Partagez | .
 

 (#2) LOUISASTIAN // let me fool you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

let me fool you
sevastian lévine et louisa hensley


Louisa a toujours beaucoup aimé les festivals. C’est quelque chose qui est de notoriété commune, puisqu’elle apparaît toujours dans les tabloïds pour ce type d’événements, et que certains paparazzis ne viennent d’ailleurs que pour elle. On lui a même rapporté que l’un d’entre eux écume tous les festivals des États-Unis à sa recherche, chaque année, même quand elle n’a pas annoncé qu’elle allait y assister, en espérant avoir le cliché de l’année. Il doit être souvent déçu. Cette fois, elle a rendu officiel le fait qu’elle allait au Mars Festival, notamment parce que beaucoup d’artistes peu connus et très talentueux s’y produisent, et qu’elle est toujours ravie de leur donner un coup de main en assistant à leurs spectacles ou en chantant les louanges de leurs albums devant la presse. Elle sait très bien que, si sa vie n’avait pas été celle qu’elle est aujourd’hui, elle aurait sûrement été comme eux. Le genre de fille à jouer de la basse dans un garage, entre deux compétitions de skate. Normalement, elle serait allée avec son petit ami officiel, Loukas, mais il a été retenu à Los Angeles, pour la sortie de son nouvel album. Ils ne vont pas se voir avant un petit moment, puisqu’il va être de passage sur tous les plateaux possibles et imaginables pendant les deux prochains mois. Ils se sont cependant promis qu’ils iraient à l’avant-première des Animaux Fantastiques ensemble.
Cette fois, Louisa a décidé d’inviter quelqu’un qu’elle a rencontré par hasard, lors de sa dernière convention pour Young Justice. Ce n’est pas trop son genre, de faire des choses comme ça, mais elle a eu un véritable coup de foudre amical pour Sevastian, quand ils se sont rencontrés, la semaine dernière. Un peu comme avec Jared. Ça la surprend, d’avoir eu un vrai coup de cœur pour ces deux mecs-là, elle qui n’a jamais vraiment été une femme à hommes, en amitié comme en amour. Mais New-York semble tout changer en elle, et même si c’est un peu flippant parfois, ça la rend heureuse. Après tant d’années à être enfermée dans des cases, elle se sent un peu plus libre, et ça lui fait vraiment du bien, de se sentir plus elle-même, au fond.
Elle arrive au Mars Festival avec Blue, son petit frère. Ils y vont toujours ensemble, tous les deux, tous les ans. Comme une tradition. Ils restent rarement ensemble tout au long de l’événement, mais c’est quelque chose qu’ils partagent systématiquement. Bien sûr, dès qu’ils approchent les lieux, ils se font remarquer, et les paparazzis se jettent sur eux comme des lions sur de la viande bien fraîche. Ils jouent tous les deux le jeu, sourient, elle accepte de donner les marques des vêtements qu’elle porte aujourd’hui, notamment son sac, qu’elle a accepté de porter pour sponsoriser une marque locale. Ils font vérifier leurs billets, et font le tour des scènes en duo. Ils sont arrivés depuis un peu plus d’une heure quand Blue décide de partir de son côté. Louisa le retient par le bras, prend le visage de la sœur autoritaire pour lui rappeler qu’elle aimerait qu’il ne passe pas son temps à consommer des substances illicites, cette fois, et il balaie sa remarque avec son sourire habituel, mi-amusé, mi-blasé. Elle envoie ensuite un sms à Sevastian, pour lui dire où elle est, puisqu’ils ont décidé de se rejoindre sur les coups de midi. En l’attendant, elle fait quelques photos avec des fans, signe une bonne centaine d’autographes (son poignet lui dit clairement qu’il ne va pas falloir que ça dure les trois jours de festival).
Il n’arrive pas en retard, et ça lui fait plaisir. Ça lui donne une bonne excuse de se défaire de quelques fans un peu trop collants. Bien sûr, derrière elle, plusieurs gamines ricanent en voyant le beau gosse avancer. Louisa aurait dû s’en douter. Il est clairement beau gosse.  Elle a déjà prévu de bien préciser que Sevastian est son ami, mais elle sait bien que les tabloïds vont s’emparer de l’histoire, et elle s’est promis de leur coller un procès si les choses allaient trop loin. « Just in time ! » fait l’actrice, souriante, en s’approchant de Sevastian pour lui donner une étreinte amicale. « That’s a really nice outfit. » ajoute-t-elle en jetant un coup d’œil à comment il s’est habillé. Elle adore la mode masculine – un paradoxe finalement, quand on la connaît bien. « I am really glad you agreed to come. » Elle pose sa main sur son épaule. « So… Hungry ? Because I am. And the food here… » Elle embrasse le bout de ses doigts manucurés (pour son photoshoot de la veille) comme dans les clichés des chefs italiens. « You’ll die of happiness. »
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 234
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://age-of-heroes.forumactif.org/t2470-sevastian-straight-to-
LET ME FOOL YOU
louisa hensley & sevastian lévine
Sevastian coupa le moteur de sa voiture et s’enfonça dans le siège en soupirant bruyamment. Il ferma ses yeux, reposant sa tête sur l’appui-tête et se concentra sur ce qu’il avait à faire.
Il devait retrouver Louisa dans ce festival mais vu le temps qui avait passé depuis la dernière fois qu’ils s’étaient vu, il fallait qu’il se reconcentre, qu’il rentre à nouveau dans la peau de son personnage. Leur rencontre s’était extrêmement bien passée, il avait réussi son approche et avait à présent le numéro de la jeune femme. Il n’avait pas espéré s’en sortir aussi bien et s’était attendu à devoir voir plusieurs fois l’actrice avant d’atteindre cette étape mais il l’avait obtenu dès leur rencontre. C’était une excellente chose, mais c’était pour ça qu’il fallait qu’il rentre complètement dans son rôle. Tout c’était parfaitement déroulé et il ne fallait pas qu’il risque de compromettre sa mission parce qu’il n’était pas assez concentré.

La douleur dans sa poitrine se réveilla subitement, lui faisant lâcher un grognement et il attrapa le flacon d’antidouleur dans sa boite à gant avant d’en prendre un. Ça c’était un des risques. Sa blessure suite à ses retrouvailles avec Barnes pouvait le gêner. Il allait devoir faire en sorte de contrôler la douleur s’il ne voulait pas prendre de risque. S’il la laissait prendre le dessus, Louisa s’en rendrait compte et commencerait à lui poser des questions. Et il la savait assez intelligente pour ne pas avaler une histoire de chute ou d’accident banal.
Il allait devoir faire très attention.

Son portable vibra dans sa poche, le ramenant à la réalité et il le sortit pour lire le message qu’il venait de recevoir.
Bien. Louisa l’attendait près de la scène B.
Il ne répondit pas et prit une grande inspiration avant de sortir du véhicule et de se mettre en route vers leur point de rendez-vous.

Il déambula tranquillement entre les différentes scènes, s’arrêtant de temps à autre pour écouter un peu les groupes qui y jouaient et rejoignit rapidement la jeune femme, occupée avec une foule de fans.
Il resta légèrement en retrait, observant la scène et fit une petit signe de la main à l’actrice quand elle se tourna dans sa direction avant de s’avancer lentement vers elle pour lui laisser le temps de s’excuser auprès de l’attroupement.

Il y était. La deuxième partie de la mission que Reyhan lui avait confié démarrait maintenant.
Il ferma les yeux un bref instant pour se concentrer et les rouvrit quand Louisa se retrouva à sa hauteur avant de lui offrir un sourire amical. « Just in time ! » Sev se raidit pendant une fraction de seconde quand elle lui fit une étreinte amicale, ne s’attendant pas à un tel débordement d’affection mais parvint à se reprendre assez rapidement et à répondre à son geste.
« That’s a really nice outfit. » Le brun prit un air surpris et secoua doucement la tête tout en désignant sa tenue d’un vague geste de la main. « What, that ? No, that’s nothing. » Ce qui était vrai en plus. Il n’avait fait que prendre une des tenues que Theodor lui avait fait faire. Il était loin d’être à l’aise dans un tel accoutrement mais il faisait avec. Parce que c’était dans son rôle.

« I am really glad you agreed to come. » Elle posa sa main sur son épaule, accentuant légèrement le malaise du brun qui parvint à ne rien montrer et il agrandit légèrement son sourire. « And I’m really glad you invited me. »

« So… Hungry ? Because I am. And the food here… » Il la regarda embrasser le bout de ses doigts avec un air amusé. « You’ll die of happiness. » Il inclina légèrement la tête et lâcha un bref éclat de rire. « Woaw. You seem pretty confident about that but... I trust you. » Il invita la jeune femme à ouvrir la marche d’une courbette -particulièrement ridicule- tout en lâchant un « After you miss Hensley. » D’une voix amusée et laissa la jeune femme ouvrir la marche.

Ce n’était peut être que la deuxième fois qu’ils se voyaient, mais il allait devoir accélérer un peu les choses. Il savait que ce n’était pas ce qu’il devait faire, qu’il devait prendre son temps, mais il voulait tellement aider Reyhan qu’il ne pouvait pas s’empêcher de vouloir aller plus vite. Il voulait que sa partenaire soit fière de lui.

« Again, I want to thank you for this invitation. That’s... That’s awesome I... I don’t know what to say. » Il n’aimait vraiment pas faire ça mais il fallait qu’il joue son rôle de parfait petit fanboy. « Sorry. I can’t help myself. » Il afficha une moue désolée avant de reprendre. « And I hope I won’t bring you any trouble with the journalists. I mean...I know you have a boyfriend but I... I saw how your fans were looking at me and I... » Il secoua doucement la tête. « Sorry. I must sound paranoid. » Il lança un sourire à la jeune femme avant de hocher la tête, essayant de se persuader lui-même. « I know. Let’s just enjoy the festival. »

Il suivit l’actrice jusqu’à l’endroit où se concentraient tous les stands de nourriture et tourna son regard vers la jeune femme en lui lançant un regard amusé. « It’s up to you now. Show me which food will kill me. »

_________________

Breathe, keep breathing
I can't do this alone


Dernière édition par Sevastian Lévine le Mar 14 Mar - 2:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité

let me fool you
sevastian lévine et louisa hensley


« Woaw. You seem pretty confident about that but... I trust you. » Elle acquiesce, particulièrement sûre d’elle. « You have to. » Elle vient ici depuis des années, elle sait très bien ce qu’il en est. Elle connaît les meilleurs stands, et un certain nombre des chefs qui vendent sur le festival la connaissent, pas seulement parce qu’elle est célèbre mais bel et bien parce que tous les ans, elle leur fait l’honneur de déguster leurs merveilles. « After you miss Hensley. » fait Sevastian, en l’invitant à ouvrir la marche, ce qu’elle ne se prive pas de faire, en véritable guide. C’est rare, que ce soit elle la guide, alors elle compte bien en profiter.
« Again, I want to thank you for this invitation. That’s... That’s awesome I... I don’t know what to say. » Louisa lève les yeux au ciel en l’entraînant du côté de l’une des scènes, où l’un de ses groupes préférés va jouer d’une minute à l’autre. « Sorry. I can’t help myself. » Elle le rassure d’un regard. Elle n’aime pas trop ça, mais elle pardonne Sevastian, parce qu’il a l’air tout gêné. « And I hope I won’t bring you any trouble with the journalists. I mean...I know you have a boyfriend but I... I saw how your fans were looking at me and I... » Elle s’arrête. « Sorry. I must sound paranoid. I know. Let’s just enjoy the festival. » Elle sourit, mais ne reprend pas sa marche pour autant. Elle peut comprendre tout à fait pourquoi Sevastian est inquiet, et ne lui en veut pas du tout d’émettre de telles réserves. « Don’t worry. I know how to deal with that stuff. » le rassure-t-elle. « It’s not the first time, you know. Journalists lie, and we lie to them as well. That’s how it works. » Elle hausse les épaules, et se rend compte à quel point elle a évolué sur la question des journalistes. Quelques années auparavant, elle en aurait fait une maladie, de ce que les journalistes auraient inventé, mais maintenant… « If you’re ok with it, I will post a photo of us on Instagram later today, and write clearly that you’re my friend, that should prevent us from any of the trouble you’re afraid of. » explique-t-elle. Bien sûr, il y aura toujours un journaliste ou deux pour inventer d’autres bêtises. Mais le bon côté des réseaux sociaux, c’est que toutes les célébrités peuvent choisir de s’exprimer elles-même sur leur vie, sans passer par ces déchets que sont les tabloïds. Si elle précise la nature de sa relation avec Sev en annonçant qu’elle a passé une super journée avec ses amis au festival, ils seront peu nombreux à aller contre cette déclaration. Surtout qu’elle a prévu de passer du temps avec Loukas dans les prochains jours, et ça tuerait dans l’oeuf les rumeurs.
Ils reprennent leur route et finissent par arriver au fameux rassemblement des stands de nourriture. « It’s up to you now. Show me which food will kill me. » lance Sevastian, visiblement un peu perdu au milieu de toutes ces odeurs et de ces couleurs. Louisa lâche un petit rire, et pointe du doigt l’un des stands, qui vend du poisson grillé. « If you want to die, definitely go to this one. I tried it once, never did it again. » Elle fait une petite grimace. « Ok, let’s start with New-York’s best hot-dogs. » dit-elle joyeusement en se dirigeant, presque en gambadant, vers un stand aux couleurs rouges. L’homme derrière le petit comptoir la reconnaît immédiatement et lui fait un signe de la main. Louisa se met au bout de la petite queue qui est déjà formée devant la cabane montée pour le festival, et garde un oeil sur la scène, un peu plus loin, où le groupe qu’elle veut voir n’a toujours pas commencé à jouer. Ils attendent dix petites minutes avant que ce soit leur tour, et Jack leur prépare deux beaux hot-dogs avec des barquettes de frites qui débordent presque. Louisa arrive, in extremis, à leur chopper des places sur l’une des tables en bois qui restent. La musique commence, du côté de la scène, et Louisa pousse un petit cri satisfait. « You don’t know how happy I am to get my head out of my work and to be here. » dit-elle, heureuse. Elle enfourne une frite sans le moindre glamour. « So, how are you ? What have you done in the last few days ? How’s your father’s company ? » demande-t-elle, véritablement curieuse. « Oh! And is there a band or an artist you particularly want to see today ? » Oui, parce qu’avant tout, ils sont là pour la musique et l’ambiance géniale de ce festival.
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 234
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://age-of-heroes.forumactif.org/t2470-sevastian-straight-to-
LET ME FOOL YOU
louisa hensley & sevastian lévine
Il avait répondu par l’affirmative quand Louisa lui avait proposé de prendre une photo avec lui et de la poster sur Instagram en précisant qu’ils étaient amis. Il n’avait aucune raison de refuser cette proposition. Il avait beau être agent d’HYDRA, rien ne l’empêchait d’avoir une vie à lui, ses supérieurs ne lui en tiendraient pas rigueur. Et s’il voulait se rapprocher encore plus de la jeune femme et la mettre dans sa poche, ça passait par ce genre d’actions. Et puis ça prouverait à Reyhan que sa mission avançait bien. Elle n’aimerait probablement pas de le voir aux côtés de sa jumelle comme ça, mais ça lui montrerait bien qu’il se rapprochait de leur objectif.

« If you want to die, definitely go to this one. I tried it once, never did it again. » Il fronça les sourcils en observant le stand qu’elle lui pointait du doigt et ne put réprimer un petit rire face à la grimace de la jeune femme. « Ok, let’s start with New-York’s best hot-dogs. » Il lâcha un. « Okay ! » Sur un ton enthousiaste et suivi Louisa jusqu’au stand, les mains enfoncées dans ses poches, laissant son regard balayer les alentours, s’arrêtant de temps à autre sur un autre stand ou une scène où s’affairaient les techniciens pour préparer les concerts à venir.
Voyant que la file jusqu’au stand étaient plutôt longue, il se pencha à l’oreille de Louisa, soufflant un. « I’ll get some drinks. » D’une voix assez forte pour qu’elle puisse l’entendre malgré les bruits alentours et se dirigea jusqu’à un stand de boissons non loin. Il commanda un thé glacé pour Louisa -il avait remarqué qu’elle semblait aimer cette boisson pendant qu’il faisait ses recherches sur elle- et un soda pour lui.

Il rejoignit finalement Louisa à une table encore libre et s’installa face à elle, la remerciant d’un signe de tête et d’un sourire quand elle fit glisser son hot-dog vers lui.
« You don’t know how happy I am to get my head out of my work and to be here. » Il la regard engloutir une de ses frites avec un regard amusé. « So, how are you ? What have you done in the last few days ? How’s your father’s company ? » Le visage de Sev prit un air surprit, ne s’attendant pas du tout à ce qu’elle lui pose ce genre de questions. « Oh! And is there a band or an artist you particularly want to see today ? » Il prit une gorgée de son verre, faisant mine de réfléchir.
« Well… I’m fine. Thanks. » Si on oubliait la blessure par balle qu’il avait toujours. « Hem. I haven’t done anything special. » Encore une fois, si on oubliait qu’il s’était battu avec le Winter Soldier et avait manqué de mourir. « My life is pretty boring you know. I mean, of course my father runs a company and everyone think it’s a big thing but… I don’t make any big decision, I just watch and learn. It feels a bit like being in highschool again. » Il ponctua sa phrase par un sourire amusé. « And for the band… Honestly I didn’t take a look at the planning of this festival so… » Il hocha faiblement les épaules. « I guess I’ll just follow you. Just, don’t make me watch any RnB band. Please. » Un léger rire lui échappa avant qu'il ne mange l'une de ses frites.

Il s’installa plus confortablement sur sa chaise en grimaçant faiblement en sentant sa douleur se réveiller légèrement à cause de sa position et pressa un instant sa main sur sa plaie. Une fois mieux installé, il prit finalement une bouchée de son hot-dog, priant pour qu’il ne soit pas trop fort à cause de la moutarde ou de la sauce que le chef aurait pu mettre dessus. Il avait tellement de mauvais souvenirs de la fois où Theodor avait tenté de leur servir un plat épicé… Et ça ne servirait sûrement pas sa mission de manquer de s’étouffer face à Louisa.

Il avala sa bouchée et retint un soupir de soulagement quand elle passa sans encombres avant de reposer son regard sur sa cible. « And how about you ? Are you still promoting your tv show ? Or did you start shooting some scenes for a new one ? » Il se fichait complètement de ce genre d’informations mais ça faisait parti de ses objectifs de s’intéresser à elle et à ce qu’elle faisait. D’une part parce que ça le rapprocherait de la jeune femme mais également parce que ça pourrait toujours lui être utile. Il préférerait lui poser des questions sur son petit-ami, le fameux Loukas- mais il ne se sentait pas encore assez proche d’elle pour lui demander ce genre de choses.
Ça viendrait avec le temps.

_________________

Breathe, keep breathing
I can't do this alone


Dernière édition par Sevastian Lévine le Mar 14 Mar - 2:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
LET ME FOOL YOU
louisa hensley & sevastian lévine
« Well… I’m fine. Thanks. Hem. I haven’t done anything special. » Louisa enchaîne les frites en ignorant complètement les photographes, un peu plus loin, qui ne rate pas une miette de son attitude de gloutonne. Elle a toujours défendu le naturel, Louisa, en ne se maquillant pas à chaque fois qu’elle sort, en mangeant une bonne barquette de frites là où ses collègues actrices prennent une salade… Ce n’est pas maintenant que ça va changer. Elle a toujours voulu envoyer un message positif, sur le fait qu’on n’a pas besoin d’être aussi parfaite que ce que la société voudrait qu’on soit. Ironique, quand on sait qu’elle est par contre trop flippée à l’idée de révéler son homosexualité. « My life is pretty boring you know. I mean, of course my father runs a company and everyone thinks it’s a big thing but… I don’t make any big decision, I just watch and learn. It feels a bit like being in highschool again. » Louisa sourit. Elle aimerait compatir, mais elle n’a jamais été au lycée. Elle n’a fait que des cours à domicile, ou sur le set de The Winter’s Tale avec les autres acteurs… « And for the band… Honestly I didn’t take a look at the planning of this festival so… » Louisa lui fait les gros yeux, mais son sourire trahit le fait qu’elle ne lui en veut pas vraiment. Elle sait qu’il est venu plus pour passer du temps avec elle que pour le festival, alors elle ne lui en tient pa rigueur. « I guess I’ll just follow you. Just, don’t make me watch any RnB band. Please. » Elle engloutit une nouvelle frite et lâche, amusée : « I promise. » Bon, elle aime bien le r’n’b… Mais ce n’est pas ce qu’elle préfère, donc ce n’est pas vraiment un sacrifice qu’elle fait pour Sevastian.
Ils prennent un peu le temps de manger, Louisa laisse son regard traîner du côté de la scène et du groupe qui joue, pas très loin. « And how about you ? Are you still promoting your tv show ? Or did you start shooting some scenes for a new one ? » Louisa fait non de la tête, et attend d’avoir fini sa bouchée pour répondre. « We are on the last days of shooting for the second season. They renewed the show so fast! Do you believe it? The show has only aired eight episodes out of twelve for the first season, and we have already finished shooting the second one! Crazy! » Elle sait que c’est particulièrement rapide, même si elle vient de l’industrie du cinéma et connaît celle de la télévision depuis quelques mois seulement. « I still receive new projects, but I kind of want to focus on the show for now. You know, it gives me time, when we’re not shooting, to spend time with my family or to travel… I don’t want to be shooting all the time. I don’t need to. » Autant psychologiquement que financièrement. Elle va très bien de ces deux côtés.
« And I refuse to believe that your life is that boring. » dit-elle en le fixant. Elle est sûre qu’il y a plein d’éléments fascinants dans sa vie, mais qu’il ne les voit peut-être plus, qu’il ne les remarque plus. Elle le toise, les yeux légèrement plissés, comme pour trouver le truc qui le fera s’ouvrir un peu plus à elle. Elle décide d’y aller franc jeu, et de poser une question assez personnelle. Après tout, ça fait de nombreuses semaines qu’ils se connaissent, et ils ont beaucoup échangé. C’est presque étrange que la question ne soit pas encore arrivée sur le tapis. « You haven’t told me… Do you have someone in your life ? A girlfriend ? A boyfriend ? » Elle tente les deux, parce que… Pourquoi pas ? « I’m pretty sure a guy as handsome as you must have a waiting list for all the people who have a crush on him. » le taquine-t-elle. Elle est sincère! Même si elle ne s’intéresse pas aux hommes, elle peut reconnaître qu’il est sacrément beau gosse! Pas étonnant que les tabloïds soient en train de les mitrailler!
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 234
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://age-of-heroes.forumactif.org/t2470-sevastian-straight-to-
LET ME FOOL YOU
louisa hensley & sevastian lévine
Pourquoi est ce qu’il avait besoin de suivre toutes ses étapes ? Il savait pourquoi, parce qu’il devait se rapprocher assez de Louisa pour pouvoir la détruire mais écouter toutes ses histoires sur son magnifique métier d’actrice commençait à l’user. Il en avait assez d’entendre ça, de l’entendre se plaindre de sa parfaite petite vie. De quel droit est ce qu’elle osait se plaindre ? Elle n’avait pas la moindre idée de ce que Reyhan et lui avaient enduré pendant qu’elle était élevée par une famille aimante. Même s’il lui racontait ce qu’ils avaient vécu, il doutait qu’elle comprendrait ou même le croirait.  

« We are on the last days of shooting for the second season. They renewed the show so fast! Do you believe it? The show has only aired eight episodes out of twelve for the first season, and we have already finished shooting the second one! Crazy! » Il souffla un. « Wow ! » Et afficha une moue impressionnée pour appuyer ses propos. Effectivement, c’était fou. Fou à quel point il pouvait se ficher de ces histoires. Mais il fallait qu’il l’endure. Pour Reyhan.

« I still receive new projects, but I kind of want to focus on the show for now. You know, it gives me time, when we’re not shooting, to spend time with my family or to travel… I don’t want to be shooting all the time. I don’t need to. » Il hocha la tête mais garda le silence, ne sachant quoi répondre. « And I refuse to believe that your life is that boring. » Il soutint son regard quand elle le fixa et leva légèrement ses mains devant lui en lâchant un petit rire. « Trust me. It is boring. All I do is shaking hands and smile at people I don’t even know. » Il fronça les sourcils, faisant mine de réfléchir. « And I just realised. It is a bit like your job actually. » Il lâcha un petit rire en réalisant que ça pourrait être vexant pour elle et reprit rapidement d’une petite voix. « Sorry. I didn’t mean that. »

Il nota son regard inquisiteur et se recula légèrement sur sa chaise avec un petit sourire en coin. Qu’est ce qu’elle avait à le fixer comme ça ? Est ce qu’elle essayait de le sonder pour voir s’il disait vrai ?
Il attrapa son verre pour en boire une gorgée juste avant qu’elle ne reprenne la parole. « You haven’t told me… Do you have someone in your life ? A girlfriend ? A boyfriend ? » Sevastian manqua de s’étouffer avec sa gorgée et toussa pendant quelques secondes avant de retrouver son calme. Alors ça, il devait bien admettre qu’il ne s’était pas attendu à cette question. Mais si elle lui demandait ça comme ça, c’était qu’elle devait être un peu intéressée non ? « I’m pretty sure a guy as handsome as you must have a waiting list for all the people who have a crush on him. » Il laissa passer quelques secondes, le temps de réfléchir à la meilleure réponse, faisant mine de ne pas encore s’être remit de sa gorgée de travers pour en paraître louche. « Well… Nope ! Thank you for the compliment but… » Il écarta légèrement les bras et haussa les épaules tout en prenant une expression désolée. « Still single. I know, it’s a shame. But like I said last time, I don’t have many friends and I don’t like to party or go out so. I guess it’s normal if I don’t have anyone ? » Il se redressa sur sa chaise pour croiser ses bras sur la table et lança un regard amusé à la jeune femme. « But why would you ask me that ? I mean, don’t you have a boyfriend ? » Il sourit de plus belle, montrant bien qu’il plaisantait. « I’m pretty sure that’s not an innocent question to ask to someone you just met right ? » Il lâcha un petit rire avant de reprendre. « Sorry. I’m just messing with you. But if you have a friend who’s looking for a boyfriend, let me know. » Ce n’était pas du tout ce qu’il voulait mais il se sentait obligé de jouer ce petit jeu.

Il but une nouvelle gorgée de son verre, laissant son regard balayer rapidement les alentours et l’arrêta sur la scène non loin pendant un instant avant de reporter son attention sur Louisa. « And I just remember. I’ve been invited at a party with my father in... » Il fit encore mine de réfléchir. « Three weeks ? And I’d like to invite you. You can come with your boyfriend if you want. » Il fallait qu’il la mette en confiance avant de se lancer pleinement. Il prit une expression implorante, accompagné par le regard de cocker qu’il lui avait déjà fait lors de leur rencontre. « Please ? I really don’t want to be alone with all those businessmen. » Il fallait qu’elle dise oui. Ce serait le moment et l’endroit parfait pour se rapprocher un peu plus d’elle. Même si elle venait avec son fameux Loukas il trouverait bien un moyen de l’éloigner de lui le temps de passer à l’étape supérieure.

_________________

Breathe, keep breathing
I can't do this alone
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
LET ME FOOL YOU
louisa hensley & sevastian lévine
La question semble le surprendre, et Louisa s’amuse de le voir s’étouffer avec sa boisson. Elle n’attendait certainement pas une réaction pareille! « Well… Nope ! Thank you for the compliment but… » Elle hausse les sourcils. « Still single. I know, it’s a shame. But like I said last time, I don’t have many friends and I don’t like to party or go out so. I guess it’s normal if I don’t have anyone ? » Elle hausse les épaules. Il est vrai que ça ne doit pas faciliter les choses, le fait de ne pas beaucoup sortir. Mais elle est quand même surprise que Sevastian soit seul. Elle est à peu près sûre que toutes les cougars de New-York se sont arrêtées sur ses boucles brunes lors de ses repas d’affaires avec son père. Elle y mettrait sa main au feu. Peut-être qu’il est trop modeste ou timide pour le reconnaître… Elle trouve ça attendrissant. « But why would you ask me that ? I mean, don’t you have a boyfriend ? » Elle hausse les sourcils. « I’m pretty sure that’s not an innocent question to ask to someone you just met right ? » un éclair d’hésitation passe sur le visage de Louisa. Elle se doute bien qu’il dit ça pour rire, mais… Pendant quelques secondes, elle se demande si c’est du lard ou du cochon, et le regarde avec un air un peu puzzled même si elle essaie de masquer son inconfort. S’il est sérieux… Bordel, elle ne s’attendait même pas à ce qu’il puisse mal interpréter cette question. Elle est tellement claire sur sa sexualité dans sa tête qu’elle agit comme si ça paraissait évident pour les autres qu’elle ne pouvait être qu’amie avec les hommes - en dehors de Loukas, son petit ami. Ce ne serait pas la première fois qu’un membre de la gente masculine se méprend sur ses intentions, mais vraiment, ça la rendrait très triste que ça brise quelque chose entre elle et Sevastian. Parce qu’elle l’apprécie vraiment, et qu’elle serait vraiment triste que leur amitié se finisse à cause d’une bêtise pareille…
« Sorry. I’m just messing with you. But if you have a friend who’s looking for a boyfriend, let me know. » Le soulagement la frappe comme une vague de plusieurs mètres de haut. Pffiou! Elle l’a échappé belle! Elle lâche un rire, qui laisse s’échapper tout le stress qui l’a envahie pendant des secondes qui lui ont paru être des éternités. Ils regardent un peu autour d’eux, et Sevastian finit par ajouter : « And I just remember. I’ve been invited at a party with my father in… Three weeks ? And I’d like to invite you. You can come with your boyfriend if you want. » Elle est encore plus soulagée quand il évoque Loukas. La pression retombe totalement. « Please ? I really don’t want to be alone with all those businessmen. » Elle sourit, amusée. « I would be delighted to go! And to meet your father! I would really like to see what he’s like. » fait-elle, pleine de curiosité. « I have to check my planner, I’ll let you know. I think we are in Europe that week to meet fans and for a few interviews, but I may be wrong… I hope I’m wrong! » Non pas qu’elle n’ait pas envie de passer du temps en Europe avec l’équipe (avec Hélène surtout), et de rencontrer ses fans… Elle adore ça ! Mais l’idée de plonger dans la vie de Sevastian l’enthousiasme aussi beaucoup. « You know what, even if I can’t go, you won’t be alone. I think I have the perfect girl for you. » Elle pose ses coudes sur la table et se rapproche un peu de Sevastian pour lui parler de la personne en question. « I have this friend - she’s an actress too - she’s awesome. She’s looking for someone smart and cute, not from the industry. You fit into each of these categories. You totally have to meet her, you guys would be a perfect match! Ok. This is my next mission : organizing a date between you two. »
Revenir en haut Aller en bas


HYDRA + cut off one head...
avatar
MESSAGES : 234
it's a revolution, i suppose
HYDRA + cut off one head...
Voir le profil de l'utilisateur http://age-of-heroes.forumactif.org/t2470-sevastian-straight-to-
LET ME FOOL YOU
louisa hensley & sevastian lévine
Il avait bien remarqué l’air hésitant, voir même stressé de Louisa quand il avait mentionné le fait qu’elle lui avait posé une question sur sa possible vie de couple mais avait préféré ne pas relancer ce sujet. Il ne fallait pas qu’il la mette mal à l’aise, ça ne jouerait pas du tout en sa faveur. Non, il fallait qu’il continue à jouer au gentil ami en attendant d’avoir une ouverture pour passer à l’étape supérieure.
Et il était persuadé que cette étape pourrait être franchi lors de cette fameuse soirée à laquelle il venait de l’inviter.

Elle sourit, amusée et il lui sourit faiblement en retour, quittant son air implorant. « I would be delighted to go! And to meet your father! I would really like to see what he’s like. » Ça par contre ça pourrait poser un gros problème. Theodor n’était pas au courant de toute cette histoire avec Louisa et s’il la voyait à cette soirée, il aurait beaucoup de mal à lui expliquer pourquoi elle ressemblait comme deux gouttes d’eau à Reyhan.
Il était désolé pour Louisa mais ce n’était pas ce soir là qu’elle rencontrerait son père. Il trouverait bien quelque chose pour les tenir éloignés l’un de l’autre. « I have to check my planner, I’ll let you know. I think we are in Europe that week to meet fans and for a few interviews, but I may be wrong… I hope I’m wrong! » Il hocha faiblement la tête, son sourire s’élargissant. « And I hope too ! Just… Keep me in touch. » Il espérait qu’elle puisse venir. Dans le cas contraire il ne voyait pas vraiment ce qu’il pourrait faire. Il pouvait toujours partir en Europe lui aussi et prétexter que c’était pour son travail mais ça paraîtrait bien trop gros.

« You know what, even if I can’t go, you won’t be alone. I think I have the perfect girl for you. » Il haussa un sourcil, perplexe alors qu’elle posait ses coudes sur la table pour se rapprocher un peu plus de lui.« Really ? » « I have this friend - she’s an actress too - she’s awesome. She’s looking for someone smart and cute, not from the industry. You fit into each of these categories. You totally have to meet her, you guys would be a perfect match! Ok. This is my next mission : organizing a date between you two. » Il aurait peut être mieux fait de se taire à propos de ses éventuelles amies à la recherche de quelqu’un. Il était obligé de faire semblant de s’y intéresser pour ne pas paraître suspect à présent. Il n’avait vraiment pas été malin sur ce coup là...

« Well… » Il se passa plusieurs fois sa main dans les cheveux, prenant un air gêné. « I’d like to meet her, yeah. » Il lui sourit faiblement avant de reprendre. « Ehm. Thank you. I just hope it won’t bring you any trouble with her if I screw up. » Il ponctua sa phrase par un petit rire, montrant bien qu’il plaisantait, même si c’était exactement ce qu’il comptait faire. Il ne fallait pas qu’il risque de perdre ses chances avec Louisa en sortant avec l’une de ses amies. Il allait devoir faire en sorte que ça ne se passe pas du tout comme prévu et qu’elle n’ait aucune envie de le revoir.
C’était plus jouable.

Des cris de joie en provenance de la foule massée devant la scène non loin le tirèrent de ses pensées. Il releva la tête dans leur direction et désigna l’attroupement d’un signe de tête à Louisa. « I guess it’s time ? » Il se leva d’un bond et fit le tour de la table pour offrir son bras à Louisa alors qu’elle se levait. « Miss Hensley ? » Il accompagna son geste d’un sourire charmeur. « Should we go ? »
Ça s’annonçait parfait.

_________________

Breathe, keep breathing
I can't do this alone
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

(#2) LOUISASTIAN // let me fool you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» fool them [PV]
» Every whisper of every waking hour, I'm choosing my confessions, trying to keep an eye on you, like a hurt, lost and blinded fool. ₪ 22 mars, 18h22
» see her come down through the clouds, I feel like a fool ✈ 16 MAI, 18H21, SASHA.
» [Ultra Ouvert, ramenez vos potes!!!] Un matin...
» played the fool (sydney)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps terminés-