Partagez | .
 

 NEW ORDER + charity ball.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


thunderbolts + fry those bitches
avatar
MESSAGES : 174
it's a revolution, i suppose
thunderbolts + fry those bitches
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t150-harry-i-ve-turned-into-
MessageSujet: NEW ORDER + charity ball.   Lun 21 Aoû - 16:50
charity ball
avengers, thunderbolts, killjoys, fantastic 4, etc...
21 août 2017 + Sourcils froncés, Harry pince les lèvres face à son reflet. Il porte une main à son col, mais n’a pas le temps de faire quoi que ce soit que les doigts habiles de Léna apparaissent dans son champ de vision. Il se crispe, pour se détendre bien vite lorsqu’il réalise qu’elle se contente de redresser sa cravate – il se méfie toujours avec Delacroix, c’est difficile de savoir quand c’est elle qui est aux commandes et quand Venom a envie de…. jouer. Une fois satisfaite, elle s’écarte d’un pas et l’observe minutieusement. « So ? » demande le jeune homme. Il sait que le costume est parfait, il a payé pour qu’il le soit, mais un deuxième avis ne fait jamais de mal. « How come our costume looks like shit when you can pay for this kind of stuff, Boss ? » Harry lève les yeux au ciel. « This why you don’t get nice things. You’re mean. »  Elle esquisse un sourire qui lui rappelle plus l’alter ego monstrueux qui l’habite que la jeune femme qu’il est censé avoir en face de lui et il doit réprimer un frisson désagréable. « Plus, I payed for this dress and you look hot, so you should thank your awesome boss. » Elle hausse les épaules et Harry pince à nouveau les lèvres. Saloperie de symbiote ingrat. « Anyway, where’s your boyfriend ? » demande-t-il en vérifiant sa montre, ils vont finir par être en retard et ça ne peut pas arriver. Léna lui lance un regard confus et Harry soupire. « Your pet dog ? » « Oooh, you mean Ali ! » C’est assez flippant de l’entendre prononcer le nom de Blackwood de la même façon que Venom annonce qu’il a très envie de manger quelque chose. Ou quelqu’un. Whatever. « He’s probably busy trying to figure out how to put on the suit you bought him. » Ugh. Peasants.
Harry lève à nouveau les yeux au ciel et fait signe à Léna de le suivre. Ils n’ont pas le temps d’attendre après tout le monde, il a promis à Mary-Jane de la retrouver au Raine Lounge et il n’est pas du genre à être en retard. Le trajet jusqu’à la boîte est rapide et lorsqu’il pénètre enfin dans le bâtiment, Harry est satisfait de constater qu’il est déjà bien rempli. Déjà, il repère quelques visages familiers dans la foule, d’autres confrères Superhéros. Il n’est pas vraiment étonné de constater que Stark n’est pas encore là, le connaissant, il fera probablement une entrée fracassante avec un suffisamment de retard pour bien se faire remarquer. Mais bon, il ne serait pas Tony Stark s’il tentait de se la jouer discret, pas vrai ?

Jusqu’ici, tout semble absolument parfait. Dans le fond de la pièce principale, un groupe joue quelques morceaux suffisamment calmes pour que les gens s’entendent parler. Les serveurs sont déjà bien occupés à voyager entre les différentes tables, le bar est bien rempli et si personne ne semble encore avoir osé toucher au buffet, il suppose que ça ne devrait pas tarder. Une serveuse passe à proximité, un plateau rempli de coupes de champagne à la main et Harry en attrape deux. Il en tend une à Léna et porte la sienne à ses lèvres. Son regard s’attarde sur une silhouette familière et le jeune homme pince les lèvres. « Mmh. Je suppose qu’il est l’heure d’aller saluer nos nouveaux amis, » fait-il à Léna qui suit son regard et esquisse un sourire carnassier. « Non, là tu fais peur, » soupire-t-il avant de se déplacer entre les invités jusqu’au leader des Killjoys. « Mr Zemo, » salue-t-il, sourire poli bien en place. « C’est un plaisir de vous retrouver ici ce soir. Je vois que vous n’avez rien à boire, devrions-nous remédier à cela ? » Il y a tellement de monde, je suis sûr que personne ne remarquerait si tu demandais à Venom de le bouffer. - Pourquoi voudrais-je que Venom mange un de nos précieux alliés ? - Parce que sa tête ne me revient vraiment pas ? Harry se retient de soupirer alors qu’il peut sentir d’ici Venom qui vibre littéralement d’excitation à côté de lui. Comme s’il était capable de percevoir ce que la chose en Harry pense en ce moment même. Ugh, la soirée va être longue.

Spoiler:
 

_________________

i've turned into a monster
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA • cut off one head...
avatar
MESSAGES : 516
it's a revolution, i suppose
HYDRA • cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2658-the-clock-is-ticking
MessageSujet: Re: NEW ORDER + charity ball.   Jeu 24 Aoû - 18:59
Charity ball
Keep smiling until you can.

Jetant un coup d'oeil dans la glace. Le reflet rendu par le miroir dessinait la silhouette d'un autre homme que celui que j'étais réellement. Mais ce n'était pas comme si y aller sous les traits de Grant Ward était une bonne idée alors que j'étais recherché par les agences gouvernementales si ce n'était la police. A la différence, aborder les traits de Chris Jackson un honorable soldat, agent du SHIELD était une autre affaire alors que ce gala de charité servait avant tout à présenter les forces de l'ordre à la population. Un gala de charité où les avengers, killjoys prendraient parti. Ce genre de gala où il était nécessaire d'aller autant qu'il y avait des risques pour que la fête tourne au vinaigre. Un gala où j'avais eu connaissance qu'Helmut Zemo se rendait. Un homme qui ne se faisait pas tant passer pour un saint qui était un leader d'HYDRA. Un leader d'HYDRA sur lequel j'enquêtais, ayant obtenu plusieurs informations compromettantes avec l'aide de Yelena Belova. Comptant faire tomber autant de têtes qu'il le faudrait  pour qu'Haiko soit vengée. Noble objectif ou juste un désir de vengeance de plus qui avait pris possession de mon esprit. Un gala auquel je ne comptais pas aller les mains vides alors que comme il se le devait, j'étais armé. Des variables à calculer et d'autres à éliminer.

Jetant un dernier coup d'oeil au reflet dans le miroir qui rendait l'image d'un homme habillé avec soin avant de prendre la direction du Raine Lounge. Rapidement arrivé sur place, ne précédant pas moins à certains repérages avant de faire réellement mon entrée. Une mesure de sécurité de plus. Il y avait autant de chance que d'autres leaders d'HYDRA soient là, que des membres du SHIELD ou d'autres agences gouvernementales. Un cocktail explosif qui était concocté. M'arrêtant un instant sur le seuil alors que mon regard passait de silhouettes en silhouettes, non sans noter les issus, et les potentielles menaces qui se trouveraient dans la grande pièce. Ne pouvant que regretter même l'espace d'un instant que Max ne soit pas là, bien qu'il était quasiment certain que le chien soit directement rejeté et refoulé.  Un pas de côté alors que j'en venais à m'écarter d'un couple pour avancer parmi la foule, repérant très rapidement ma cible en compagnie de Harry Osborn. Des cibles que je comptais repérer autant que j'avais conscience que la mort ne  viendrait pas pour eux ce soir alors que je me devais de maintenir ma couverture d'agent du SHIELD. Evitant le serveur qui proposait des coupes de champagne avant de finir par me positionner dans l'ombre d'un pilier, là où personne ne prendrait réellement attention à moi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


thunderbolts + fry those bitches
avatar
MESSAGES : 334
it's a revolution, i suppose
thunderbolts + fry those bitches
Voir le profil de l'utilisateur http://age-of-heroes.forumactif.org/t2463-lena-i-am-hell-bound
MessageSujet: Re: NEW ORDER + charity ball.   Jeu 24 Aoû - 19:19
charity ball
avengers, thunderbolts, killjoys, fantastic 4, etc...
Léna poussa un soupir dépité en levant sa robe devant elle pour se regarder dans le miroir et leva les yeux au ciel. Non mais c’était quoi son problème à Harry ? Qu’est ce qui n’allait pas dans les tenues qu’elle avait proposé avec l’aide de Venom ?
Elle ne comprenait pas. Harry n’avait validé aucune de ses propositions et à présent elle se retrouvait à devoir porter la robe qu’il avait acheté.

" J’l’aime pas celle là. " La brune fit une moue dépitée à son reflet dans le miroir et poussa un nouveau soupir. Et elle non plus ne l’aimait pas mais bon… Est ce qu’elle avait le choix ? Harry voulait absolument qu’ils fassent tous bonne impression à cette connerie de soirée. A quoi bon ? Il ne pouvait pas blairer les Killjoys et encore moins Stark et ses Avengers alors pourquoi est ce qu’ils devaient faire des efforts ?
Ça n’avait aucun sens.

Elle se décida finalement à se changer et fit disparaître les vêtements que lui matérialisait Venom -malgré sa réticence- et enfila la robe offerte par Osborn. Sa tenue changée, elle se regarda un moment dans le miroir, grommelant des insultes à l’attention de son supérieur et se dirigea vers le bureau d’Harry.  Elle y arriva rapidement et s’immobilisa dans l’entrée en le voyant essayer de s’occuper du col de sa chemise. Elle se glissa discrètement dans son dos et passa ses mains autour de son cou pour resserrer son nœud de cravate. Il n’était même pas foutu de s’habiller convenablement tout seul et il se permettait de critiquer ses goûts vestimentaire ? Elle avait vraiment du mal à comprendre comment il fonctionnait parfois.

____________________


Ils arrivèrent rapidement au Raine Lounge et Léna suivi le blond à l’intérieur de la boite. Elle balaya la salle du regard tout en affichant une moue impressionnée. Bon, là elle devait bien le reconnaître, ça avait de la gueule. Elle continua d’observer les alentours à la recherche de ses collègues -enfin surtout d’Alistair- mais ne vit aucun d’entre eux et reporta son attention sur Harry quand il lui tendit une coupe de champagne qu’elle prit en lui offrant un sourire.

« Mmh. Je suppose qu’il est l’heure d’aller saluer nos nouveaux amis, » Léna but une gorgée de son verre et suivit le regard d’Harry avant d’esquisser un sourire carnassier. « Non, là tu fais peur, » Elle leva les yeux au ciel et lui souffla un. « T’es vraiment pas marrant ce soir. » Tout en le suivant -à contre cœur- à travers la foule pour rejoindre le leader des Killjoys.

Helmut Zemo. Le leader des Killjoys. Du coup est ce que ça faisait d’eux des collègues ? Ou des concurrents ? Peut importe ce qu’ils étaient, Léna savait déjà qu’elle ne pouvait pas blairer ce type. Et c’était la même chose pour Venom d’ailleurs.

« Mr Zemo, » La brune resta légèrement en retrait, attendant qu’Harry n’ait fini de se présenter. « C’est un plaisir de vous retrouver ici ce soir. Je vois que vous n’avez rien à boire, devrions-nous remédier à cela ? » Venom lâcha un éclat de rire rapidement suivi d’un. " Quel faux cul. " Qui fit légèrement rire la jeune femme à son tour. Ouais, elle aussi avait sentit les pulsions venant du PDG d’Oscorp. Il avait vraiment l’art de masquer ses émotions, parce qu’à sa place, elle aurait très certainement déjà laissé sortir Venom.

Elle fit finalement un pas en avant, se tenant à la hauteur de Harry et offrit un grand sourire au leader des Killjoys tout en mettant un coup de coude discret dans les côtes d’Osborn. « Harry ? Tu ne nous présentes pas ? » Eh. C’était lui qui avait insisté pour qu’elle vienne ce soir alors elle n’allait pas se priver pour le pourrir un peu pendant cette soirée. Du moins jusqu’à ce qu’elle ne trouve quelque chose de plus intéressant à faire.

_________________

I'm some kind of monster
Now I'm raging wild
Revenir en haut Aller en bas


thunderbolts • fry those bitches
avatar
MESSAGES : 1725
it's a revolution, i suppose
thunderbolts • fry those bitches
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2243-alistair-victor-alexis
MessageSujet: Re: NEW ORDER + charity ball.   Dim 27 Aoû - 22:53
charity ball
avengers, thunderbolts, killjoys, fantastic 4, etc...
« J’vais le tuer. »

Le bide d’abord ou la tête ?
On lui arrache les jambes et les bras et on le fait tournoyer comme un cul-de-jatte sur la banquise, genre toupie polaire ?
T'en penses quoi, hein, HEIN ?
Sinon on mange sa nana aussi ou pas ?
Elle est plutôt canon non ?
Tu crois qu'on peut se servir un peu avant d'en faire un curly ?
Gnnnnnrrrrrr… on fait ça quand ?
DEMAIN ? On a rien prévu de demain non ?
Allez, juste un petit ménage avant la rentrée ?
……Alleeeeez………… !


« Je te jure que j’vais le tuer. »

Iblis n’arrive pas à se tenir, l’idée lui plaît énormément. À moi aussi.

Tu peux pas, c’est le boss, fait cette voix de la raison que je peinais à laisser aux orties.

Et en plus j’y réponds, porté par mes émotions.

« Je le tuerai quand même. Un jour. Quand j’en aurai plus rien à foutre de sa petite gueule de con condescendant. », sifflai-je en arrachant cette cravate qui m’étouffait le cou. Elle vola dans la pièce et je ne cherchai pas à la rattraper. J’avais gardé mon jean sous la chemise blanche et la veste de smoking de jais. Pas question de porter toute cette toile fibreuse. Iblis passe son temps à ruminer de sa voix rauque, aussi mécontent que moi.
J’étais en train de parler tout seul évidemment, enfin ça c’était sans doute l’avis de Richardson qui était en train de me scruter sans grande délicatesse. Nos regards se croisent brièvement et il retient à peine son rire dans sa gorge. Je commence à gronder malgré moi, déjà bien agacé par la situation. « Oh ! Désolé, désolé ! » en levant un peu les mains, comme pris en flagrant délit. Le sourire toujours imprimé sur sa tronche. C'est Braiden après tout, raison pour laquelle je lui empaffe pas encore le crâne contre le mur.

C’est ça, rigole. On verra qui aura du mal à se gratter les couilles à la fin de la soirée.

______________________


Léna est certainement déjà partie. Avec le gamin au bras ! lâche Iblis et je sens une émotion malsaine me parcourir, tel un frisson froid, électrisant. AVEC LE GAMIN AU BRAS, T’ENTENDS ? Je serre les dents, on est bientôt au point de rendez-vous. « La ferme putain, » grommelai-je un peu trop fort, ce qui eu le don de perturber l’homme qui était aux commandes de la voiture. Iblis ricane et je serre un peu plus mes bras entremêlés contre mon torse. Encore un peu et une couture allait finir par céder.
Puis on arrive. Je comprends pas l’idée de rassembler tous ces faux-culs dans un lieu, en plus, aussi pourri que le Raine Lounge. Oui c’est pourri, oui j’aurais dû venir en kilt pour faire chier la galerie, et non j’ai pas l’intention de « bien me tenir », comme le suggéraient certains. J’ai bien voulu faire l’effort parce que Léna a insisté. De toute façon j’ai bien vu que ça la faisait chier aussi… peut-être pas autant que nous. Statistiquement y avait jamais rien de pire que nous de toute façon.

Je pris une grande inspiration et sorti de la voiture, filant jusqu’à l’entrée, et m’y engouffrai.

POUAH ! Ça transpire comme des putes à l’église là-dedans !

Remarque dont j’aurais pu me passer à vrai dire.

Enfermés entre quatre murs. On va pas tenir dix ans comme ça, surtout quand y a des viandards comme nous dans les parages. Franchement, qu’elle idée de merde. Ils ont invité Kasady aussi, qu’on se fasse un petit gueuleton ?
Les parfums, les sons, tout me happe très rapidement et mes sens aiguisés ne me permettent pas tellement d’apprécier l’expérience. Ça viendra peut-être un jour, mais en attendant je supportais toujours pas la masse humaine. Encore moins dans un endroit clos comme celui-ci.

Le groupe qui joue un peu plus loin m’interpelle une demi-seconde avant que je m’en fasse une opinion. Pour moi, grand amateur de musique, (de celle qui se savoure du moins), c’était le pompon.

« De la musique de merde. Dans une boîte de merde. Avec des connards d’hypocrites de merde. », grognai-je entre mes dents.
Là, une serveuse sort de nulle part et me propose de… quoi ? Du champagne ? Encore un alcool de gonzesse. Tout ça était tellement cliché… ah, ces amerloques ! Toujours plus sur la table que dans le froc ! J’attrapai la flûte quand même et la vidai d’un trait, reposant le verre vidé sur le petit plateau couleur argent. Je partis aussitôt dans les entrailles de la salle, m’affranchissant de tout remerciement à son égard.

Après quelques pas, j’aperçus un Killjoys dans l’assemblée.

Un soupir. L’évidence.

« Ouais, de la merde partout. »

Manquerait plus qu’il y ait des membres du SHIELD, de ces salopards qui nous ont enfermé comme des bestiaux il y a de cela quelques mois. Ce serait le pompon n°2 et pas des moindres, croyez-moi. Oh, regarde-moi ce cul divin ! Mate ! MAAAAATE ! Je me force à ne pas rouler des yeux. Hé bah trop tard, le cul est parti. Les nichons avec. Et je sens que ça allait être ça toute la soirée. Tous ces gens, c’était des petits fours pour Iblis. Osborn le savait très bien depuis le temps, et encore heureux qu’il parle que de mater pour l’instant.

Il était où d’ailleurs ce foutu boss ?

Avec ta promise ? Ta colombe aux mille et un trésors ? Ahhhooooooooooo !

Mes mâchoires se compriment, encore piqué, et il le sait.

Si je pouvais mentir aux autres, je pouvais pas vraiment le faire avec lui. Sauf qu’il était très lourd ce soir. Une façon plus saine de passer sa frustration sans doute… on allait pas s’en plaindre. Il (nous ?) était pourtant connu pour être diablement changeant, alors ça ne voulait pas dire grand-chose. Check le buffet ! L’odeur est présente depuis un petit moment mais on s’en rapproche. Je jette un coup d’œil dans les environs au passage. Je sens le parfum de Léna au même moment. La rejoindre maintenant ? Dilemme. BUFFET! BUFFET! BUFFET! Le choix est fait malgré moi : j’ai pas la force de faire barrage ce soir de toute façon. Je suivi la direction qui menait jusqu’au buffet en question. Et que personne n’avait encore touché. Pourtant contrairement au reste, ça sentait pas vraiment la merde, non ?

C’est quoi ces gosses de riches qui attendent qu’un chevalier courageux sorte de nulle part et pique un toast ?
Je me concentre un peu sur les sons alentours, notamment sur ceux provenant d’un petit groupe voisin. Déjà deux qui ont la dalle, c’est leur bide gargouillant qui le dit, c’est pas moi. Ces bandes d’hypocrites de mes deux.

Je regarde un peu ce qu’il y a de proposé et je finis très vite par faire la grimace. Putain y a de quoi nourrir trois moineaux obèses avec ça !Trois pigeons tu veux dire ? Ils pensaient sérieusement que les gens allaient se mettre à papoter entre eux, comme ça ? On est pas au bal de promo, on s’en passerait bien de ces bavardages stériles et hypocrites. Personne peut se blairer ici — sauf rares exceptions. On aurait mieux fait de faire un bal masqué ça aurait été tout de suite plus décrampé du fion.

Bon, ben tant pis. J’inaugure en commençant à bouffer sur le buffet, sans lésiner sur la quantité. Je lève un peu le nez et vis un type caché derrière un pilier, qui scrutait les environs sans vouloir se faire remarquer. C’est bizarre, j’ai l’impression de connaître son odeur. Bof, on s’en tape pour le moment. Je repris une autre bouchée et soupirai.

Le pire dans l’histoire c’est qu’il n’y a même pas de chaise… des smokings, du champagne et pas de chaise.

Encore de la merde.  
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

NEW ORDER + charity ball.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aristide Peaceful Return: The ball is Now in South Africa’s Court!
» Abortion rights activist Dr. Morgentaler named to the Order of Canada
» Debat Naruto - Dragon ball
» Foot ou Blood ball (bowl) ?
» Magic ball ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PLAYGROUND :: CONCRETE JUNGLE OF NEW-YORK :: queens :: Raine Lounge-