Partagez | .
 

 Jessie ♦ « Shhht, on va s’occuper de toi. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2


avatar
MESSAGES : 146
it's a revolution, i suppose
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t1942-new-entry-in-my-pokede


Ft. Sterling A. Adams
Shhht, on va s’occuper de toi.
C'était plus joli, on n pouvait pas le nier, pour une fille qui vit dans un monde de couleur à chaque bruit, cet arc-en-ciel de fleurs ne pouvait que la réjouir. Chacun de ces végétaux lui rappelait un son, tout du moins la façon dont elle interprétait les sons. Le gazouillis des oiseaux ressemblait à cette fleur alors que les aboiements d'un chien avaient plus souvent la couleur de celle-là. Malgré le souvenir de plus en plus lointain de la douleur qui l'avait parcouru un peu plus tôt, elle recommençait à sourire du paysage qui se dessinait devant elle, presque perdue dans une peinture de van Gogh. Le jeune mutant revint vers elle, formant un chemin sur son passage à travers le champ de fleur qui le laissait passer, comme vivant de sa propre conscience, puis, il reprenait place juste après son passage. Curieuse, elle passa sa main à travers certaines des fleurs à portée, ce qui lui offrit le même résultat, une nature qui ne voulait être altérée par la main de l'Homme, un tableau auquel rien ne devait s'ajouter et rien ne devait se soustraire. Le mutant qui lui faisait face, et dont elle n'avait toujours pas le nom malgré ses tentatives. Ce dernier pointa son doigt dans la direction des siens. Jessica comprenant ce qu'il attendait d'elle, tout du moins le devinant, elle tendit également son index pour qu'il rendre en contact. A peine ce fut fait qu'une nouvelle plante poussa sur son doigt, recouvrant sa main. Jessie regardait le végétal avec beaucoup d'attention, à la fois de la fascination mais aussi une certaine crainte de ce qui l'attendait avec cette plante, espérant qu'elle n'était pas carnivore.

Son bras fut recouvert de la plante grimpante pour finalement donner une fleur à son extrémité, au niveau de son épaule. En même temps, une voix perce son esprit. Il y a quelques années, l'arrivée d'un son la paniquait, ignorant totalement ce qui lui arrivait, mais depuis que Charles lui avait appris à parler et surtout à entendre les sons directement dans sa tête, elle s'y était habituée. Mais ça ne voulait aussi dire qu'une seule chose, que le son parvenait directement à son esprit, comme le ferait un télépathe ou, dans le cas présent, un illusionniste qui agit directement sur son cerveau. La joueuse se sentait un peu bête de ne pas avoir compris plus tôt de qui elle était en présence. Elle se pencha pour sentir la fleur, ou du moins l'illusion de cette fleur. "Tout ceci n'existe pas, c'est ça ?" Oui, ça n'existe pas, puisque c'est irréel comme la voix venait de le dire. Elle baissa un peu la tête de honte. "Je m'excuse, je suis tellement habituée à faire venir des choses irréels dans le monde que j'en oublie parfois que certain peuvent seulement agir sur l'esprit." En effet, elle ne créait aucune illusion mais modifiait la réalité pour y faire sortir les créatures de pixels et de polygones, que tout le monde pouvait voir et toucher. Ici, tout était dans sa tête et il y avait fort à parier que si d'autres pensionnaires assistaient à la scène, il verrait la gameuse se sentir l'épaule et rajouterait au mythe que les jeux vidéo rendent fou. Elle fit tourner le bras pour voir la plante tournoyer tout autour, essayant d'épouser constamment la forme de la demoiselle. "Est-ce que… tu la contrôles ou… est-ce que je peux la contrôler ?" Tout était dans sa tête mais maintenant qu'elle en était consciente, pouvait-elle modifier l'illusion par la force de son esprit ou n'était-elle qu'un pantin prisonnier de l'illusion. A défaut de savoir son nom, elle savait au moins que d'une certaine manière, ils pouvaient communiquer par illusion.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas


not affiliated • leave me alone
avatar
MESSAGES : 758
it's a revolution, i suppose
not affiliated • leave me alone
Voir le profil de l'utilisateur http://www.age-of-heroes.com/t2258-jeremiah-sterling-judi

Au fur et à mesure que la plante gagne le doigt et la main de la mutante, son regard l'emprisonne. Plus à chaque seconde, son regard est fixe et son visage ne montre pas vraiment sa crainte, laissant apparaître une expression que j'assimilerais à une sorte d'observation curieuse. Parce que je lui ai dit que c'était faux, elle n'a rien à craindre, elle n'aurait jamais dû avoir peur, il n'y a que les sensations qui nous guident n'est-ce pas ? Les contacts, les bruits et les lumières, mais quand c'est faux ? Je laisse la fleur grandir, s'épanouir jusque sur son épaule et je lève les yeux sur elle, à nouveau sur son visage tant que nos regards n'en viennent pas à se croiser. Juste ça, simplement ça.

J'esquisse un léger sourire à sa question, comme si elle venait enfin d'ouvrir la porte que je lui désignais tout ce temps. Et en un sens, je suis satisfait parce qu'elle n'aura plus peur maintenant. Je joins les mains dans mon dos, me penche sensiblement dans sa direction alors qu'elle baisse la tête et, machinalement, baisse les miens dans la même direction pour chercher je ne sais trop quoi. Finalement, elle s'excuse, je relève le visage vers elle. Mon seul soulagement a toujours été que justement, rien de ce que je puisse imaginer ne puisse jamais devenir réel. Au cours des derniers mois, je me suis parfois fait la réflexion qu'il y a dans ce monde assez de créatures improbables pour en rajouter, assez de cauchemars mais aussi assez de fantaisies. Ce n'est pas à moi d'ajouter des choses dans cet univers, je préfère me contenter d'apprendre à le connaître, de l'observer parfois de loin et parfois du bout des doigts sans en changer les règles, sans en devenir un personnage. Le contraire me fait peur, à vrai dire...

Que deviendra-t-il si je dois quitter ces lieux un jour ? Je laisse mon attention se perdre quelques instants, à peine quelques instants et j'essaie d'imaginer comment Jessica pourrait prendre possession de l'illusion. Je n'ai jamais conçu que celui puisse être possible sauf dans ce que j'appelle le labyrinthe, cet endroit où nous plongeons tous les deux, esprits confondus, délires mêlés, imaginaires illimités. Et je ne pense pas qu'elle veuille y retourner pour l'instant. Je pense qu'elle n'est que spectatrice, comme je le suis parfois moi-même, je ne sais comment lui donner le contrôle sur ce qui n'existe pas, sur cette pensée que je peux à demi-encrer dans le réel. Sauf qu'elle la voit... la fleur est peut-être un peu dans sa tête et comme elle extrait des choses de l'imaginaire pour les rendre réelles... Qui sait, peut-être que si je lui laisse cette illusion, elle peut en faire quelque chose de plus vrai, comme si mon don effaçait les limites du sien, comme si le sien gommait les frontières du mien...

Alors je ne sais pas comment on fait mais je la lui laisse, je la lui cède. Je maintiens l'illusion pour éviter qu'elle ne disparaisse mais je cesse de la faire évoluer, de faire jouer ses couleurs sous la lumière du jour, de la faire se mouvoir tout contre la peau de la jeune mutante. Je la lui abandonne, curieux, terriblement curieux de la voir la travailler elle, elle seule, de voir si elle peut lui faire prendre vie.
Revenir en haut Aller en bas
 

Jessie ♦ « Shhht, on va s’occuper de toi. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Elizabeth - Jessie
» Jessie Sanders (Gryffondor)
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links
» Quelqu'un pour m'occuper ?
» Jessie / James / Miaouss Céladopole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE NEW AGE :: PARTY HARD :: ALL THINGS COME TO AN END :: archives :: les rps terminés-