Partagez | .
 

 ZACHAXINE + everyone ends up alone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


x-resistance + never back down!
avatar
MESSAGES : 416
it's a revolution, i suppose
x-resistance + never back down!
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3062-shane-zombie-girl
everyone ends up alone
Where were you when everything was falling apart? All my days, spent by the telephone that never rang and all I needed was a call that never came from the corner of First and Amistad. Lost and insecure, you found me, you found me.

On l’a laissé dans la salle d’attente pour faire de plus amples examens à sa grand-mère. On a essayé de la rassurer du mieux qu’on pouvait et un pauvre interne a osé lui balancer une phrase qui voulait limite dire qu’il était temps pour sa grand-mère de s’en aller si c’était le cas. Elle a passé l’âge. Maxine a gravé son visage dans sa mémoire histoire de le retrouver et de lui casser la gueule. À la place, elle lui a répondu un acide fuck you plein de haine avant qu’il s’en aille de lui-même sous le regard noir du médecin. Le médecin. Ce grand imbécile ayant la cinquantaine bien sonnée qui croit que son sourire est rassurant alors qu’il ne l’est pas. Il lui explique la situation et les résultats des premiers examens. Elle sait qu’il utilise des mots compliqués pour l’embrouiller, elle croise ses bras sur la poitrine et le coupe dans son élan. Elle sent la colère monter. « Je fais des études en médecine. Arrêtez de vous foutre de ma gueule, je comprends ce que vous êtes en train de me dire. » Le médecin s’arrête et referme la bouche. Il la toise un instant, elle le sent nerveux. Elle comprend qu’il a envie de l’envoyer bouler, mais qu’il ne peut pas. Sa pitié lui donne la gerbe. « Vous donnez pas la peine d’être aimable. J’ai pas spécialement envie de votre pitié. Quand est-ce que je peux la voir ? » Il pince ses lèvres. Il est devenu laid en revêtant ce masque de colère. Le ton de Maxine est lassé, ses yeux n’expriment plus rien. Elle se sent vidée de toute énergie, de toute vie. Elle lorgne l’horloge par-dessus l’épaule du toubib et dirige son regard vers la porte. Toujours pas de Zach. Ses poings se serrent.

Par la suite, les flics arrivent et viennent lui parler. Maxine répond machinalement aux questions et tilte méchamment quand on commence à lui demander son emploi du temps. « Qu’est-ce que ça veut dire ça ? » « C’est la procédure. » « La procédure ? Vous vous foutez de ma gueule ou quoi ? Vous me soupçonnez d’avoir foutu ma grand-mère dans cet état. Putain. » « Nous comprenons votre chagrin miss, mais n’allez pas plus loin dans vos propos. » Elle se mord la langue pour éviter de sortir le gros go fuck yourself qui lui brûle les lèvres. Elle continue d’expliquer ce qu’il s’est passé, grave aussi le visage du flic dans sa mémoire. Elle ne sait pas pourquoi. Elle ne peut pas tabasser un flic, ni un jeune interne simplement parce qu’ils lui ont mal parlé, mais ça lui permettra de se défouler quand elle s’entraînerait avec Sarah. Ils finissent par partir pour laisser la jeune fille seule de nouveau. Elle soupire et se réinstalle sur un siège de la salle d’attente. On lui a donné l’autorisation de voir sa grand-mère, mais elle attend Zach. Elle veut qu’il soit là. Maxine n’a pas envie d’éclater sa colère dans la chambre où Rose se repose est dans le coma. Elle ne sait pas si elle pourra se tenir.

Une heure et demie après que Rose ait intégré l’hôpital, les portes s’ouvrent enfin sur son petit-fils, Zachariah Gordon. Les poings de Maxine se serrent de nouveau quand elle se lève en trombe pour l’accueillir. Elle ne lui fait pas de câlin et ne lui dit même pas bonjour. Elle l’attaque directement. « Laisse-moi deviner, un monde fou sur la route ? » Elle est passive-agressive. C’est l’excuse que Zach sort tout le temps lorsque Rose et elle l’attendent pour manger, mais pour une fois, Maxine n’a pas envie de rire. « Elle a été agressée chez elle. Y a des traces de brûlures sur le sol et sur son bras. Elle est – dans le coma. » Elle ne sent plus la peine l’écraser, ni les larmes lui brûler les yeux. Elle ne sent et ne ressent plus rien du tout. Elle se sent vide et n’arrive pas à regarder son frère dans les yeux. Elle ne peut pas. Elle sait que ce n’est que passager et que ça va changer dès l’instant où ils iront la rejoindre. « Le médecin a dit que son état était stable, mais qu’ils savaient pas si elle se réveillerait. Discours qu’ils disent pour chaque famille qui ont quelqu’un dans le coma. Bref. Les flics sont venus pour que je leur raconte ce qu’il s’est passé. » Elle entraîne Zach dans les couloirs pour arriver à la porte de leur grand-mère. Sur le pas, elle hésite. Elle n’est pas prête. Elle ne veut pas la voir comme ça. Elle se tourne vers Zach, toujours avec ce regard dur. « Vas-y. » Elle fait un pas sur le côté. Elle ne peut pas. Elle n’y arrivera pas. Elle baisse légèrement la tête pour cacher les larmes qui envahissent ses yeux. Elle voudrait ne plus rien ressentir à l’heure actuelle. La situation est bien trop difficile à vivre.

_________________


i will save you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
everyone ends up alone
Where were you when everything was falling apart? All my days, spent by the telephone that never rang and all I needed was a call that never came from the corner of First and Amistad. Lost and insecure, you found me, you found me.

Les agents du SHIELD avaient fini par lui rendre son téléphone. Il avait eu plusieurs messages de sa sœur et quand il les a entendus... Il pouvait sentir des frissons de peur le parcourir. Cela faisait maintenant plusieurs jours qu'on les retenait prisonniers, Riley et lui, pour faire diverses tests sur leurs capacités et notamment les siennes qui étaient apparues après un « rapprochement physique » avec la jeune femme : le contrôle des radiations. Bordel... Il s'était toujours vu comme un gars normal et était assez fier de cet état de fait. Mais là... Il ne pouvait plus revenir en arrière. Comment allait réagir sa chère Maxine quand elle allait apprendre qu'il était devenu un mutant ? Il ne préférait pas y penser... Mais il savait qu'il devait lui annoncer. Il n'aimait pas cacher des choses à sa sœur. Elle était au courant de tout : le SHIELD, Ava, ses missions... etc. Peu importe ce qu'il se passait dans sa vie : Rose et Maxine étaient toujours au courant. Toujours.

Il lui avait fallu au moins une heure pour les convaincre de le laisser sortir pour aller à l'hôpital. Bien sûr, le fait qu'il les menace d'exploser de colère avait joué : après tout, il ne contrôlait pas encore son pouvoir qui réagissait à ses émotions fortes et, pour le coup, il en avait à revendre. Il devait retrouver sa famille et le plus vite possible. Ses retards répétés passaient avant car ce n'était pas grave : de simple repas. Mais là, maintenant, la personne qui l'avait élevé avait été gravement blessée et il ne savait pas dans quel état il allait la retrouver. Il ne prit même pas la peine de parler à Riley, ça pourrait largement attendre mais sa grand-mère, non. Il courra comme jamais il ne l'avait fait. Il atteignit sa voiture et démarra en trombe, profitant de ses laissez-passer du SHIELD pour arriver le plus vite possible. Une fois sur le parking, il appuya sa tête sur le volant, prenant le temps de se calmer et surtout de calmer ce pouvoir dont il ne connaissait pas encore les conséquences totales. Il ne pouvait pas débarquer à l'hôpital en dégageant des ondes radioactives sûrement mortelles. Il se concentra et commença à sentir les picotements qui parcouraient sa peau se calmer. Il soupira de soulagement et se dirigea d'un pas pressé vers l'entrée du bâtiment. Faîtes qu'il ne soit pas arrivé trop tard...

Une infirmière lui indiqua vaguement la direction à suivre et il arriva en face de Maxine, essoufflé. Mais ce n'était pas sa soeur qu'il avait en face de lui, non, c'était son alter-ego : Mad Max. Il allait passer un sale quart et il ne pouvait même pas la blâmer pour ça. Il avait toujours été en retard aux évènements importants à cause de son boulot et aujourd'hui ne faisait pas grande différence. Elle se leva d'un coup et ne prit pas la peine de lui faire un câlin ou même de lui dire bonjour. Mais ce n'était pas important, ce qui l'était c'était Rose, leur grand-mère. « Laisse-moi deviner, un monde fou sur la route ? » Aoutch. Le ton de Maxine était mordant, agressif. Elle lui ressortit l'excuse qu'il utilisait tout le temps quand il était en retard au repas de famille mais c'était légitime. Que pouvait-il répliquer à ça ?... « Elle a été agressée chez elle. Y a des traces de brûlures sur le sol et sur son bras. Elle est – dans le coma. » Le coeur de Zachariah cognait contre sa poitrine. Non. Non, non, non, non... Il ne pouvait pas perdre sa grand-mère, pas après la mort de leur grand-père. Ils ne pouvaient pas la perdre.

Zach essaya tant bien que mal de créer un contact visuel avec sa sœur mais elle l'évitait avec l'obstination qui la caractérisait tant. Le cœur de l'homme se serra. Ils ne devaient pas s'éloigner. Ils devaient rester souder durant cette épreuve. Ils le devaient... « Le médecin a dit que son état était stable, mais qu’ils savaient pas si elle se réveillerait. Discours qu’ils disent pour chaque famille qui ont quelqu’un dans le coma. Bref. Les flics sont venus pour que je leur raconte ce qu’il s’est passé. » Maxine avait dû affronter ça toute seule. Car il n'avait pas été là. Encore une fois. Il avait pris ce boulot pour subvenir aux besoins de sa famille mais maintenant qu'il voyait le résultat, il n'était même plus sûr d'avoir fait les bons choix. Il sentit ses mains trembler alors que sa peau commença à le picoter. Non, il devait contrôler se maudit pouvoir. Il n'avait pas le temps pour ça. Il devait rester complètement opérationnel pour être là pour les personnes qu'il aimait.

Maxine commença à marcher d'un pas vif et Zachariah la suivit sans rechigner - en avait-il seulement le droit ? Une fois en face d'une porte que le jeune homme devina comme étant celle de leur grand-mère, la jeune femme hésita avant de se tourner - toujours avec ce regard dur qui agrandit un peu plus le sentiment de culpabilité de l'agent - avant de reprendre la parole. « Vas-y. » Il tourna son regard vers elle et la vit, la tête baissée. Zach savait ce qu'elle ressentait. Il la connaissait mieux que personne mais il eut un instant d'hésitation quand il voulut aller vers elle. Allait-elle le rejeter ? Prenant son courage à deux mains, il se dirigea vers la jeune femme et l'entraîna dans un câlin. Peu importe si elle lui en voulait ou non, il n'allait pas laisser seule. Il n'allait pas la laisser partir. Il avait été beaucoup trop absent de sa vie : il devait réparer ses erreurs, il s'en rendait compte maintenant. Il passa ses bras autour de son cou et mit assez de force pour qu'elle ne puisse pas s'échapper. Il plongea son visage dans le creux de son épaule, sentant ses yeux le piquer lui aussi. « Je suis tellement désolé, Mad Max... » Il prit sa respiration. « J'aurais dû être là. J'ai manqué beaucoup trop de moments. En voulant prendre soin de vous, je me suis éloigné. Si j'avais été là, peut-être que... » Il ne put finir sa phrase alors qu'un sanglot passait la barrière de ses lèvres et qu'un nœud se formait dans son estomac. Il resserra son étreinte et respira l'odeur de sa petite sœur. Une odeur familière. L'odeur de la maison, de la famille.

Il prit une grand inspiration, calmant les larmes présentes dans ses yeux. Il s'éloigna d'un pas avant d'encadrer le visage de Maxine de ses mains, frottant ses joues de ses pouces. « Comme quand ils étaient enfants... » pensa-t-il amèrement. Il était nostalgique de cet époque où tout était bien plus simple. Son grand-père était encore en vie et sa sœur n'avait pas encore réalisé que leurs parents ne seraient jamais là pour eux. Il aurait voulu la protéger de tout à l'époque mais c'était impossible et il s'en rendait compte aujourd'hui. « Je sais que ce n'est peut-être pas évident aujourd'hui. Mais je serais toujours là pour toi, Maxine. » Il eut un sourire tendre à travers ses larmes. « Tu es ma lumière. » Il s'éloigna à nouveau d'un pas mais garda l'une de ses mains sur l'épaule gauche de la jeune femme. Il était temps pour the big reveal. « Maxine... » Il ne l'appelait jamais ainsi et même si son ton n'indiquait déjà pas la gravité de la situation, l'utilisation de son prénom complet le faisait. « Je suis désolé d'être en retard, » encore, se retint-il de dire, « Le SHIELD m'a retenu prisonnier depuis quelques jours. C'est compliqué mais... J'ai réussi à les convaincre » les menacer serait plus juste, « de me laisser sortir. Je... J'ai... » Il passa sa main droite dans ses cheveux, les ébourrifant un peu plus au passage. Bordel ! C'était si dur... « J'ai eu un accident, Max. Ça m'a... changé. » Il ne se sentait pas la force de dire les choses clairement. Il ne pouvait pas. Il n'avait jamais rien caché à sa petit sœur mais là... Là, tout ça pourrait tout changer entre eux et il ne savait pas s'il pourrait se relever si Maxine - sa Maxine chérie - le rejetait, même pour quelque chose qu'il n'avait jamais demandé.

Revenir en haut Aller en bas


x-resistance + never back down!
avatar
MESSAGES : 416
it's a revolution, i suppose
x-resistance + never back down!
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3062-shane-zombie-girl
everyone ends up alone
Where were you when everything was falling apart? All my days, spent by the telephone that never rang and all I needed was a call that never came from the corner of First and Amistad. Lost and insecure, you found me, you found me.

Maxine attend qu’il ouvre cette porte. Elle attend de capter les bips des machines qui maintiennent Rose Gordon en vie. Elle n’est pas prête. Pourtant, au lieu de ça, elle sent deux bras l’entourer et elle se retrouve coller au torse de son grand frère. Elle a envie d’éclater en sanglots. Elle sent ses jambes qui tremblent. Elle a envie de lui pardonner, de lui dire qu’elle comprend, mais qu’elle est fatiguée de l’attendre. Elle veut lui dire qu’elle voudrait qu’il soit là plus souvent, qu’il peut alléger ses heures parce qu’elle aussi travaille à côté des cours et lui promettre que lorsqu’elle deviendra vétérinaire, il pourra abandonner son job au SHIELD parce qu’elle pourra tout payer. Elle veut répondre à son câlin, mais au lieu de ça, elle reste les bras le long de son corps, sonnée. Elle ne dit rien non plus. Elle est incapable d’ouvrir la bouche à l’heure actuelle. Elle ne sait même pas ce qu’elle serait capable de dire. Zach resserre son étreinte et ça devient difficile de pas pleurer. Maxine prend sur elle comme jamais. Ses yeux lui font mal. Sa tête lui fait mal. Bordel. Elle a rien demandé. « Je suis tellement désolé, Mad Max... J'aurais dû être là. J'ai manqué beaucoup trop de moments. En voulant prendre soin de vous, je me suis éloigné. Si j'avais été là, peut-être que... » Elle est partagée entre enfin répondre à son câlin ou le repousser et lui hurler dessus. Elle est incapable de faire la part des choses. Il s’éloigne enfin et pose ses mains sur son visage. Elle est obligée de le regarder dans les yeux et elle ne sait pas ce qu’ils expriment à l’heure actuelle. S’ils sont toujours aussi vides. S’ils sont marqués par la tristesse et la colère. « Je sais que ce n'est peut-être pas évident aujourd'hui. Mais je serais toujours là pour toi, Maxine. » Elle a envie de rire. « Tu es ma lumière. Maxine... Je suis désolé d'être en retard. Le SHIELD m'a retenu prisonnier depuis quelques jours. C'est compliqué mais... J'ai réussi à les convaincre de me laisser sortir. Je... J'ai... J'ai eu un accident, Max. Ça m'a... changé. » Elle écarquille les yeux. Elle a occulté la deuxième partie de sa phrase. Zach a eu un accident. Zachariah. A. Eu. Un. Accident. Un accident. Dans un réflexe, elle le fait la lâcher. « Un accident ? » Sa voix n’est qu’un couinement. Elle secoue la tête et se racle la gorge. « Comment ça un accident ? Qu’est-ce qu’il s’est passé, Zach ? » Elle a envie de poser la question du qui aussi, mais ils sont dans un couloir et ils ne sont pas à l’abri d’une oreille indiscrète.

Maxine finit par ouvrir la porte de la chambre de leur grand-mère. Les bips l’assaillent et elle refuse de poser son regard sur le corps inanimé de Rose. Les machines la rendent déjà suffisamment dingue comme ça. Elle fait entrer Zach et referme derrière eux. « Accident à cause de qui ? Raconte-moi. » Le SHIELD. Son boulot. Il a tout détruit. Tout. Sa famille et maintenant Zach. Les superhéros et les organisations comme le SHIELD aident les gens hein ? Quelle connerie. Elle ne les supporte plus. Les Avengers. Les autres superhéros qui pensent qu’ils peuvent défendre la veuve et l’orphelin sans qu’il y ait des conséquences derrière. Elle repense aux attentats et un long frisson la parcoure. Elle a été dans les décombres, a senti la mort la frôler de près ce jour-là. Elle a vu les morts, les gens pleurer et les superhéros se confondre en excuses. Les vies volées en février ne peuvent pas témoigner, ils n’ont rien demandé. Maxine les déteste. Le SHIELD avec. Et l’organisation qui s’oppose au SHIELD. Ils sont tous égoïstes et prônent des valeurs morales qu’ils ne respectent pas eux-mêmes. Elle est fatiguée, lasse. On lui a arraché son frère, maintenant c’est sa grand-mère. Elle n’y arrive plus.

Puis le dernier morceau de phrase de Zach lui revient en mémoire. Ça m’a changé. Elle se recule, mais non, Zach est toujours Zach. Ce grand blond. Son grand-frère. Elle fronce les sourcils, elle ne comprend pas où il veut en venir alors elle attend ses explications avec un peu d’appréhension quand même. Ça m’a changé. Elle a peur de comprendre. Il lui a déjà expliqué qu’au contact de certains objets, des gens peuvent acquérir des capacités spéciales. Qu’avait-il fait ?

_________________


i will save you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
everyone ends up alone
Where were you when everything was falling apart? All my days, spent by the telephone that never rang and all I needed was a call that never came from the corner of First and Amistad. Lost and insecure, you found me, you found me.

Il voit les yeux de sa petite sœur s'écarquiller et il peut sentir son cœur s'accélérer. Il déteste la faire s'inquiéter ainsi mais ils ont toujours été honnête l'un envers l'autre et il se devait de l'être encore aujourd'hui. « Un accident ? » Sa voix n'est qu'un couinement avant qu'elle ne secoue la tête et ne se racle la gorge. « Comment ça un accident ? Qu’est-ce qu’il s’est passé, Zach ? » Il sent qu'elle a envie de poser plus de questions mais ils ne peuvent pas. Pas ici, pas alors que n'importe qui peuvent les entendre. Il voit les yeux de Maxine regarder à gauche et à droite. Il est clair qu'elle a eu le même cheminement de penser que lui. Mais Zach se tâte : peut-il tout lui dire ? Peut-il lui dire que c'est à cause de Riley qu'il n'est maintenant plus complètement humain ? Il a peur. Pour la première fois de sa vie, il a peur de sa sœur car il ne sait pas si elle sera capable de l'accepter : d'accepter ce qu'il est maintenant.

Maxine finit par ouvrir la porte de la chambre de leur grand-mère avant de l'entraîner avec elle à l'intérieur. Le regard de Zachariah est directement attiré par le corps de Rose. Elle est si pâle. Elle a presque l'air morte si on écoute pas les bips incessants des machines qui attestent qu'elle respire toujours. Encore... Juste, bats-toi encore Mima. Le bruit de la porte qui se referme d'un coup ramène son attention sur Max qui prend la parole. « Accident à cause de qui ? Raconte-moi. » Le jeune homme est mal à l'aise face à cette question. Il ne sait pas s'il est prêt à tout lui dire alors il concentre son attention sur les bips incessants. Il observe sa grand-mère quelques secondes avant de se rapprocher d'elle. Il rapproche la chaise de son lit et s'assoit dessus tout en attrapant la main de Rose. Doucement, son pouce caresse sa main avant de l'amener à sa bouche afin de l'embrasser. Il reste quelques instants comme ça, fermant les yeux et essayant de retrouver le parfum de lavande de sa grand-mère à travers l'odeur de désinfectant et de médicaments. Ce parfum a toujours eu le don de le calmer. « Ces moments avec Mima et Pipa me manquent, tu sais. » Sa voix est douce, nostalgique. « Je me souviens encore d'elle, de toi et de moi qui faisions des gâteaux alors que grand-père nous regardait en souriant car on passait plus notre temps à s'envoyer de la farine à la figure plutôt que dans le plat. » Un petit rire lui échappe alors qu'une larme coule le long de sa joue avant qu'il ne tourne son visage vers Maxine, lui lançant un sourire triste. « J'aurais voulu que le temps s'arrête à ce moment-là. Mima ne serait pas là et je n'aurais pas à t'expliquer ce qui s'est passé. »

Il tourne à nouveau son regard sur le visage de Rose, se concentrant dessus afin de ne pas craquer, afin d'avoir le courage de dire tout ce qu'il a à dire à sa sœur. « J'ai... J'ai couché avec Riley. » Maxine la connaît. Il lui en a déjà parlé pas mal de fois et sa soeur n'a pas mis longtemps avant de le taquiner sur ses sentiments naissant pour la jeune femme. « Seulement... » Il avale difficilement sa salive avant de resserrer sa prise sur la main de sa grand-mère. « Seulement, les gènes de Riley ont eu un effet sur les miens car, même si elle n'en avait pas conscience, elle "projette" des choses. » Il ne sait pas comment l'expliquer. Il n'est pas sûr d'avoir tout compris lui-même quand les scientifiques lui ont expliqué. Ils ont utilisé des mots trop compliqués, ne prenant même pas la peine de mieux lui expliquer malgré ses demandes. « J'ai... Je... » Bordel ! C'est tellement dur de le dire. Il tourne son visage d'un coup vers Maxine et plonge son regard grave vers le sien. « Maxine, je ne suis plus humain. » Sa gorge se serre alors qu'il embrasse une dernière fois la main de sa grand-mère avant de se relever pour se diriger vers sa soeur. Il s'approche d'elle et attrape l'une de ses mains avec une des siennes alors que l'autre se pose sur sa joue. « Petite soeur... » Il observe le visage de Max dans sa mémoire. Il n'est pas sûr qu'elle voudra un jour lui pardonner. « Je suis un mutant, Maxine. Mais rien n'a changé. Je t'aime, j'aime Mima, je suis toujours le même. » Sa voix se fait faible et presque suppliante alors qu'il reprend. « S'il te plaît... Dis quelque chose. Pourras-tu me pardonner ? Je n'ai jamais voulu tout ça, je te le jure ! » Une autre larme roule sur sa joue qu'il essuie d'un geste de la main qui se trouvait sur la joue de la jeune femme. Pourra-t-elle continuer à l'aimer ?

Revenir en haut Aller en bas


x-resistance + never back down!
avatar
MESSAGES : 416
it's a revolution, i suppose
x-resistance + never back down!
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3062-shane-zombie-girl
everyone ends up alone
Where were you when everything was falling apart? All my days, spent by the telephone that never rang and all I needed was a call that never came from the corner of First and Amistad. Lost and insecure, you found me, you found me.

Zachariah s’éloigne d’elle pour rejoindre leur grand-mère. Maxine n’a toujours pas posé son regard sur elle et elle ne le posera pas. Elle ne veut pas voir son bras bandé parce qu’elle sait ce qu’il y a en-dessous. Elle l’a vu. Elle n’a pas bougé et ne bougera pas et elle attend que Zach lui réponde. « Ces moments avec Mima et Pipa me manquent, tu sais. Je me souviens encore d'elle, de toi et de moi qui faisions des gâteaux alors que grand-père nous regardait en souriant car on passait plus notre temps à s'envoyer de la farine à la figure plutôt que dans le plat. » Ses poings se crispent. Son cœur se serre. Elle a envie de lui dire qu’Ethan n’est plus là et qu’il ne sera plus jamais là. Mais la même vieille douleur se réveille. Celle du déni. Celle qui prouve qu’elle n’a toujours pas fait son deuil malgré les années qui sont passées. Elle ravale la remarque acide et se contente de fixer le carrelage de la chambre de l’hôpital. « J'aurais voulu que le temps s'arrête à ce moment-là. Mima ne serait pas là et je n'aurais pas à t'expliquer ce qui s'est passé. » Elle redresse la tête. Il a ce sourire triste sur les lèvres qui veut dire qu’il est désolé et elle a envie de lui écraser son poing dans la figure. C’est pas maintenant qu’il faut qu’il soit désolé, pas quand c’est trop tard. Elle sent encore une fois les larmes monter aux yeux. Des larmes de rage. Elle ravale tout ça, c’est pas le moment de craquer. Il détourne le regard. « J'ai... J'ai couché avec Riley. » Elle hausse un sourcil, elle ne comprend pas en quoi c’est capital pour elle de savoir cette information. « Seulement... Seulement, les gènes de Riley ont eu un effet sur les miens car, même si elle n'en avait pas conscience, elle "projette" des choses. » « Oh… » Elle a pensé bêtement, au début, qu’il l’avait mise enceinte. Même si elle n’aime pas Riley et qu’elle lui préfère Ava, un petit bébé dans la famille aurait fait du bien. Mais ce n’est pas un monde normal dans lequel ils vivent. Forcément, il faut que ça foire quelque part. « J'ai... Je... Maxine, je ne suis plus humain. » Il a laissé Rose et s’est rapproché de Maxine de nouveau. Il prend une main dans la sienne pendant que l’autre se pose sur sa joue. « Petite soeur... Je suis un mutant, Maxine. Mais rien n'a changé. Je t'aime, j'aime Mima, je suis toujours le même. S'il te plaît... Dis quelque chose. Pourras-tu me pardonner ? Je n'ai jamais voulu tout ça, je te le jure ! » Elle ne comprend pas pourquoi il s’emballe, elle n’a jamais eu aucun grief contre les mutants. Elle trouve certains dangereux, c’est vrai, mais ils sont nés comme ça, ils ne peuvent pas enlever leur don.

« Techniquement non, t’es pas un mutant, t’as pas le gêne depuis la naissance. C’est l’autre qui t’a contaminé. » Elle ne sait pas pourquoi ça semble primordial pour elle de préciser ça. Elle ne peut pas non plus masquer le mépris qu’elle éprouve pour Riley. Les rares fois où elle l’a vue, elle n’a pas réussi à lui faire une bonne impression. Elle est plus habituée à Ava, faut dire. Elle secoue la tête. « Tu vas devenir aussi naze que les superhéros. » Fait-elle, moqueuse. Si la vanne est perceptible, elle ne donne pas l’impression de rire. Son sourire est toujours triste, ses yeux ne brillent pas. « Ton superpouvoir peut pas sauver, Mima ? » Si au moins, ça pouvait être utile. Elle espère qu’il lui réponde oui et que tout s’arrange maintenant. Elle maudit le SHIELD pour avoir transformé son grand-frère et elle maudit Riley pour avoir croisé la route de son aîné. Pour l’instant, elle met ça de côté. Ce n’est pas le plus important à ses yeux. Sa grand-mère est dans le coma et elle se retrouve seule comme jamais. Zachariah est devenu un… un quoi d’ailleurs ? Ils ont terme pour qualifier les personnes normales devenues quelque chose au contact d’un objet (être humain aussi apparemment) pouvant refiler des pouvoirs ? Ses pensées s’embrouillent et elle sent ses jambes trembler. Elle s’écarte de Zach et s’installe sur une des chaises disponibles dans la chambre. Elle se prend la tête entre les mains. « Ils t’ont retenu pour faire des tests, c’est ça ? T’es dangereux ? » Finit-elle par demander d’une petite voix. Elle sent les dernières heures peser sur ses épaules. Elle n’en peut plus.

_________________


i will save you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
everyone ends up alone
Where were you when everything was falling apart? All my days, spent by the telephone that never rang and all I needed was a call that never came from the corner of First and Amistad. Lost and insecure, you found me, you found me.

Zach attendit, nerveux, la sentence de sa petite sœur. Il savait qu'elle reprochait beaucoup aux superhéros des choses qui lui arrivent dans la vie - la destruction de sa voiture, de la ville, les blessures de Mima... etc. Mais comment l'en blâmer quand on voyait tous les malheurs qu'ils provoquaient ? Contre le nombre de vies sauvées par leurs actions, combien avaient péri ? Peut-être autant. Sûrement plus. Leurs superpouvoirs étaient une bénédiction tant qu'on ne se retrouvait pas sous les décombres des immeubles qu'ils avaient détruit. Il poussa un soupir, ne souhaitant pas se plonger dans les idées de sa sœur, bien qu'elles soient vraies. La voix de cette se fit entendre alors qu'il plongeait son regard dans le sien, cherchant des réponses. « Techniquement non, t’es pas un mutant, t’as pas le gêne depuis la naissance. » Il eut un petit rire face à la réaction de Maxine. Il n'y avait qu'elle pour s'attarder sur ce genre de petit détail. Mais son rire mourut dans sa gorge en même temps que son soulagement en entendant la suite de sa phrase. « C’est l’autre qui t’a contaminé. » Le mépris qui découla de l'exclamation de Maxine faisait plus mal que ne l'aurait penser Zach.  Il se savait attacher à la jeune femme blonde mais il ne pensait pas que ça irait au point que l'avis de sa famille sur elle compte. Mais il devait se rendre à l'évidence : il aimait la jeune femme autant qu'il avait aimé - aime . - Braiden, voir même plus. Alors entendre Maxine parler d'elle ainsi lui faisait mal. Il se sentit obligé d'enlever sa main de la joue de sa sœur comme si son contact l'avait brulé et il sentit tout de suite la culpabilité l'envahir. La brune avait toujours eu un caractère explosif, franc, d'où le surnom de "Mad Max" qu'il lui avait attribué quand elle était plus jeune, mais c'est la première fois qu'il ne supportait pas cet aspect de sa personnalité. Il se sentit énervé contre lui-même mais surtout contre Riley qui lui faisait subir cette situation. Sans elle, sans cette transformation qu'elle avait provoqué en lui, jamais il n'aurait eu cette conversation avec sa sœur, jamais il n'aurait ressenti ces sentiments négatifs à son égard mais surtout, jamais il n'aurait été en retard chez Mima qui serait peut-être en bonne santé à l'heure actuelle.

Il mena sa main droite à son visage, pinçant l'arrête de son nez en prévision du mal de crâne qui arrivait. Il n'avait pas l'habitude d'être en colère et encore moins contre les gens qu'il aimait donc, souvent, dès que ça arrivait, il se retrouvait avec une migraine carabinée. « Tu vas devenir aussi naze que les superhéros. » Maxine tenta de détendre l'atmosphère mais ça ne marcha pratiquement pas. Le ton de sa voix n'était pas vrai. Son sourire faux et ses yeux brillants n'aidaient pas non plus. Mais, malgré tout, Zach lui envoya un pauvre sourire, la remerciant d'essayer. Mais, lui non plus n'avait pas le coeur à l'humour. Les "bips, bips" incessant de la machine gardant leur grand-mère en vie n'aidaient pas dans le processus. « Ton superpouvoir peut pas sauver, Mima ? » Le jeune homme eut mal car il sentit l'espoir dans cette phrase. Il eut l'impression de retrouver sa petit soeur, si innocente de tout, qui lui demandait de ne pas laisser enterrer leur grand-père. Les larmes lui montèrent aux yeux face à cette question car le constat était là : malgré ses tout nouveaux pouvoirs, il ne pouvait rien pour lui-même, pour sa soeur mais surtout pour sa grand-mère. Ses pouvoirs étaient maudits et il s'en rendait encore plus compte maintenant qu'il se retrouvait inutile.

Zachariah vit sa soeur trembler et avant qu'il n'ait pu faire un geste vers elle, celle-ci s'écarta de lui et s'installa sur une des chaises présentes dans la chambre. Elle se prit la tête dans les mains et il sentit son coeur se serrer face à ce spectacle. Sa chère Maxine... Il avait voulu la protéger de tout mais il avait échoué. Il avait même l'impression de l'avoir précipité dans cet état avec son égoïsme. Il soupira et retint difficilement un reniflement pathétique. Il se contenta d'esssuyer la larme traîtresse qui avait coulé le long de sa joue et s'approcha à pas lent de Maxine. « Ils t’ont retenu pour faire des tests, c’est ça ? T’es dangereux ? »  La petite voix de la jeune femme s'éleva dans la pièce et, encore une fois, il n'eut plus la jeune femme devantlui mais la petite fille perdue qui pleurait en s'accrochant à son pantalon lors de l'enterrement. Il s'approcha d'elle et s'accroupit à sa hauteur. Il posa une de ses mains sur l'un de ses genoux tandis que l'autre se posait sur sa nuque, la massant doucement. « Je ne sais pas, Maxine. » Il aurait voulu la rassurer, lui dire que son pouvoir n'était que quelque chose de latent mais ce n'était pas le cas. Il avait un pouvoir dangereux qu'il connaissait à peine. Il n'avait même pas eu le temps de l'amadouer un tant soit peu alors dire s'il était dangereux ou non... Impossible. « Ils ont fait pleins de test et se sont rendus compte que je produisais maintenant de la radioactivité » Super. Belle entrée en matière, Zach. Il aurait pu présenter les choses de manières plus engageante mais ce serait mentir. Il se rattrapa néanmoins en reprenant la parole. « Mais rassure-toi, je ne suis pas contagieux contrairement à Riely. » Il eut envie de tout lui dire : la nature de son pouvoir, comment le SHIELD avait débarqué dans son appartement de force, ses sentiments pour Riley... Mais il se contenta d'une demi-vérité. Il ne pouvait parler de la jeune femme qu'il aimait, c'était bien trop tôt - surtout maintenant que Maxine savait que la blonde avait "contaminé" son frère. Il préféra garder le silence sur tout ça. « Je... » Il avala difficilement sa salive et passa sa langue sur ses lèvres sèches. « Je suis devenu radioactif, Maxine. » Il laissa passer un silence, permettant à sa soeur d'assimiler ses paroles. « Mais, ne t'inquiète pas, j'ai de la chance dans mon malheur car, en plus d'être radioactif, je contrôle la radioactivité. C'est inconscient, du moins pour l'instant. Ironique, n'est-ce pas ?  » Son ton était amère, dur alors que sur ses lèvres mourrait un sourire narquois. Il regrettait d'avoir été changé ainsi. Il ne voulait pas de cette mutation. Il n'en avait jamais voulu, d'ailleurs. Beaucoup au SHIELD se réjouissait d'être mutant, argumentant sur le fait qu'avoir un pouvoir était un avantage dans ce métier. C'était peut-être vrai mais lui était fier d'arriver à faire ses missions avec succès en étant un "vulgaire" humain. Son équipe était l'une des meilleures de l'organisation et était composée principalement d'humain. Il était fier de sa condition et de sa réussite. Mais il avait peur que désormais on dise que tout ça n'était dû qu'à sa mutation et il ne le supporterait pas.

Il prit une grande inspiration et enleva sa main de la nuque de sa soeur pour la mettre sur son genoux. Il baissa la tête et prit une grande inspiration. « Je ne suis pas dangereux, tant que je ne pète pas un plomb. Ne crois pas que tout est ok pour autant : il suffit d'un moment - un seul - pour que tout tourne mal. » Il releva son regard, le plongeant dans le sien. Il était sérieux et peiné à la fois car il savait ce qui l'attendait : une vie à toujours faire attention, une vie prisonnière de ce maudit pouvoir. « Donc non, je ne peux rien pour Mima, malheureusement. Je peux à peine m'en sortir seul alors aider quelqu'un... » Il regretta de ne pas pouvoir dire les mots rassurant qu'attendait Maxine. Il regretta encore plus de ne rien pouvoir faire pour leur grand-mère. Il attrapa les mains de sa soeur et les serra fortement afin d'attirer le regard de la jeune femme. « Ce n'est pas ce que je voulais. Je voulais juste prendre soin de Mima et toi. J'étais l'homme de la famille. Je l'avais promis à Pipa, tu comprends ? » Un petit silence prit place, à peine quelques secondes mais ce fut trop pour lui et il raffermit sa prise. « Tu comprends, hein Maxine ? » Son ton était suppliant, à la limite du pathétique mais il ne pouvait rien faire d'autres pour excuser ses actions et ces conséquences. Il voulait juste retrouver sa famille comme si tout était normal...

«  »


Revenir en haut Aller en bas


x-resistance + never back down!
avatar
MESSAGES : 416
it's a revolution, i suppose
x-resistance + never back down!
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t3062-shane-zombie-girl
everyone ends up alone
Where were you when everything was falling apart? All my days, spent by the telephone that never rang and all I needed was a call that never came from the corner of First and Amistad. Lost and insecure, you found me, you found me.

Maxine redresse la tête en sentant les mains de Zach sur elle. Une sur un genou et l’autre dans sa nuque. « Je ne sais pas, Maxine. Ils ont fait pleins de test et se sont rendus compte que je produisais maintenant de la radioactivité » Elle écarquille les yeux. De la radioactivité ? Le pouvoir de Riley lui est inconnu, mais si ça concerne la radioactivité, ça ne rassure pas Maxine du tout. « Mais rassure-toi, je ne suis pas contagieux contrairement à Riely. » Contrairement à Riley de quoi ? Elle a l’impression que ses yeux vont sortir de sa tête. Elle est choquée et elle panique légèrement intérieurement. La dernière fois quelque chose de nucléaire a explosé, ce n’était pas beau à voir. Et si ça se reproduit avec Zach et Riley ? « Je... Je suis devenu radioactif, Maxine. » Elle a compris. Qu’il ne le répète pas parce que ça rend la chose beaucoup trop réelle pour elle. « Mais, ne t'inquiète pas, j'ai de la chance dans mon malheur car, en plus d'être radioactif, je contrôle la radioactivité. C'est inconscient, du moins pour l'instant. Ironique, n'est-ce pas ? » Il rend la chose réelle. Zachariah est dangereux pour lui-même et pour les autres et arrive à contrôler la radioactivité. Très bien. Ce n’est pas une bonne nouvelle. Pas une bonne nouvelle du tout. La main de Zach qui se trouve sur sa nuque descend jusqu’à son genou. Le voir si mal, si peu sûr de lui ne plaît pas à Maxine. Elle n’aime pas voir toute cette détresse dans ses yeux et elle aimerait pouvoir lui dire que ça va s’arranger, mais elle-même a du mal à y croire. « Je ne suis pas dangereux, tant que je ne pète pas un plomb. Ne crois pas que tout est ok pour autant : il suffit d'un moment - un seul - pour que tout tourne mal. Donc non, je ne peux rien pour Mima, malheureusement. Je peux à peine m'en sortir seul alors aider quelqu'un... » Il referme ses mains sur les siennes. Elle se doute bien qu’il ne peut rien faire. Elle ne peut pas lui en vouloir n’est-ce pas ? « Ce n'est pas ce que je voulais. Je voulais juste prendre soin de Mima et toi. J'étais l'homme de la famille. Je l'avais promis à Pipa, tu comprends ? » Elle hoche la tête en pinçant les lèvres. Ses yeux se remplissent de larmes, ça lui fait toujours ça quand on parle d’Eliott. « Tu comprends, hein Maxine ? » – « Oui, Zach. » Répond-elle d’une petite voix. Elle se racle la gorge. « Je comprends. C’est pas ta faute. »

Et d’un autre côté si. S’il n’avait pas rencontré Riley et s’il n’avait pas couché avec elle, il ne serait pas comme ça aujourd’hui. Maxine sait très bien qu’avec des si elle pouvait refaire le monde. « Qu’est-ce que tu comptes faire maintenant ? » Elle a peur de se retrouver seule. Elle ne pourrait pas supporter que le SHIELD lui enlève son frère pour la stabiliser. Mais en même temps, Zach reste dangereux. Il ne connaît pas la limite de ses pouvoirs. « Ils ont prévu de faire des nouveaux tests sur toi ? » Elle lâche les mains de Zach pour se redresser. Elle finit par poser les yeux sur sa grand-mère enfin. Son cœur chute dans sa poitrine, ça lui fait mal de la voir comme ça et de ne pas être sûre qu’elle va se réveiller un jour. « Qu’est-ce qu’on va faire pour la maison ? Je-- je peux toujours continuer à mettre des sous de côté, mais je vais arriver à rien avec un salaire de serveuse. » Elle se mord l’intérieur de la joue. « Et le stage ne commence que dans deux mois et je suis même pas sûre que la clinique va me payer. On va faire quoi Zach ? » Elle ne veut pas vendre la maison de ses grands-parents. Déjà parce que Rose n’est pas morte et ensuite parce que c’est toute leur enfance, toute leur vie. C’est là-bas que les parents les ont largués et c’est tout ce qu’ils ont connu. Ils ne peuvent pas abandonner cette maison, n’est-ce pas ?

_________________


i will save you
Revenir en haut Aller en bas


Invité
avatar
it's a revolution, i suppose
Invité
everyone ends up alone
Where were you when everything was falling apart? All my days, spent by the telephone that never rang and all I needed was a call that never came from the corner of First and Amistad. Lost and insecure, you found me, you found me.

Les yeux de Maxine se remplirent de larmes et le coeur de Zach se serra à cette vision. Il ne voulait pas la faire souffrir. Ça n’avait jamais été son intention, mais il commençait à être désespéré par la situation. « Oui, Zach. » La petite voix de sa soeur le rassura plus qu’il ne l’aurait pensé. C’était comme si un poids s’était enlevé de ses épaules. Il avait l’impression de pouvoir respirer à nouveau même si la voix de la jeune femme était basse, faible, elle était bien là, le rassurant dans ses choix même s’ils n’avaient pas toujours été les meilleurs ou justes. Ce simple petit mot, ce “oui” murmuré par la personne la plus importante dans sa vie, lui permettait de ne pas craquer face à ses erreurs - et elles étaient nombreuses. Le raclement de gorge de son vis-à-vis le ramena sur Terre. « Je comprends. C’est pas ta faute. » Ses mains étaient moites. Malgré tout, il sentait bien qu’elle disait ça pour le rassurer. Mais Zach était rassuré de savoir qu’il n’avait pas perdu sa chère soeur.

« Qu’est-ce que tu comptes faire maintenant ? » C’était une très bonne question… Sûrement la plus importante face à cette situation. Il poussa un soupir, passant une main lasse sur son visage fatigué. Qu’allait-il faire ? Qu’est-ce que le Shield lui laisserait faire serait plutôt la question à poser. Il n’était plus maître de ses mouvements. Plus maintenant tout de moins… Avant, s’il n’avait pas eu de pouvoirs, il aurait très pu travailler ailleurs dans un autre organisme mais maintenant qu’il était un -  un quoi ? Un mutant ? Peut-être. - il n’était plus vraiment maître de son futur. « Ils ont prévu de faire des nouveaux tests sur toi ? » Maxine lâcha ses mains afin de se redresser. Zachariah la suivit des yeux, la regardant poser son regard sur leur grand-mère. Sa gorge se serra. Il ne savait pas quoi faire. Il ne savait pas ce qu’avait prévu le shield pour lui mais il était clair que d’autres tests allaient être faire sur lui et surtout ses pouvoirs. Il ne s’en sortirait pas à si bon compte… Il avait été autorisé à sortir du bâtiment, juste à cause de l’accident de sa grand-mère et surtout parce qu’ils avaient réussi à déterminer qu’il n’était pas un danger pour autrui - pas pour l’instant, du moins. « Qu’est-ce qu’on va faire pour la maison ? Je-- je peux toujours continuer à mettre des sous de côté, mais je vais arriver à rien avec un salaire de serveuse. » Le jeune homme pouvait sentir toute la détresse de la jeune femme. Elle était confronté bien trop vite à tout ça. Il avait essayé de la protéger de ce genre d’horreurs mais il était clair que, encore une fois, il avait échoué. « Et le stage ne commence que dans deux mois et je suis même pas sûre que la clinique va me payer. On va faire quoi Zach ? » Celui-ci se leva d’un coup, attrapant son bras afin d’attirer son attention. « Max… Respire. On va tout arranger. Je vais tout arranger.  » Il lui offrit un pauvre sourire, afin de la rassurer mais il n’était même pas sûr d’être crédible. Il essaya néanmoins, du mieux qu’il put.

Il poussa un soupir avant de la prendre à nouveau dans ses bras, cachant le visage de sa soeur dans son cou comme il avait l’habitude de faire quand ils étaient jeunes et que Maxine demandait où étaient ses parents ou quand elle avait peur des monstres de son placard. Il voulait la cacher des horreurs de ce monde et la protéger mais il était trop tard maintenant. « J’ai de l’argent de côté, beaucoup, l’un des seuls avantages à travailler au SHIELD. » Il eut un rire bref qui mourut dans un sanglot quand son regard se posa sur Rose. « Tu n’as pas pensé à l’argent. Je m’occupe de cette partie-là. Je veux juste que tu t'occupes de ta vie, d'accord ? » Sa main passa doucement sur ses cheveux que son nez respirait doucement. Un petit blanc s’installa que Zach brisa. « Je ne veux pas te mentir, Maxine… Je ne sais pas ce que le Shield a prévu pour moi. Je pense que d’autres tests vont être fait mais je ne connais pas la suite. » Il resserra un peu son étreinte autour de sa sœur. Une fois qu'il serait de retour à l'organisation, le laisserait-il sortir à nouveau ? Ou penserait-il qu'il sera un trop grand danger ? Il retint difficilement ses larmes alors qu'il plongeait un peu plus son visage au creux du cou de la jeune femme. Il aimerait tellement se cacher et ne pas avoir à affronter tout ça... Mais il n'avait plus le choix maintenant. Il devait affronter la réalité. Il prit une grand inspiration et s'échappa de l'étreinte, gardant les mains sur les épaules de sa jeune sœur. « Peu importe ce qui se passe, Maxine, je serais là. Nous serons là les uns pour les autres. Les Gordon avant tout, nan ? » Il lui jeta un sourire avant de prendre sa main et de la tirer vers le lit de leur grand-mère. De l'autre, il attrapa celle de Rose et s'assit à côté d'elle, observant son visage endormi qui avait presque l'air paisible. « Nous serons là au réveil de grand-mère. Je sais qu'on s'en sortira, comme toujours. Les Gordon sont des battants. »  Il ne savait pas s'il disait ça pour rassurer la brune ou lui-même mais il était persuadé que la vieille dame s'en sortirait. Comme toujours, non ?

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
it's a revolution, i suppose
Revenir en haut Aller en bas
 

ZACHAXINE + everyone ends up alone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Baggins of Bag End..Bilbo le Hobbit ( En cours )
» MILLS ◊ till the world ends
» Juliet~Every song ends, but is that any reason not to enjoy the music?
» Stargate Atlantis - The adventure will never ends
» (F) DORMER ➹ This is the start of how it ever ends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps terminés-