Partagez | .
 

 Ashaak ♦ After All These Years

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 237
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://age-of-heroes.forumactif.org/t2468-isaak-peace-was-never-
After all these years
Ash & Isaak
Isaak descendit du taxi et remercia rapidement le conducteur après l’avoir payé avant de se retourner vers la bâtisse. Il resta un moment immobile, laissant son regard se perdre pendant que le véhicule repartait.
La X-Mansion.
Il avait l’impression que ça faisait une éternité qu’il n’était pas revenu. Sa dernière visite remontait à plusieurs mois déjà, lors qu’il était venu en emmenant ce cher Jesse avec lui.
Sa visite précédente par contre... Il ne se souvenait même plus de combien de temps elle datait.

Il avait pris l’habitude de venir rendre régulièrement visite à sa fille ces dernières années mais avec les derniers événements et les dernières mesures du gouvernement il n’avait pas eu le temps de le faire. Mais il était là aujourd’hui. Il avait laissé tous ses problèmes de côté pour venir et revoir Blake parce qu’il en avait besoin.

Le télépathe poussa un soupir et se mis lentement en marche vers le manoir, enfonçant ses mains dans ses poches. Son regard balaya les environs pendant son avancée, s’arrêtant de temps à autre sur un étudiant ou un détail en particulier. Il arriva rapidement devant la lourde porte d’entrée du bâtiment et pris une grande inspiration avant de sonner et de s’immobiliser en attendant que quelqu’un vienne lui ouvrir.

Quelques secondes passèrent avant que la porte ne s’ouvre finalement et le Lehnsherr ne put s’empêcher de se crisper légèrement en reconnaissant la personne qui venait de lui ouvrir.
De toutes les personnes présentes, il avait fallu que ce soit lui qui lui ouvre.

Le télépathe le salua d’un simple. « Ash. » Accompagné d’un bref signe de tête. Il ressentait toujours une certaine rancœur envers son ami, depuis la mort de Leah et son départ de la Confrérie, mais il ne voulait pas faire de vague. Sa dernière visite au manoir avait laissé quelques traces et si la majorité des résidents ne le portaient pas dans leurs cœurs, l’exécution de Jesse -qui n’était pourtant pas de son fait- n’avait pas vraiment arrangé les choses.
Mais Ash avait élevé Blake. Malgré leurs différents, son ami s’était occupé de sa fille et Isaak lui en serait éternellement reconnaissant.

« Je me doute bien que je suis loin d’être le bienvenu ici. Surtout depuis ma dernière visite mais comme tu le vois, je n’ai pas amené de Watcher avec moi cette fois. » Un mince sourire apparu sur ses lèvres. Faire une tentative d’humour sur ce sujet était sans doute un peu déplacé...
« Je comprendrai que tu veuilles que je parte. Vraiment. Mais il faut que je parle avec Blake. Est ce qu’elle est là ? » C’était tout ce qu’il voulait. Il ne voulait pas perdre de temps avec le mutant, ni lui faire perdre le sien. Il ne voulait que voir un peu sa fille et discuter avec elle.

Il avait longuement réfléchi pendant ces dernières semaines et était enfin arrivé à la conclusion qu’il devait tout dire à sa fille. Les derniers événements l’avaient convaincu que c’était le moment. Il sentait bien que la Confrérie commençait à en avoir assez de lui et de sa vision des choses et il avait besoin de sa fille à ses côtés. Rien ne lui garantissait qu’elle suivrait ses idéaux, il en était bien conscient mais avouer tout ça à Blake lui enlèverait un poids. Ce serait mieux pour tout le monde, il en était persuadé.

_________________

If I told you what I was
Would you turn your back on me ?
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 9
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur
After all these years
Ash & Isaak
Blake était partie avec le groupe d'élève pour une sortie éducative au musée. Il eut un sourire aux lèvres en se souvenant de son visage ravi quand il lui avait parlé de cette sortie. La jeune femme adorait la X-Mansion mais elle avait souvent envie de plus : de sortir, découvrir le monde même à travers de si petite sortie. Ash la comprenait. Lui avait vu le monde, il avait vu des choses avant d'arriver ici alors qu'elle... Elle avait toujours connu le manoir, ça a toujours été sa maison, son foyer mais elle se devait de voir le monde extérieur et ne pas rester dans un monde idyllique où les mutants étaient acceptés de tous. Le jeune homme la mettait souvent en garde sur tout ça, de ne pas se limiter à la vision de la X-Mansion. Il la savait intelligente, bien plus que certains pensaient - son côté blonde adorable jouait surtout - mais elle avait parfois un côté trop idéaliste. Ash en voulait à Xavier pour ça. Il pensait que la paix était possible mais lui n'était pas d'accord. L'équilibre était trop mince, trop fragile encore entre les mutants et les humains dits "normaux".

Ash sourit à la pensée de la jeune femme, sa chère nièce et seule trace de la présence de sa soeur dans ce monde. Un pincement au coeur le prit et il ferma les yeux, revoyant le visage de Leah. Blake lui ressemblait tellement par bien des aspects... Mais aussi à Isaak. Et ça le faisait grincer des dents de penser à lui. Il n'avait plus la même haine au fond de lui qui se réveillait quand il pensait à son ex meilleur ami mais même maintenant, il ne pouvait s'empêcher de lui en vouloir un peu pour la mort de sa soeur. Peut-être serait-elle encore en vie si elle n'avait pas été amoureuse d'Isaak et qu'elle l'avait suivi quand il était parti. Il poussa un soupir en se passant la main dans les cheveux : il ne devait pas y penser. Il devait se concentrer sur les copies qu'il corrigeait. Mais alors qu'il lisait, incrédule, une idée d'un élève imaginatif la sonnette se fit entendre dans le manoir. Il fronça les sourcils avant de se lever, se dirigeant vers l'entrée. Ils avaient rarement des visites et vu comment la dernière s'était passée - merci Isaak - il ne pouvait que penser que c'était une mauvaise nouvelle qui arrivait. Arrivé devant la porte, il attrapa la porte et l'ouvrit d'un grand geste, aux aguets. Et il fit bien. Devant lui se trouvait la personne qui hantait ses pensées : Isaak Lehnsherr. Il se crispa et vit que son vis-à-vis faisait de même. Putain... Il choisissait bien son moment celui-là... Le télépathe le salua d'un simple « Ash. » accompagné d'un bref signe de tête et ce dernier lui répondit, raide. Qu'est-ce qu'il venait foutre là ? Voir Blake, sûrement. L'homme savait toujours comment faire ses entrées à des moments inopportuns. « Je me doute bien que je suis loin d’être le bienvenu ici. Surtout depuis ma dernière visite mais comme tu le vois, je n’ai pas amené de Watcher avec moi cette fois. » Un mince sourire apparu sur ses lèvres et Ash lui répondit en levant un sourcil ironique. Pas le bienvenu ? Ouais, c'était une manière polie de dire que personne ne voulait de lui ici et surtout pas le professeur. Loin de là. Ash pouvait sentir son pouvoir pulser à l'intérieur de lui. Il avait clairement envie de l'envoyer chier. Il avait envie de lui hurler dessus, lui dire de partir loin et de ne plus revenir. Mais ce serait injuste pour Blake... Elle était si heureuse à chaque fois qu'Isaak venait au manoir. Elle était si demandeuse quand ça concernait les souvenirs de Leah et Ash ne pouvait que comprendre ça mais voir le télépathe ici lui hérissait le poil à chaque fois. Mais il se devait de le tolérer. Pour le bonheur de Blake.

« Je comprendrai que tu veuilles que je parte. Vraiment. Mais il faut que je parle avec Blake. Est ce qu’elle est là ? » Ash l'observa, bloquant toujours le passage de l'entrée de la X-Mansion. Oui, il avait envie qu'il se barre, loin et qu'il ne revienne jamais. Est-ce qu'il allait lui dire de s'en aller ? Non. En avait-il envie ? Oui, totalement. Prenant une grande inspiration, il s'éloigna de quelques pas laissant la porte ouvert dans une invitation muette avant de lui faire un geste de la main, lui demandant de le suivre dans la cuisine. Une fois arrivé dans la pièce, il se servit un café et plaça un écran de fumée au niveau de sa boite crânienne. Il n'était pas question qu'Isaak utilise ses pouvoirs sur lui. Il les avait déjà subi quand ils s'entraînaient ensemble quand ils étaient jeunes et il ne voulait pas retenter l'expérience. Son pouvoir était puissant mais le sien aussi et il préférait être prudent. On ne savait jamais comment il allait réagir. « Si tu veux un café, sers toi. Fais comme chez toi, tu ne t'es pas gêné la dernière fois. » Il lui lança un regard noir par dessus sa tasse alors qu'il avalait une gorgée. Il ne voulait pas commencer la discussion comme ça. Mais il ne pouvait pas s'en empêcher. C'était presque instinctif. « Blake n'est pas là. Elle est partie pour une sortie éducative. » Il rajouta un sucre dans son café et le remua doucement. « Tu peux rester. Elle ne devrait pas tarder à revenir, normalement. » Il se sentait gêné de se retrouver dans cette situation. La dernière fois qu'ils s'étaient vu, il l'avait clairement accusé d'être la cause de la mort de Leah. « Je prendrais soin de ta fille. Contrairement à toi avec ma soeur. » Cette phrase flottait encore entre eux. Il le savait. Isaak n'avait pas pu oublier.

Il poussa un soupir avant de se passer la main dans ses cheveux. Merde... Pourquoi fallait-il qu'il se retrouve dans cette situation ? Il n'en avait ni l'envie, ni l'énergie. Tout ça était bien trop compliqué. Sa relation avec Isaak avait changé quand il était parti de la Confrérie. Mais comment en aurait-il pu être autrement ? Leurs idéaux les divisaient et la mort de Leah avait aggravé les choses : les poussant dans une haine mutuelle. « Pourquoi as-tu besoin de parler à Blake ? » Il n'aimait pas le ton que l'homme avait utilisé dans sa phrase. Il avait senti une gravité, une urgence, dans sa voix et ça ne le rassurait pas. Il voulait la jeune femme en sécurité, tout simplement. « Je ne veux pas que tu lui fasses du mal, Isaak. » Pas comme tu l'as fait avec Leah. Il se retint difficilement de dire ça mais il savait que ça n'arrangerait pas les choses, bien au contraire. Il n'était pas agressif et ça l'étonnait lui-même de se rendre compte de ça. Il voulait juste protéger la blonde. Elle était tellement innocente parfois... Il l'aimait tellement. Il était prêt à tout pour elle, prêt à se battre, même à se sacrifier s'il le fallait. Il ne savait pas si Isaak était capable de ça. Le télépathe ne connaissait pas assez la jeune femme. Il ne savait pas à quel point elle était idéaliste, innocente et intelligente. Il ne connaissait rien d'elle. Il n'avait pas assisté à toutes ses premières fois. Lui, oui. Alors comment pourrait-il prendre soin d'elle ?

Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 237
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://age-of-heroes.forumactif.org/t2468-isaak-peace-was-never-
After all these years
Ash & Isaak
Il avait fallu que ce soit Ash qui lui ouvre. Même Xavier aurait été préférable à son ancien ami. Malgré le temps qui était passé depuis leur dernière rencontre, il y avait toujours une profonde rancœur entre les deux hommes qui ne semblait pas prête de s’estomper.

Ash prit une grande inspiration et se recula pour inviter Isaak à entrer. Le télépathe s’engouffra, remerciant le professeur d’un signe de tête et le suivit jusqu’à la cuisine, arrêtant son regard sur les quelques étudiants présents dans le hall d’entrée qui le dévisageaient. Il n’avait même pas besoin d’utiliser sa télépathie pour savoir à quoi il pensait. Ils devaient tous se demander ce qu’il faisait là, encore.

Ash se servit un café dès leur arrivée et le Lehnsherr resta légèrement en retrait, le dos appuyé contre le mur juste à côté de la porte, le regard posé sur son ancien ami. Il le sentit activer son pouvoir pour se protéger de ses intrusions -ils avaient passé tellement de temps à s’entraîner qu’ils en étaient arrivés à ressentir le pouvoir de l’autre- ce qui lui tira un sourire amusé. Ash le connaissait pourtant, il savait qu’il n’utilisait jamais son pouvoir contre d’autres mutants, sauf quand il était obligé. Mais d’un autre côté il ne pouvait pas lui en vouloir d’être sur la défensive, surtout quand on voyait ce qu’il s’était passé lors de sa dernière visite.

« Si tu veux un café, sers toi. Fais comme chez toi, tu ne t'es pas gêné la dernière fois. » Isaak nota le regard noir qu’il lui lança par dessus sa tasse mais garda le silence et détourna le regard pour observer rapidement la pièce. « Blake n'est pas là. Elle est partie pour une sortie éducative. Tu peux rester. Elle ne devrait pas tarder à revenir, normalement. » Il souffla un simple. « Merci. » Et se dirigea vers la cafetière pour se servir une tasse et retourna à sa position d’origine, contre le mur.

« Pourquoi as-tu besoin de parler à Blake ? » Isaak releva les yeux de sa tasse pour observer Ash, légèrement surpris par sa question. Pourquoi est ce qu’il lui demandait ça ? Il savait qu’il venait régulièrement voir sa fille, simplement pour lui parler et passer du temps avec elle. Est ce qu’il avait vraiment besoin de se justifier ?

« Je ne veux pas que tu lui fasses du mal, Isaak. » La mâchoire du Lehnsherr se serra face à cette réplique et il sentit sa colère monter légèrement. Est ce qu’il était sérieux ? Est ce qu’il pensait vraiment qu’il pourrait faire du mal à sa propre fille ?
Il but une gorgée de café et ferma un moment ses yeux, laissant sa colère retomber. Non, il ne fallait pas qu’il fasse de vagues. Xavier tolérait ses venues ici malgré leurs différends, il ne fallait qu’il donne une bonne occasion au directeur de lui interdire de venir parce qu’il avait laissé sa colère prendre le dessus.

Il rouvrit ses yeux et haussa les sourcils avant d’offrir un sourire -presque- amusé à son vis à vis. « Ash... S’il te plaît. Tu penses sérieusement que je pourrais faire du mal à ma propre fille ? » Il quitta l’appui qu’il avait contre le mur pour se diriger jusqu’à l’îlot central et s’y asseoir sans quitter Ash des yeux. « Je sais que tu l’as élevée comme ta propre fille et je ne te remercierai jamais assez pour ça. » Il le pensait vraiment. Ash avait été là pour elle, pour lui. Malgré leurs différents, malgré la haine qu’ils pouvaient ressentir l’un envers l’autre après la mort de Leah il avait accepté de s’occuper de Blake et Isaak lui en serait éternellement reconnaissant pour ça. « Tu veux la protéger, je le comprends, vraiment. Mais tout ce que je veux c’est parler avec elle. » Son ton était bien trop froid, il s’en rendait bien compte, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’être sur la défensive dès que quelqu’un mentionnait sa fille ou sa femme. C’était plus fort que lui. « J’ai besoin de lui parler. Tu comprends ? »

Il poussa un soupir tout en se massant les paupières et baissa ensuite son regard sur sa tasse. « Elle est la seule chose positive qu’il me reste depuis... Depuis Leah. La seule chose qui m’empêche de me considérer comme un monstre. C’est ma fille et j’ai besoin d’elle, de la voir. » Il releva les yeux vers Ash avant de continuer. « Tu dois me croire, je ne laisserai jamais rien lui arriver. » Il but une autre gorgée de café et se passa nerveusement sa main dans ses cheveux. Sa colère s’était envolée pour laisser place à une forme de résignation. « J’ai longuement réfléchi avant de venir. J’aimerai qu’elle sache enfin qui je suis vraiment pour elle mais... » Il ne termina pas sa phrase et déglutit avec difficulté. « Je sais que j’ai besoin d’elle. J’aimerai l’avoir à mes côtés mais quand je pense à l’image qu’elle doit avoir de moi je... » Il releva les yeux vers son ami avec sourire triste. « J’ai peur Ash. » Il secoua la tête dans la foulée de sa réplique et balaya l’air de la main comme pour effacer ce qu’il venait de dire.

« Désolé. Je me doute bien que tu dois te foutre de mes états d’âme. Et désolé de te faire perdre ton temps. Si tu as des choses à faire, que tu préfères que j’attende dehors, dis le. » Il ne comprenait pas pourquoi il se retrouvait dans cet état. Il s’était attendu à se prendre la tête avec Ash, à laisser sa colère prendre le dessus mais il était juste... Dépité. Il ne savait pas à quoi c’était dû, peut être était-ce le fait qu’Ash ne faisait pas parti de la Confrérie, qu’il ne l’avait pas vu depuis des mois. Il ne savait pourquoi il était comme ça avec lui.

_________________

If I told you what I was
Would you turn your back on me ?
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 9
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur
After all these years
Ash & Isaak
Son ancien ami restait contre le mur, sans bouger, mais il vit bien sa mâchoire se serrer face à sa réplique. Il savait qu’il jouait avec le feu à le provoquer ainsi. Ce n’était pas le genre de Ash pourtant. Depuis qu’il était arrivé à la X-Mansion, il était devenu plus sage et surtout plus réfléchi. Il était devenu professeur de stratégie et participait parfois aux missions des X-men. On lui demandait parfois - souvent - son avis concernant les plans des batailles. Il savait comment utiliser les capacités des autres pour arriver à la victoire mais face à Isaak, il redevenait l’adolescent d’avant. Sa rancune refaisait surface et il ne pouvait pas s’empêcher de lui lancer des piques, de le chercher comme un gamin. C’est pour ça qu’il évitait en grande majorité de le côtoyer. Mais la situation était différente. Blake était impliquée. Il ne voulait pas qu’elle souffre et si pour ça il devait se mettre en danger, il le ferait. Il se battrait avec son ancien ami pour le bien de la jeune femme qu’il aimait. Il sait qu’Isaak ne ferait rien contre elle. Rien consciemment du moins et c’est ce qui lui faisait peur.

Il but une gorgée de son café et observa son vis-à-vis faire de même avant de fermer les yeux, essayant sûrement de maîtriser sa colère. Le professeur connaissait chaque mimique de ce visage. Ils se connaissaient depuis bien trop longtemps pour ne pas savoir ce à quoi l’autre pensait. Isaak n’avait pas besoin de son pouvoir pour ça et lui non plus. Il suffisait simplement qu’ils s’observent pour ça. Le télépathe rouvrit les yeux et haussa les sourcils avant d’offrir un sourire presque amusé qui fit serrer les dent de Ash. Il détestait ce côté petit con arrogant. Il l’avait toujours eu mais, avant, cela l’amusait alors que maintenant… Maintenant, il avait envie d’enlever ce sourire à coup de poing. Il resserra sa prise sur sa tasse en se retenant. Il détestait que l’homme ait autant d’influence sur lui… « Ash... S’il te plaît. Tu penses sérieusement que je pourrais faire du mal à ma propre fille ? » Pas consciemment. pensa-t-il encore une fois. Il le suivit des yeux alors qu’il s’approchait de l’îlot central et s’y assit. « Je sais que tu l’as élevée comme ta propre fille et je ne te remercierai jamais assez pour ça. » La sincérité dans la voix d’Isaak ébranla Ash. Il ne s’attendait pas à des remerciements de sa part. Il s’attendait à tout sauf à ça. « Tu veux la protéger, je le comprends, vraiment. Mais tout ce que je veux c’est parler avec elle. » Parler avec elle. Bien. Mais de quoi ? Il sentait comme un certain sérieux venant de son ami et il sentait que ce ne serait pas une discussion banale, loin de là. Son ton était froid. Clairement, malgré ses remerciements, Isaak n’était pas prêt à lâcher tout ça. Le professeur savait que c’était un point sensible. Leah et Blake l’avaient toujours été. « J’ai besoin de lui parler. Tu comprends ? » Bien sûr qu’il comprenait. Il n’avait pas d’enfant biologique bien qu’il considère chaque étudiant de la X-Mansion comme l’un de ses protégés. Il avait pris soin de Blake mais jamais il ne lui avait fait croire qu’il était son père. Il avait été claire avec elle, même quand, plus jeune, elle l’avait appelé “papa” les yeux pleins d’espoirs. Il lui avait dit qu’il n’était pas son père et qu’elle ne devait pas l’appeler ainsi. Il avait été doux mais ferme. Il n’avait pas le droit de prendre cette place. Ça n’avait jamais été son rôle. Isaak aurait pu tenir ce rôle s’il n’avait pas fui… S’il n’avait pas pris la mauvaise direction…

Le brun poussa un soupir tout en se massant les paupières. Son regard se plongea dans sa tasse de café et Ash l’observa, continuant de boire sa tasse. Il ne savait pas trop quoi penser de l’attitude de son ancien ami. Il était tellement… différent. Il avait l’impression de reconnaître le jeune homme qu’il avait connu et non pas l’un des chefs de la Confrérie. « Elle est la seule chose positive qu’il me reste depuis... Depuis Leah. La seule chose qui m’empêche de me considérer comme un monstre. C’est ma fille et j’ai besoin d’elle, de la voir. » Isaak releva ses yeux avant de les plonger dans ceux du professeur. Le coeur de celui-ci eut un sursaut. Il papillonna des yeux, incertain de ce qui venait de se passer. Il se racla la gorge, mal à l’aise, et but à nouveau une gorgée. Bordel, qu’est-ce que c’était que ça ? « Tu dois me croire, je ne laisserai jamais rien lui arriver. » Oui, il le croyait. Il était sûr qu’il en était persuadé. Mais comment lui faire confiance ? La main d’Isaak passa nerveusement dans ses cheveux. Il avait l’air tellement… résigné, tellement humain (?) que Ash eut envie de le réconforter. La main qui ne portait pas sa tasse le démangeait. Il avait envie de la poser sur son épaule pour lui dire qu’il comprenait, qu’il était là pour lui. Mais il ne pouvait pas. Il aurait pu, quand ils étaient encore amis, mais maintenant… Maintenant tout avait changé. « J’ai longuement réfléchi avant de venir. J’aimerai qu’elle sache enfin qui je suis vraiment pour elle mais... » Son vis-à-vis déglutit avec difficulté alors que les entrailles du professeur se serrèrent. Non ! Blake n’était pas prête. « Je sais que j’ai besoin d’elle. J’aimerai l’avoir à mes côtés mais quand je pense à l’image qu’elle doit avoir de moi je... » Son ancien ami eut un sourire triste. « J’ai peur Ash. » Ce dernier avala avec difficulté sa salive et ouvrit la bouche mais le télépathe secoua la tête avant de balayer l’air de sa main comme pour effacer la faiblesse qu’il venait de montrer. Ash avait toujours eu l’impression qu’il considérait les sentiments humains comme des faiblesses - jusqu’à Leah, et sa mort l’avait comme conforté dans ce qu’il pensait.

« Désolé. Je me doute bien que tu dois te foutre de mes états d’âme. Et désolé de te faire perdre ton temps. Si tu as des choses à faire, que tu préfères que j’attende dehors, dis le. » Ash n’avait pas l’habitude de le voir ainsi. Il se racla la gorge, gêné de se retrouver dans cette situation. Il s’attendait à tout sauf à ça de la part de son ancien ami. Il s’attendait à se battre. Il s’attendait à un bra de fer mais jamais il n’aurait cru que sa venue et leur discussion allaient tourner ainsi. « Écoute, Isaak... » Il referma la bouche, incertain de ce qu’il s’apprêtait à dire. Il ne savait pas s’il devait rassurer l’homme ou lui interdire de dire la vérité à Blake. Mais en avait-il seulement le droit ? La jeune femme était tellement dans l’attente… Elle voulait connaître ses parents. Pouvait-il lui enlever la chance de le faire. Il ferma les yeux, fronçant les sourcils alors qu’une boule grandissait dans sa gorge. « Tu n'as pas besoin d'avoir peur. Peu importe ce qu’elle pense de toi. Je lui ai... » Ses mains s’agitèrent nerveusement autour de sa tasse. « Je lui ai parlé de toi, de son père. Elle sait comment tu es. Elle ne connaît pas Stroke, uniquement son père. » Il ne savait pas pourquoi il se sentait si gêné d’avouer tout ça… Peut-être parce qu’il na pas été très tendre avec son ancien ami ces dernières années ? Il ne sait pas. « Je lui ai parlé de toi, avant, quand on était encore… amis. » Le mot eut du mal à sortir, comme s’il n’avait pas le droit de le dire. Ce terme était oublié depuis longtemps entre eux.

Il poussa un profond soupir avant de s’éloigner d’Isaak. Il était… bien trop proche. Il n’avait pas les idées claires. Cela faisait longtemps qu’ils ne se côtoyaient plus. Il pouvait sentir son pouvoir s’agiter sous sa peau face à tous ses sentiments présents au fond de lui. Il fit quelque pas et se resservit une tasse, passant devant Isaak avant de s’éloigner de quelques pas. « Je lui ai juste parlé de nos souvenirs communs, sans dire qui tu étais, ce n'était pas mon rôle. » Il eut un petit sourire tendre en repensant aux sourires de la jeune femme face à ses récits, les yeux plongés dans sa tasse. « Elle t'apprécie déjà et je sais qu'elle ne rêve que d'une chose c'est de connaître ses parents et, tu sais, que je ne veux que son bonheur. » Il plongea un regard sérieux dans celui de son vis-à-vis, ses sentiments s'apaisant en pensant à Blake. « Je ne suis pas contre l'idée qu'elle connaisse ton identité, ça, ça ne me pose pas de problème mais... » Il soupira avant d'avaler une gorgée. Il n'avait pas l'intention de plomber l'ambiance mais il savait que son "mais" et son hésitation avait brisé le calme qui régnait dans la cuisine. Un élève y rentra et posa un regard sur le télépathe, paniqué, avant de s'excuser et de partir sans demander son reste. Ash en profiter pour reprendre ses moyens et continuer. « Mais je ne veux pas que Blake se retrouve mêlée aux histoires de la Confrérie. » Son ton avait été ferme mais aussi presque suppliant. Il savait qu'Isaak voulait que sa fille soit à ses côtés, ce qui était tout à fait compréhensible, mais Ash ne cèderait pas sur ce point. Il ne voulait pas que le même schéma se reproduise. Il avait déjà perdu Leah, il était hors de question qu'il perde Blake à son tour.

Son regard se fit dur alors qu'il le plongeait dans celui d'Isaak et il se rapprocha de lui afin de poser sa main libre sur l'épaule de son ancien ami. « Tu dois reconnaître, Isaak, qu'elle n'est pas faite pour la Confrérie. » Il raffermit sa prise afin de faire peser ses mots sur l'homme. « Tu l'as côtoyée. Tu la connais. Tu sais qu'elle n'est pas faite pour ce monde. » Un monde dangereux, remplis de morts... Se retint-il difficilement de rajouter, mais il savait que ça ne jouerait pas en sa faveur. Il devait parler calmement et sérieusement de l'avenir de la jeune femme. « Il serait plus raisonnable qu'elle ne soit pas mêlée à tout ça. » Il retira sa main et se recula, se retrouvant en face de l'homme contre le comptoir. Deux mètres les séparaient à peine et cette proximité gênait Ash. « Je sais que c'est à Blake de faire ce choix... Mais, malgré tout, je pense que ce serait la meilleure solution. » Il croisa ses bras comme pour essayer de se protéger, tenant sa tasse d'une main, avant de plonger un regard sérieux dans celui du télépathe. Il espérait qu'Isaak serait raisonnable. Il ne devait pas être égoïste et penser au bien être de sa fille avant de penser au sien.

Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 237
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://age-of-heroes.forumactif.org/t2468-isaak-peace-was-never-
After all these years
Ash & Isaak
« Écoute, Isaak... » Le télépathe releva les yeux vers son ami. « Tu n'as pas besoin d'avoir peur. Peu importe ce qu’elle pense de toi. Je lui ai... » Il lui avait quoi ? Il ne lui avait pas dit qu’il était son père, Blake le lui aurait dit à sa dernière visite. Isaak se redressa légèrement sur sa chaise, légèrement crispé en attendant d’entendre la suite de la phrase d’Ash. « Je lui ai parlé de toi, de son père. Elle sait comment tu es. Elle ne connaît pas Stroke, uniquement son père. » Il baissa les yeux et hocha faiblement la tête. C’était donc ça. Il s’était douté que son ami avait parlé de lui à sa fille, qu’il lui avait parlé de leur amitié. « Je lui ai parlé de toi, avant, quand on était encore… amis. » Cette dernière phrase fit mal à Isaak. Ça lui faisait mal de se rappeler à quel point ils avaient pu être proches avant de complètement s’éloigner. Ils avaient passé des années à se côtoyer, à traîner tout le temps ensemble. Ash avait été le premier enfant de la Confrérie avec lequel il s’était vraiment bien entendu. Bien avant Rachel et Jacek. Et bien avant Leah.
Il avait été le premier.

Le soupir du professeur le fit relever les yeux dans sa direction et il le regarda se resservir une tasse de café avant de porter la sienne à ses lèvres pour en boire une gorgée. « Je lui ai juste parlé de nos souvenirs communs, sans dire qui tu étais, ce n'était pas mon rôle. » Son sourire provoqua un léger pincement au cœur au Lehnsherr avant qu’il ne souffle un. « Merci. » Dans un murmure à peine audible.
« Elle t'apprécie déjà et je sais qu'elle ne rêve que d'une chose c'est de connaître ses parents et, tu sais, que je ne veux que son bonheur. » Il soutint son regard, gardant le silence.
C’était hallucinant à quel point cette discussion était calme à toutes celles qu’ils avaient pu avoir depuis la mort de Leah. Comme s’ils avaient enfin laissé leurs différents de côtés pour le bien de Blake. « Je ne suis pas contre l'idée qu'elle connaisse ton identité, ça, ça ne me pose pas de problème mais... » Mais ? Le regard d’Isaak se fit plus sérieux, presque menaçant mais quitta son vis à vis des yeux quand un élève entra dans la pièce. Il s’immobilisa tout en posant un regard paniqué sur lui et bafouilla des excuses avant de s’éloigner rapidement, les laissant à nouveau seuls. « Mais je ne veux pas que Blake se retrouve mêlée aux histoires de la Confrérie. » La voix d’Ash le ramena sur terre, le faisant retourner son regard dans sa direction, les sourcils légèrement froncés.
Alors c’était ça.
Il comprenait. Bien sûr qu’il comprenait qu’il ne voulait que Blake soit mêlée à ces histoires, qu’elle puisse être mise en danger.

Le regard du professeur se fit plus dur et il se rapprocha de lui pour lui poser une main sur son épaule, faisant légèrement se raidir le Confrériste. « Tu dois reconnaître, Isaak, qu'elle n'est pas faite pour la Confrérie. » Il raffermit sa prise, accentuant un peu plus le malaise du Lehnsherr. « Tu l'as côtoyée. Tu la connais. Tu sais qu'elle n'est pas faite pour ce monde. » Il avait raison, elle n’était pas faite pour ça. Mais Isaak la voulait à ses côtés. Il avait besoin d’elle à ses côtés. « Il serait plus raisonnable qu'elle ne soit pas mêlée à tout ça. » Il retira sa main et se recula, diminuant le malaise du télépathe qui baissa son regard sur sa tasse. « Je sais que c'est à Blake de faire ce choix... Mais, malgré tout, je pense que ce serait la meilleure solution. » Ça c’était évident. C’était à elle de choisir et Isaak ne lui forcerait pas la main. Il la laisserait décider mais espérait qu’elle ferait le bon choix.
Il ne savait pas comment il réagirait où s’il supporterait qu’elle ne veuille pas le rejoindre à la Confrérie.
Il aurait peut être mieux fait de ne jamais la laisser à l’Institut. Il s’était persuadé pendant toutes ces années qu’il avait fait le bon choix, le meilleur possible pour sa fille, pour la protéger. Mais à présent qu’il s’imaginait qu’elle pourrait ne pas le suivre, cette décision lui semblait de plus en plus être une erreur.

Il releva les yeux de sa tasse pour regarder son ami et s’immobilisa un bref instant en le voyant avec les bras croisés, comme s’il souhaitait se protéger. Alors malgré le ton de cette discussion il avait toujours peur des réactions qu’il pouvait avoir ?
Rien n’avait vraiment changé finalement.
« Tu crois vraiment que je souhaite qu’elle soit mêlée à tout ça ? Elle l’est déjà Ash. Elle l’est même sans le vouloir parce que ces animaux ont décidé de nous exterminer. » Il avait voulu lui répondre d’une voix calme mais elle se fit plus agressive que ce qu’il aurait souhaité. A croire qu’il ne pourrait jamais parler calmement de sa fille ou du conflit les opposant aux homo sapiens. « Je ne veux que la protéger. Qu’elle soit en sécurité. Et je pense qu’elle le serait bien plus en partant avec moi. » L’Institut n’était plus à l’abri. Combien de temps est ce qu’il leur restait avant que les Watchers ou le gouvernement ne leur tombe dessus ? Elle serait bien plus en sécurité à la Confrérie.
Il expira bruyamment par le nez et baissa légèrement la tête, préférant ne pas soutenir le regard de son ami. « Je lui laisserai le choix entre rester ici ou partir avec moi. Et je ne tenterai pas de l’influencer. Tu as ma parole. » Il hocha faiblement la tête comme pour se persuader de ce qu’il venait de dire. « Je sais à quel point tu tiens à elle. » Un mince sourire, un peu triste étira ses lèvres. « Mais si elle choisit de rejoindre la Confrérie, tu devras t’y plier. » Son ton s’était fait beaucoup plus sérieux. « Tout comme je m’y plierai si elle choisit de rester avec toi. Comme tu l’as dit, elle est assez grande pour prendre sa décision. » Il comprenait les inquiétudes d’Ash, vraiment, mais ce n’était pas à lui de choisir pour sa fille. Tout comme lui même n’avait pas le droit de la forcer à partir si elle ne le souhaitait pas.

Il termina sa tasse d’une traite avant de reprendre la parole. « Tu as peur qu’elle soit en danger et je le comprends. Mais moi, je pense qu’elle l’est en restant ici. Tu sais aussi bien que moi de quoi ils sont capables. Que ce soit les Watchers ou le gouvernement. Combien de temps est ce qu’il vous reste avant qu’ils ne trouvent cet endroit ? Tu sais que vous n’êtes pas en sécurité ici. » Ils en revenaient au débat qu’ils avaient eu quelques jours plus tôt lorsqu’il était venu avec Tadeusz. Mais s’il se fichait bien que la plupart des pensionnaires de l’Institut puisse être tués, ce n’était pas le cas pour Ash. Il voulait lui faire comprendre qu’il pouvait l’aider. « S’il te plaît Ash. Tu as toujours ta place à la Confrérie. » Et si Ash rentrait avec lui, ça convaincrait peut être Blake de venir avec lui. Ce n’était pas la raison qui le poussait à vouloir à nouveau son ami à ses côtés mais ce serait une bonne chose pour sa fille qu’il le suive.

_________________

If I told you what I was
Would you turn your back on me ?
Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 9
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur
After all these years
Ash & Isaak
Isaak resta silencieux quelques instants, rendant nerveux le professeur malgré la "bonne" ambiance qui régnait entre eux à l'heure actuelle. Il ne savait pas ce qui se passait par la tête de son ancien ami et ça l'obsédait. Avant, il aurait pu deviner ses moindres pensées par un simple regard mais tout avait changé maintenant, et cela bien avant la mort de Leah. Tout avait commencé à partir en vrille le jour où il avait quitté la Confrérie. Il était conscient de ses erreurs mais il savait au fond qu'il avait pris la bonne décision. Même si, parfois, il pensait que s'il était resté à la Confrérie, sa soeur serait encore en vie... Il secoua la tête afin de retourner dans le présent. Ce n'était vraiment pas le moment de céder à ses vieux démons. Ses bras se resserrèrent autour de lui, mais pas à cause d'Isaak cette fois mais à cause de lui, de ses pensées qui le faisaient souffrir. Son regard plongea dans celui de son vis-à-vis qui prit la parole. « Tu crois vraiment que je souhaite qu’elle soit mêlée à tout ça ? Elle l’est déjà Ash. Elle l’est même sans le vouloir parce que ces animaux ont décidé de nous exterminer. » Sa voix autrefois calme se fit plus agressive. Sa haine pour les homo sapiens n'avaient pas changée. Bien au contraire, elle avait l'air d'avoir grandi depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vraiment parlé. Le professeur soupira, déçu de voir que son ami ne changerait pas d'avis. Oui, Blake était une mutante et était forcément mêlée à cette guerre inutile mais ce n'était pas pour autant qu'elle devait se retrouver à la Confrérie. La X-Mansion était un endroit de paix et non de guerre contrairement à l'organisation qu'il avait autrefois côtoyée. Il ne voulait pas que Blake se retrouve embarquer dans cette idéologie violente. Mais... aurait-il le choix si la jeune femme décidait de suivre cette voie ? Que ferait-il ? Même s'il essayait de ne pas y penser, Ash savait déjà qu'il la suivrait. Peu importe les conséquences mais il était hors de question qu'il la laisse seule face à cette guerre. Il ne ferait pas deux fois la même erreur. Il ne la laisserait seule comme sa mère... « Je ne veux que la protéger. Qu’elle soit en sécurité. Et je pense qu’elle le serait bien plus en partant avec moi. » Bien sûr, qu'il la voulait en sécurité, tout comme Ash. Mais Isaak était-il naïf au point de croire qu'elle pouvait l'être au sien de la Confrérie ?

L'homme soupira bruyamment avant de baisser légèrement la tête. Le professeur but une gorgée, observant son ex-ami qui évitait son regard il en était conscient. « Je lui laisserai le choix entre rester ici ou partir avec moi. Et je ne tenterai pas de l’influencer. Tu as ma parole. » Il hocha la tête dans sa direction et, il ne savait pas pourquoi, mais le professeur le crut. Peut-être pensait-il au fond de lui que son ancien ami n'était pas perdu à jamais ? Espérait-il pouvoir encore être ami avec lui ? Il ne savait pas... Au fond de lui, Ash était complètement perdu face à Isaak car il ne savait pas comment réagir parfois. « Je sais à quel point tu tiens à elle. » Cette phrase fit sursauter le brun, comme si son vis-à-vis l'avait frappé. Il ne pensait pas qu'il l'avouerait un jour face à lui. Il pensait que le confrériste resterait sur ses positions, hurlant à tout va qu'il ne faisait ça que pour lui et pour le faire souffrir. Peut-être était-il un peu trop gamin parfois... Sûrement même. Le mince sourire - même triste - qui étira les lèvres d'Isaak fit sursauter le coeur d'Ash. Ce dernier ne se souvenait même plus de la dernière fois qu'il l'avait vu sourire - un vrai sourire, pas de ceux qu'il offrait de manière ironique. « Mais si elle choisit de rejoindre la Confrérie, tu devras t’y plier. » Le ton sérieux de son ancien ami le ramena sur Terre. Serait-il capable de laisser Blake faire ce choix ? Oui, assurément. Il respectait toujours ses décisions. Il essaierait sûrement de la faire changer d'avis mais il savait très bien qu'elle était plus têtue qu'une mule quand elle prenait une décision - merci Leah pour ça ! « Tout comme je m’y plierai si elle choisit de rester avec toi. Comme tu l’as dit, elle est assez grande pour prendre sa décision. » Bien sûr qu'elle était assez grande ! Mais elle était parfois si naïve... Ash avait conscience qu'elle pourrait suivre son père juste pour le plaisir de le découvrir, d'en apprendre plus sur lui et surtout pour ne pas le décevoir. Retrouver l'un de ses parents n'est pas rien quand on a toujours vécu sans eux... Il savait la jeune femme intelligente, bien plus que la plupart des gens de son âge mais elle était parfois trop naïve et n'avait pas conscience du monde extérieur et de sa cruauté.

Son vis-à-vis termina sa tasse d'une traite avant de reprendre la parole. « Tu as peur qu’elle soit en danger et je le comprends. Mais moi, je pense qu’elle l’est en restant ici. Tu sais aussi bien que moi de quoi ils sont capables. Que ce soit les Watchers ou le gouvernement. Combien de temps est ce qu’il vous reste avant qu’ils ne trouvent cet endroit ? Tu sais que vous n’êtes pas en sécurité ici. » Il savait qu'il y avait un risque. Ash n'était pas comme le professeur X. Il ne pensait pas que le gouvernement ou les Watchers n'oseraient pas s'en prendre à cet endroit. Il était conscient des risques mais il était aussi conscient du fait qu'il pourrait protéger Blake. Il se savait assez égoïste pour la protéger elle et uniquement elle. Ce n'était pas une pensée digne d'un professeur mais, franchement ? Il s'en fichait totalement. La famille passait avant tout. Blake passait avant tout. Sa gorge se serra à l'idée qu'il puisse arriver quelque chose à la jeune femme. Serait-il là le jour où ça arriverait ? Arriverait-il à la sauver contrairement à sa mère ? Une boule se créa dans sa gorge et il sentit ses yeux le brûler. Non. Il ne voulait pas pleurer, pas face à Isaak. Il voulait rester fort. Montrer des faiblesses, c'était perdre et il refusait de laisser ne serait-ce qu'une ouverture à Isaak dans ses défenses. Il inspira profondément afin de reprendre son calme. Il pouvait le faire. Pour se donner une contenance, il but une gorgée de café. « S’il te plaît Ash. Tu as toujours ta place à la Confrérie. » Son cœur manqua un battement. Sa famille avait toujours fait partie de la Confrérie depuis qu'elle avait été créée. Il le savait. Mais il n'y avait plus sa place, plus depuis longtemps - surtout pas depuis la mort de sa sœur. Il eut un petit rire amère alors que les larmes, traîtresses revenaient. « Tu te trompes, Isaak. » Il plongea son regard dans celui de son ancien ami, retenant à grande peine les larmes qui menaçaient de sortir. « Je n'ai plus ma place à la Confrérie depuis longtemps. Personne ne veut de moi là-bas et la seule raison qui aurait pu me faire revenir est Leah mais elle n'est plus là. » Sa voix se cassa à la fin de sa phrase et il se racla la gorge alors qu'il se retournait afin de tourner le dos à Isaak. Il prit appuie sur le comptoir devant lui, posant sa tasse à côté, et inspira longuement plusieurs fois. Il devait se reprendre. Quand arrêterait-il de pleurer en pensant à sa sœur ? Sûrement jamais. Il attrapa sa tasse et se retourna vers le confrériste. Il le regarda quelques secondes. Pourquoi était-il si faible face à lui ? Il avait réussi à être fort ces dernières années grâce à sa colère contre lui suite à la mort de Leah mais ce n'était plus le cas maintenant, il s'en rendait compte. Blake avait changé les choses. Il était redevenu comme avant. La jeune femme avait réussi à combler ce vide que la mort de sa sœur avait installé en lui. Bien sûr, Leah était irremplaçable mais, parfois, il n'y pensait pas pendant plusieurs jours grâce à la jeune femme. « Je respecterais le choix de Blake. Elle est assez grande pour faire ses propres choix, tu as raison, mais ce n'est pas pour autant que je ne lui parlerais pas. Si elle vient me demander mon avis, je lui dirais, qu'il te plaise ou non. » Si c'était elle qui le demandait ce n'était pas sa faute, n'est-ce pas ? Il savait que la jeune femme respecterait son avis mais elle ferait ses propres choix et, au fond, bordel ce que ça le faisait chier. Il aimerait qu'elle soit encore une enfant et qu'il ait juste besoin de la prendre dans ses bras pour la protéger de tout. Tout était bien plus simple quand elle était plus jeune. Il avait juste à effrayer les monstres  qui se trouvaient dans son placard. Mais, aujourd'hui, les monstres étaient bien réels... Ils étaient fait de chair et de sang et Ash avait conscience qu'il ne pouvait plus cacher la vérité à la jeune femme.

Il finit son café d'une traite et prit une grande inspiration. Il décroisa les bras et les laissa pendre le long de son corps, comme lasse. « Je ne suis pas comme Xavier. Je ne suis pas assez naïf pour croire que le gouvernement nous laissera tranquillement prospérer à la X-Mansion. » Il observa le fond de sa tasse vide, concentré. « Mais je ne partage pas non plus ton idéologie. Je pense qu'on peut arriver à s'en sortir sans déclencher une troisième guerre mondiale. Les choses ne sont pas tout blanc ou tout noir, Isaak, et je te sais assez intelligent pour le reconnaître. Bordel, tu es sûrement plus intelligent que moi ! » Il eut un rire bref en plongeant son regard dans celui de son ancien ami. « J'ai choisi cette vie car je pensais pouvoir enfin vivre en paix loin de la Confrérie et surtout de ses idéaux extrêmes. Je ne reproche rien à l'organisation, n’interprète pas mes paroles, mais je pense que les X-Mens et vous pourriez trouver un équilibre. Il suffirait de savoir prendre le meilleur de chacun, non ? » Il pencha la tête sur le côté. Il sentait déjà les rouages de son esprit stratégique se mettre en marche. Il savait déjà comment il organiserait les choses, ce qu'il garderait des idéaux du professeur X et ceux de la Confrérie. Son regard se posa à nouveau sur sa tasse, concentré. « Si vous saviez combiner vos efforts au lieu de vous battre les uns contre les autres, les choses seraient différentes. » Il disait tout ça comme s'il ne faisait pas partie de la X-Mansion. Il aimait cet endroit. Il s'y sentait bien et il avait trouvé un but dans le fait d'être professeur mais, malgré tout, il ne s'y était jamais senti réellement à sa place, tout comme à la Confrérie. Peut-être n'arriverait-il jamais à trouver l'endroit où il devait vraiment être. La seule fois où il s'était vraiment senti bien étaient les rares fois où ils s'enfuyaient, Isaak et lui, dans la ville afin d'échapper au cours de la Confrérie afin de contrôler leurs pouvoirs respectifs. Quand ils revenaient, ils se faisaient engueulés comme jamais mais ça valait le coup au final. Sans qu'il s'en rende compte, le mur qu'il avait mis autour de son esprit s'abaissa aux souvenirs de ces moments heureux, laissant l'opportunité au confrériste de voir ses pensées. Il se racla la gorge et protégea à nouveau son esprit, rougissant légèrement de s'être ainsi laissé aller. Il se racla la gorge et entoura sa tasse de ses mains, jouant avec. « Enfin... » Il observa les alentours, presque timide avant de serrer la mâchoire. Blake avait toujours été un sensible entre eux, bien que beaucoup moins que Leah mais ce n'était pas le moment de remettre sa mort sur le tapis. « Blake est une adulte maintenant... Je sais que le fait que je revienne à la Confrérie la convaincrait de venir avec toi mais... » Il avala difficilement sa salive avant de reprendre d'une voix sûre. « Mais je ne veux pas que Blake choisisse cette voie à cause de moi. Elle doit choisir en toute connaissance de cause. Tu devrais lui dire les méthodes de ton organisation. Tu ne dois pas lui mentir.  » Il plongea son regard dans celui du confrériste, sérieux. « Elle mérite de connaître la vérité, Isaak, et surtout savoir dans quoi elle s'engage. Si tu ne lui dis pas tout, je le ferais, tu en es conscient n'est-ce pas ? » Il reposa la tasse vide à côté de lui sur le comptoir. « Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit : je ne lui dirais pas des horreurs, je ne lui parlerais pas de la mort de Leah, mais je lui montrerais simplement les faits, sois-en sûr. Elle doit être consciente des risques qu'elle encourt. » De ses mains, il s'appuya sur le comptoir derrière lui et sauta, s'asseyant dessus, tandis que ses jambes commençaient à se balancer. « Et si, elle décide de vous rejoindre, en toute conscience des choses, alors je la suivrais et j'ose espérer qu'à ce moment-là, ton offre tiendra toujours. » Il plongea ses yeux dans celui de son vis-à-vis. Il était sérieux. Il ne laissera pas Blake partir seule à la Confrérie. Il en était hors de question.

Revenir en haut Aller en bas


Prisoners + trapped & forgotten
avatar
MESSAGES : 237
it's a revolution, i suppose
Prisoners + trapped & forgotten
Voir le profil de l'utilisateur http://age-of-heroes.forumactif.org/t2468-isaak-peace-was-never-
After all these years
Ash & Isaak
« Tu te trompes, Isaak. » Ash plongea son regard dans le sien et il le soutint sans sourciller. « Je n'ai plus ma place à la Confrérie depuis longtemps. Personne ne veut de moi là-bas et la seule raison qui aurait pu me faire revenir est Leah mais elle n'est plus là. » Le télépathe baissa les yeux à l’évocation de sa femme et il déglutit avec difficulté. Il n’y avait bien qu’avec Ash qu’il ne s’emportait pas dès qu’on évoquait Leah. Sans doute parce qu’elle était sa sœur. Il serait entré dans une rage folle si n’importe qui d’autre avec osé prononcer son nom mais pas avec son ami.

« Je respecterais le choix de Blake. Elle est assez grande pour faire ses propres choix, tu as raison, mais ce n'est pas pour autant que je ne lui parlerais pas. Si elle vient me demander mon avis, je lui dirais, qu'il te plaise ou non. » La voix du professeur lui fit relever la tête dans sa direction. Bien sûr qu’il le laisserait parler avec sa fille. Il avait toujours été là pour elle et Isaak ne se permettrait jamais de se mettre entre lui et Blake. Même si ça pouvait impliquer qu’il la fasse changer d’avis.

Ash vida sa tasse d’une traite et prit une grande inspiration avant de décroiser les bras, semblant perdre la posture défensive qu’il avait prise un peu plus tôt. « Je ne suis pas comme Xavier. Je ne suis pas assez naïf pour croire que le gouvernement nous laissera tranquillement prospérer à la X-Mansion. » Le Lehnsherr ne put réprimer un bref rire nasal. Xavier devait bien être le seul à penser encore ça. « Mais je ne partage pas non plus ton idéologie. Je pense qu'on peut arriver à s'en sortir sans déclencher une troisième guerre mondiale. Les choses ne sont pas tout blanc ou tout noir, Isaak, et je te sais assez intelligent pour le reconnaître. Bordel, tu es sûrement plus intelligent que moi ! » Le bref rire de son ami lui provoqua un pincement au cœur. C’était la première fois depuis bien longtemps qu’il lui faisait un compliment. Même s’il sonnait presque comme un reproche. « J'ai choisi cette vie car je pensais pouvoir enfin vivre en paix loin de la Confrérie et surtout de ses idéaux extrêmes. Je ne reproche rien à l'organisation, n’interprète pas mes paroles, mais je pense que les X-Mens et vous pourriez trouver un équilibre. Il suffirait de savoir prendre le meilleur de chacun, non ? » Isaak haussa les épaules. « Je ne demande que ça Ash. Mais tu sais aussi bien que moi que c’est loin d’être aussi simple. » « Si vous saviez combiner vos efforts au lieu de vous battre les uns contre les autres, les choses seraient différentes. » Comme s’il l’ignorait. Il savait déjà tout ça. Il savait qu’ils devaient s’unir s’ils voulaient avoir une chance de s’en sortir mais il savait aussi que ça n’arriverait jamais. Leurs idéaux étaient bien trop différents pour qu’ils puissent s’entendre un jour. Il n’était même pas sûr qu’une attaque contre l’institut suffirait à les faire changer d’avis. Logan semblait prêt à les aider et une attaque le conforterait sans doute dans cette position mais Xavier… Ce type était un idéaliste, il l’avait toujours été. Ce genre d’événement n’y changerait absolument rien.

La barrière mentale d’Ash disparue brusquement et le télépathe ne put s’empêcher de voir les souvenirs de son ami lui venir. Il se revit, avec lui quand ils faisaient le mur pour s’entraîner ensemble quand ils étaient enfants. Ce souvenir tira un bref grognement au Lehnsherr qui se passa sa main sur ses yeux pour y effacer les larmes qu’il sentait monter. Ces souvenirs étaient tellement lointain, tellement enfouis qu’il les avait oublié. A croire qu’il ne se souvenait plus que des moments les plus horribles de sa vie.
La barrière du professeur réapparu aussi rapidement qu’elle s’était effondrée et il profita pour reprendre ses esprits.

« Enfin... » La voix d’Ash le ramena définitivement à la réalité, le faisant relever les yeux dans sa direction. « Blake est une adulte maintenant... Je sais que le fait que je revienne à la Confrérie la convaincrait de venir avec toi mais... » Alors il n’avait pas entièrement exclu l’idée de revenir parmi eux ? « Mais je ne veux pas que Blake choisisse cette voie à cause de moi. Elle doit choisir en toute connaissance de cause. Tu devrais lui dire les méthodes de ton organisation. Tu ne dois pas lui mentir. » Son regard se fit plus sérieux alors qu’il reprenait. « Elle mérite de connaître la vérité, Isaak, et surtout savoir dans quoi elle s'engage. Si tu ne lui dis pas tout, je le ferais, tu en es conscient n'est-ce pas ? » Le télépathe laissa un bref rire, purement ironique lui échapper. Parce qu’il pensait vraiment qu’il pourrait mentir à sa fille ? Il n’avait fait que ça, lui mentir pendant des années pour la protéger. Maintenant qu’il pouvait enfin l’avoir à ses côtés il serait honnête avec elle. « Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit : je ne lui dirais pas des horreurs, je ne lui parlerais pas de la mort de Leah, mais je lui montrerais simplement les faits, sois-en sûr. Elle doit être consciente des risques qu'elle encourt. » Il se hissa sur le comptoir derrière lui pour s’asseoir dessus alors qu’Isaak gardait sa position, sans le quitter des yeux. « Et si, elle décide de vous rejoindre, en toute conscience des choses, alors je la suivrais et j'ose espérer qu'à ce moment-là, ton offre tiendra toujours. » Le Lehnsherr soutint son regard, l’air le plus sérieux du monde et hocha faiblement la tête.
Il expira bruyamment par le nez tout en se massant les paupières et se recula légèrement sur sa chaise pour prendre une position plus confortable. « Mon offre tiendra toujours et tu le sais. Même si certains parmi nous te considèrent comme un traître, je te considère toujours comme mon ami Ash. Et je ne laisserai personne s’opposer à ton retour. » Pas même son père. Ash avait toujours été là pour lui avant la mort de Leah et il s’était occupé de Blake pendant toutes ces années, sans même essayer de la monter contre lui malgré leurs différents.
Il y aurait toujours une place pour lui à ses côtés.

« Je ne forcerai Blake à rien, elle sera libre de faire son choix. Et je lui dirai la vérité sur moi. Sur la Confrérie. » Il soupira pendant un instant avant de reprendre. « Je lui ai menti toute sa vie, pour la protéger. Il est hors de question que je lui mente encore. Elle saura tout. Tu as ma parole. » L’idée que sa fille puisse le rejeter à cause des horreurs qu’il avait pu faire ou de ses idéaux lui faisait peur, vraiment, mais il ne voulait plus lui mentir. Elle avait le droit de savoir. De tout savoir.

Un flot de pensées parvint à Isaak qui fronça un bref instant les sourcils et il observa rapidement l’extérieur de la baie vitrée pour voir un bus se garer devant la bâtisse. « On dirait que tes protégés sont de retour. » Il fit léviter sa tasse jusqu’à l’évier non loin et se releva lentement de sa chaise pour ensuite poser son regard sur Ash. « Je ne lui en parlerai pas aujourd’hui. » Il n’était pas encore prêt à le faire mais il avait voulu en parler avec son ami pour avoir son avis sur la question. Et il l’avait conforté dans son choix. « J’ai juste besoin de la voir un peu. » Il commença à se diriger vers la porte de la cuisine, les mains enfoncés dans les poches. « Je te dirai quand je serai prêt à tout lui raconter. » Il hocha une dernière fois la tête vers le professeur pour le saluer. « Merci de m’avoir accordé un peu de ton temps Ash. » Il s’éloigna tranquillement pour se rendre dans le hall et attendre que sa fille n’apparaissent dans son champ de vision.
Blake entra finalement dans le hall, faisant sourire le télépathe qui lui fit un petit signe de la main alors qu’elle s’avançait dans sa direction.

Cette conversation avec Ash avait vraiment été étrange. Il s’était attendu à se prendre la tête avec lui, à devenir violent comme il pouvait l’être avec son père ou Tadeusz mais il avait gardé son calme.
Il n’y avait qu’avec lui qu’il parvenait à se contenir comme ça.
Il envoya un simple. « Merci. » Par télépathie au professeur et se rapprocha de sa fille, son sourire s’étirant un peu plus.

_________________

If I told you what I was
Would you turn your back on me ?
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

Ashaak ♦ After All These Years

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER (demande de partenariat)
» Few years ago...
» 30 years, still young
» 30 YEARS STILL YOUNG
» 30 YEARS STILL YOUNG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps terminés-