritablement reconnaissante pour sa patience. Finalement, personne ne peut comprendre mieux sa situation que quelqu'un qui est passé par une expérience similaire. Elle se dit qu'il y a de l'espoir pour elle-même, Jemma, quand elle voit Coulson et ce qu'il est devenu, malgré ce qu'il a vécu. « Si jamais je peux vous aider en quoi que ce soit, n’hésitez pas à demander également. »« Je vous promets que je n'hésiterai pas. » dit-elle. Elle est bien consciente que le Shield possède des ressources auxquelles elle ne peut plus accéder maintenant qu'elle travaille à Stark Industries, et qui pourraient peut-être l'aider à mieux comprendre ce qui lui est arrivé. Mais tant qu'elle le pourra, elle essaiera de s'en passer. Elle considère même le fait de parler au docteur Banner de sa condition, car il sera parfaitement à même de l'aider à y voir plus clair, elle en est certaine. Mais encore une fois, elle n'a pas pris de décision claire et précise. Tout se bouscule encore dans sa tête. « Merci. » lâche-t-elle au bout de quelques secondes de silence. « Ça compte beaucoup pour moi, que vous soyez venu me voir. » Il y a un peu d'émotion, dans sa voix. « Vraiment. » Elle baisse les yeux sur le dossier, puis sur le microscope, juste à côté d'elle. Il faut qu'elle se remette au travail. « Je vous recontacterai quand je me sentirai mieux, je vous le promets. » Elle se mord la lèvre inférieure, avant de demander, un peu mal à l'aise : « Vous passeriez le bonjour aux autres pour moi, au Shield? Je veux qu'ils sachent… Que je ne les oublie pas. » dit-elle.

_________________

   - the future is female -
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Anonymous
it's a revolution, i suppose
Invité
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty


    Abandonner n’était pas un défaut de Coulson. Après tout, tout le monde avait pû le voir au fil du temps. A la mort de son père, il avait tout fait pour aider sa mère alors qu’il n’avait que neuf ans. Il avait tout fait pour prouver à Fury qu’il était une bonne recrue à l’Académie. Il avait fait en sorte d’être le meilleur ami et coéquipier qu’il pouvait être avec May. Il l’avait aidé après Barhain, il avait aidé Fury avec le projet des Avengers. Même après sa résurrection il était revenu au S.H.I.E.L.D.. Il avait retrouvé sa meilleure amie, elle non plus il ne l’avait pas laissé tomber. Il avait toujours pensé que les gens méritaient une seconde chance. Pour Jemma, il avait bien compris qu’elle avait besoin d’espace et de temps. Il ne pouvait qu’imaginer ce qu’elle avait vécu, mais surtout, il savait que personne ne pourrait comprendre ce qu’elle avait vu là-bas. Il ne savait pas où c’était, mais il était passé lui aussi par un évènement difficile. Donc il pouvait faire en sorte de ne pas être collé à elle ou être sur son dos. Mais, il voulait être clair sur le fait qu’il ne la laisserait pas et qu’il serait heureux de la voir revenir à l’agence. En l’entendant dire qu’elle n’hésiterait pas à parler si elle en ressentait le besoin, il hocha la tête. Le directeur adjoint était content de voir qu’elle ne se renfermait pas sur elle-même. Si ça avait été le cas, il aurait eu l’impression de faire face à Melinda. Mais, il ne préféra pas en parler. A la place, il sourit quand elle le remercia.

    Vous n’avez pas à me remercier.

    Même s’il ne le disait pas, Jemma était une personne qu’il appréciait réellement. Tout le monde voyait la façon dont il traitait Daisy. Comme si elle était sa propre fille. Mais il pouvait en dire autant de Simmons. Son comportement était différent avec elle, mais la jeune femme était tout aussi importante pour lui. N’ajoutant rien à ce qu’elle venait de dire, il l’écouta dire qu’elle lui parlerait quand elle se sentirait mieux. A sa question, il hocha la tête.

    Je suis sûr qu’ils le savent déjà, mais je le leur dirait.

    Posant une main sur l’épaule de la scientifique, il garda son sourire.

    J’attendrai de vos nouvelles.

    Retirant doucement sa main, il reprit le dossier qu’il avait amena avec lui. Hochant une dernière fois la tête, il sortit finalement de la pièce. Il se sentait déjà mieux. Finalement elle semblait aller bien et c’était une très bonne chose. Il était content de voir qu’elle pensait à revenir un jour au S.H.I.E.L.D.. Peut-être que ça prendrait des mois ou même plus, peut-être qu’il ne serait plus là pour le voir, mais tant pis. Le tout étant qu’il savait qu’elle gardait cette option de retour en tête. Allant vers les ascenseurs, il soupira doucement. Son équipe semblait allait un peu mieux. En tout cas, pour Daisy et Jemma. Fitz était encore un mystère à ses yeux et Melinda … c’était encore plus compliqué. Mais au lieu de penser à tout cela, il décida d’entrer dans l’ascenseur et de monter. Oui, parler avec Pepper ne pourrait pas lui faire de mal.



FIN
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ca fait du bien de vous revoir. | Jemma.
» La nature fait parfois bien les choses. [Shane Smith/Lucky Blue]
» Petit repos qui fait du bien (pv Giselle)
» Petite aide fait grand bien ▬ Andrea
» Je vous ai entendu...[Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps abandonnés-